Le Poney

poney qui galope

Même âgés, les poneys sont des animaux qui respirent la joie de vivre.

Aussi petit et mignon soit-il, le poney est une race à part entière, qui n’a rien à envier aux chevaux de plus grande taille. Sa taille caractéristique le rend particulièrement adapté aux débutants en équitation, en particulier aux enfants.

Apparence physique : un cheval miniature

Contrairement à d’autres races de chevaux, les poneys sont facilement reconnaissables par leur apparence physique compacte. Est considéré comme poney tout cheval dont la taille à l’âge adulte est inférieure ou égale à 1,48 m (ou 1,49 m s’il est ferré). Lors de tournois, les organisateurs sont encore plus précis et distinguent les tailles suivantes :

  • catégorie A = taille inférieure à 1,07 m
  • catégorie B = taille comprise entre 1,08 et 1,30 m
  • catégorie C = taille comprise entre 1,31 et 1,40 m
  • catégorie D = taille comprise entre 1,41 et 1,48 m

Le poney a une morphologie assez trapue. Ses pattes et son cou sont plus musclés et plus courts que chez les chevaux de grande taille. Chez de nombreuses races de poneys, la tête, les oreilles et la bouche sont particulièrement petits.

La queue et la crinière sont épaisses et fournies, et les nuances de la robe sont très variées : il existe toutes les couleurs de base, et chez certaines races, comme par exemple le Shetland, on trouve même des variantes, comme la couleur pie.

Le plus petit poney au monde

La race de poney miniature Falabella est la plus petite race, avec des poneys mesurant entre 30 et 84 cm au garrot. Affichant 34 cm au garrot, le cheval miniature américain se distingue aussi par sa taille exceptionnellement petite. Cependant, ses proportions se rapprochent de celles des grands chevaux. Un cheval miniature n’est donc pas un poney ni un poney nain.

© Rita Kochmarjova / stock.adobe.com

Caractère : petit mais volontaire

Similaire au cheval Warmblood, le poney séduit de nombreux amoureux des chevaux par sa nature amicale et chaleureuse. Il a un caractère équilibré mais possède tout de même son propre tempérament.

Ne vous laissez pas tromper par la morphologie des petits poneys : ils sont bien plus forts qu’ils n’en ont l’air surtout s’ils ont une idée bien en tête. Le Shetland est par exemple considéré comme le plus fort pour sa taille.

Le poney, ou l’allié des jeunes débutants

Le poney est souvent utilisé comme cheval de loisir, de spectacle, de calèche ou encore de dressage pour participer à des compétitions.

On dit aussi qu’il est le meilleur allié des jeunes débutants en équitation. Pourtant, les adultes peuvent aussi les monter. Les poneys Haflinger et les poneys islandais sont particulièrement adaptés aux cavaliers adultes. Il est toutefois important de conserver un ratio taille/poids équilibré entre le cavalier et le poney.

Débuter l’équitation avec un poney : quels avantages ?

  • monter sur un poney est plus facile, en raison de sa petite taille
  • les débutants profitent d’une meilleure stabilité sur leur dos trapu
  • les proportions du poney permettent au cavalier de garder l’équilibre plus facilement au trot et au galop
  • leurs sabots petits et compacts leur permettent d’évoluer de manière plus sûre sur les sentiers de cross-country
  • de nature décontractée, les poneys encouragent même les cavaliers inexpérimentés à monter sur leur dos et font vite oublier le stress des premiers instants

Le poney Shetland est l’une des races de poneys les plus appréciées.

Le poney de selle allemand excelle dans les disciplines telles que le dressage et le saut.

Les poneys Haflinger se distinguent par leur polyvalence. Ils sont particulièrement adaptés en tant que cheval de calèche et sont très doués en équitation western.

Le plus important est de trouver un poney dont le caractère plait à votre enfant dont les capacités conviennent au type d’équitation pratiqué.

Petit de taille mais d’une grande exigence

Un poney se dépense en général plusieurs heures par jour, et a donc besoin de suffisamment d’espace pour gambader. Comme la plupart de ses congénères, il s’avère très sociable et préfère donc vivre en compagnie d’autres chevaux ou poneys.

Afin de satisfaire leur besoin de mouvement et de multiplier les contacts avec les autres chevaux, il est particulièrement adéquat pour un poney de vivre en stabulation libre. Ce mode de vie présente de multiples avantages par rapport à un box individuel ou à une stalle. Ils peuvent s’amuser, se coucher et s'isoler des autres chevaux si besoin.

Les poneys qui vivent en stabulation ont besoin d’un abri qui les protège de la pluie, d’une litière de qualité ainsi que de soins et d’un nettoyage réguliers pour conserver des sabots en bonne état. Équipé(e) d’une trousse à pharmacie bien garnie, vous pourrez soigner facilement ses petits maux.

