L’otite chez le chien

L’otite chez le chien

l'otite du chien

Lorsque la baignade laisse place à la douleur

Durant les beaux jours, nos amis à quatre pattes apprécient se rafraîchir dans les plans d’eau ou les ruisseaux. Or, contrairement à d’autres espèces d’animaux, les chiens ne sont pas capables de boucher leurs oreilles une fois sous l’eau, ce qui coûte à certains amateurs de baignade des inflammations des conduits auditifs à répétition, communément appelées otites.

Pourquoi les chiens ont-ils tendance à souffrir d’otites ?

Plusieurs raisons l’expliquent. Si l’eau est polluée par des bactéries ou des germes, ces derniers peuvent facilement se multiplier, une fois dans l’oreille humide du chien. Les chiens aux oreilles tombantes comme les Cockers Spaniel anglais et les Bassets rencontrent souvent ce genre de désagrément. Mais les chiens aux oreilles droites auxquels on empêche de s’ébrouer peuvent aussi développer des otites. Enfin, certains chiens sont sujets à des otites et présentent des problèmes de peau chroniques.

Comment reconnaitre une otite chez le chien ?

Lorsqu’il ne s’agit pas de blessures graves (lésions aigues) comme par exemple un épillet coincé dans l’oreille, les premiers signes d’une otite chez le chien ne sont pas facilement reconnaissables. Une fois l’otite développée, le chien secoue souvent la tête, la penche sur le côté, présente des démangeaisons à la base de l’oreille (se gratte ou frotte son oreille conte le sol). Dans les cas d’otite à un stade avancé, vous pourrez remarquer des écoulements dans l’oreille de votre chien.

Que faire en cas d’otite chez le chien ?

Surtout, n’en venez pas aux cotons tige ! N’essayez pas de nettoyer les oreilles de votre chien lorsque les symptômes d’une otite se manifestent. Il n’est pas rare que les maîtres soient victimes de morsure, puisqu’en cas d’otite, les oreilles du chien sont très sensibles. La défense est alors une réaction spontanée du chien souffrant.

L’établissement d’un diagnostic est indispensable avant tout traitement. Si votre chien a développé sa première otite après une baignade, le meilleur traitement est en général constitué d’antibiotiques. Dans les cas d’otite chronique ou dans les cas de vulnérabilité aux otites, il est préférable de se tourner vers des traitements homéopathiques ou naturels. Selon le type d’otite et selon la présence de pus dans le conduit auditif, les traitements homéopathiques les plus adaptés sont les suivants : Acidum nitricum (oreilles irritées, qui saignent), Aethiops antimonalis (oreilles purulentes avec des abcès), Graphites (écoulement à l’aspect mielleux), Hepar sulfuris (oreilles purulentes et très douloureuses), Mercuris solubilis (oreilles aqueuses et irritées, à l’odeur acide) et Tellurium (oreilles à l’odeur de poisson).

Les préparations qui contiennent du propolis (substance récoltée et transformée par les abeilles) ou une combinaison d’extraits de plantes, à base de camomille, de sauge, de souci, d’arnica, d’hamamélis, d’huiles de thym, de millepertuis ou encore de foie de morue constituent d’autres excellents traitements naturels pour soigner l’otite du chien.

Votre boutique zooplus vous propose une large gamme de compléments alimentaires pour chien, afin de les maintenir en pleine forme et de contribuer au renforcement de leurs défenses immunitaires !

Articles les plus utiles

La toux du chien

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'une maladie du système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis (gale des oreilles du chien) appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.