Où que votre poney séjourne, il est important d’installer des clôtures adaptées, qui l’empêchent de se faufiler par-dessous. Par ailleurs, faire vivre son poney dans son jardin n’est pas une solution envisageable. Sauf si bien sûr la surface de votre terrain lui permet de vivre heureux !

Alimentation du poney : fourrage et minéraux

Le poney est un petit mangeur. Une petite quantité de nourriture lui suffit pour faire le plein d’énergie. Du fourrage naturel tel que le foin, la paille ou l’herbe constituent la base de son alimentation.

Contrairement aux chevaux Warmblood, le poney a besoin d’une alimentation moins riche. Il lui faut par contre suffisamment de minéraux, qu’il absorbe par exemple en consommant des herbes ou des compléments alimentaires.

La règle à suivre est d’adapter le régime alimentaire des chevaux et des poneys en fonction de leur activité physique, afin d’éviter tout problème de poids ou de carence.

Pétillant de vie, à tout âge

Ce sont des animaux particulièrement robustes, qui peuvent dépasser l’âge de 30 ans. Afin que votre poney puisse profiter d’une longue vie en bonne santé, gardez toujours un œil sur son état de santé.

La vermifugation est recommandée pour les poneys, et la vaccination contre le tétanos est obligatoire. À savoir : les poneys qui vivent sur de grands pâturages avec de grandes quantités d’herbe fraîche ou de trèfle à disposition présentent un risque accru de fourbure.

Le saviez-vous ? Originaire d’Angleterre, le poney « Sugar Puff » est devenu le poney le plus âgé au monde. Il a atteint l’âge de 56 ans !

Un animal peu coûteux, qui exige un certain budget

Vous recherchez un cheval de loisir mignon et de petite taille ou souhaitez faire commencer l’équitation à votre enfant tout en douceur ? Peut-être serez-vous intéressés par l'achat d’un poney !

En général, le coût se chiffre à quelques milliers d’euros. Mais vous pouvez également trouver de jeunes poneys, parfois vendus à partir de 600 euros.

Renseignez-vous auprès d’éleveurs ou chez des propriétaires privés afin de trouver votre futur compagnon.

Avant de procéder à l’achat, assurez-vous que le poney dispose d’un passeport équin et renseignez-vous sur son caractère et son état de santé général.

Des îles Shetland jusqu'en Europe

L’élevage du cheval par l’homme a débuté il y a des milliers d’années. Au fil du temps, diverses races de chevaux ont vu le jour. De nombreuses races de poneys connues aujourd’hui sont nées dans des régions arides et ont été capables de survivre dans des conditions très défavorables.

Par exemple, le poney Shetland, originaire des îles Shetland, a survécu dans des conditions météorologiques difficiles et sur des terrains peu propices. Petits mais forts, ils ont conquis l’Europe au début du 20ème siècle et n’ont jamais cessé de ravir leurs admirateurs.

Résumé : petit poney rime avec grands avantages

Un poney est un compagnon affectueux envers les adultes et les enfants, qui n’a rien à envier à ses congénères plus grands. Possédant son propre caractère, il renferme une grande force. En décidant d’adopter un poney, vous êtes sûr(e) de passer de nombreux moments privilégiés avec votre nouveau compagnon.

En équitation, ils permettent de profiter d’une bonne stabilité, ils pardonnent les erreurs de débutant et font découvrir cet univers merveilleux aux plus jeunes passionnés.

Articles les plus utiles
8 min

Le Poney

Contrairement à d’autres races de chevaux, les poneys sont facilement reconnaissables par leur apparence physique compacte. Est considéré comme poney tout cheval dont la taille à l’âge adulte est inférieure ou égale à 1,48 m (ou 1,49 m s’il est ferré). Lors de tournois, les organisateurs sont encore plus précis et distinguent les tailles suivantes :
  • catégorie A = taille inférieure à 1,07 m
  • catégorie B = taille comprise entre 1,08 et 1,30 m
  • catégorie C = taille comprise entre 1,31 et 1,40 m
  • catégorie D = taille comprise entre 1,41 et 1,48 m
Le poney a une morphologie assez trapue. Ses pattes et son cou sont plus musclés et plus courts que chez les chevaux de grande taille. Chez de nombreuses races de poneys, la tête, les oreilles et la bouche sont particulièrement petits. La queue et la crinière sont épaisses et fournies, et les nuances de la robe sont très variées : il existe toutes les couleurs de base, et chez certaines races, comme par exemple le Shetland, on trouve même des variantes, comme la couleur pie.

Le plus petit poney au monde

La race de poney miniature Falabella est la plus petite race, avec des poneys mesurant entre 30 et 84 cm au garrot. Affichant 34 cm au garrot, le cheval miniature américain se distingue aussi par sa taille exceptionnellement petite. Cependant, ses proportions se rapprochent de celles des grands chevaux. Un cheval miniature n’est donc pas un poney ni un poney nain.