Santé et bien-être du chien

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.

La vermifugation du chien

Les œufs de vers et les larves se cachent presque partout. Même les meilleures mesures d'hygiène ne peuvent pas empêcher nos chiens d'être infectés par des parasites têtus. Chaque nouvelle infection est le début d'un cycle dangereux.

Les acariens chez le chien

L'aoûtat (Trombicula autumnalis)

L'aoûtat est un acarien de la taille d'une tête d'épingle, particulièrement remarquable par sa couleur rouge orangé. Il est présent dans les zones endémiques, surtout en été et en automne. Caché dans l'herbe, il attend son hôte. Le parasite se développe à partir de l'œuf, puis devient larve, puis nymphe pour enfin devenir acarien adulte. L'acarien adulte se nourrit de matières végétales, mais la larve a besoin de la lymphe de son hôte pour survivre. Chez le chien, les larves d'acariens se trouvent surtout sur les pattes entre les orteils, sur le ventre et la tête. La morsure de la larve peut provoquer des réactions allergiques avec de fortes démangeaisons jusqu'à des irritations cutanées très conséquentes, surtout chez les animaux sensibles. Ces symptômes peuvent persister même après l'élimination des parasites. Une larve d'acarien est reconnaissable à son indubitable couleur orange-rouge directement sur la zone affectée, ou au microscope comme une pellicule.

Gale auriculaire (Otodectes cynotis)

Les acariens de la gale auriculaire (les otodectes cynotis) préfèrent s'attaquer au conduit auditif externe, et parfois également à la peau autour de l'oreille. Le développement des œufs aux larves et des nymphes aux acariens adultes a entièrement lieu dans le conduit auditif. Tous les stades de développement parasitent, c'est-à-dire qu'ils se nourrissent des liquides des tissus superficiels et des cellules de peau morte du chien. Les acariens chez le chien sont transmis par contact direct avec des animaux infestés, dans la plupart des cas chez les chiots. Les animaux adultes ne sont que rarement touchés.  De fortes démangeaisons accompagnées d'une inflammation dans les oreilles et une sécrétion de pellicules brun-noir qui rappelle le marc de café est typique d'une gale auriculaire causée par les acariens chez le chien. Les acariens sont parfois visibles lorsqu'ils sont en mouvement dans le conduit auditif. Les acariens de la gale auriculaire peuvent être diagnostiqués de manière fiable par un frottis cutané dans les oreilles.

Cheylétiella (famille des mesostigmates)

Les cheylétiella ne sont pas spécifiques à un hôte et sont très contagieux. Les chiens, les chats, les lapins et même les humains peuvent être touchés. Tout cycle de développement de l'acarien se déroule sur l'animal, tous les stades de développement (larve, nymphe et acarien adulte) peuvent parasiter. La transmission se produit par contact direct avec un animal infesté, mais aussi par l'environnement ou les objets contaminés, car les acariens femelles adultes peuvent notamment survivre dans l'environnement. Les cheylétiella vivent à la surface de la peau, se déplacent entre les poils et se nourrissent de liquides tissulaires. L'acarien provoque des démangeaisons chez le chien d’intensité variable. De petites pellicules sèches sont caractéristiques de ces parasites, qui eux-mêmes ressemblent beaucoup à des écailles. Ces pellicules se trouvent habituellement sur le dos du chien. Les cheylétiella peuvent être diagnostiquées par un frottis cutané ou par prélèvement sur ruban adhésif analysé au microscope.

Acariens de la gale du chien ou sarcoptes (Sarkoptes scabei var. canis)

Le sarcopte est très spécifique à l'hôte, il se présente principalement chez le chien mais aussi chez le renard et la martre. La transmission se fait par contact avec d'autres animaux infestés ou indirectement par l'environnement. La gale du chien, causée par les sarcoptes, est extrêmement contagieuse. La probabilité qu'un chien ne soit pas contaminé lorsqu'il entre en contact avec un chien infesté est très faible. Comme son nom l'indique, la femelle creuse un tunnel dans l’épiderme de la peau et y dépose ses œufs et ses excréments. Quand elle creuse, elle absorbe les cellules mortes de la peau et les tissus liquides pour se nourrir. L'irritation causée par les parasites et une réaction allergique provoquent une démangeaison chez le chien presque insatiable et insupportable. Les premiers signes visibles sont des taches rouges sur le ventre et les coudes, suivies d'une perte de poils, de l'apparition de petites pellicules et un épaississement de la peau des oreilles puis sur tout le corps. On peut reconnaître les acariens chez le chien comme des pellicules. Cependant, comme même un très petit nombre d'acariens peut causer de sévères démangeaisons chez le chien, il n'est pas toujours possible de les détecter. Dans ce cas, un traitement diagnostique peut être effectué.

Acariens des follicules pileux (Demodex canis)

Le demodex est un acarien commun de la flore cutanée chez les mammifères poilus. Il vit et se reproduit dans les follicules pileux et les glandes sébacées. Il ne survit pas dans tout autre environnement. Cet acarien se nourrit également de déchets cellulaires et de liquide tissulaire. Afin d'éviter une réaction immunologique et allergique du chien, il stocke ses excréments dans ses propres cellules. Le transfert des acariens de la mère aux chiots a lieu immédiatement après la naissance pendant l'allaitement. Une prolifération excessive d'acariens du demodex peut causer la démodécie. Une prédisposition au développement de la démodécie existe chez les races brachycéphales à poil court telles que le bouledogue anglais ou français, le carlin, le Shar-Pei ainsi que le doberman, le berger allemand, le teckel et certaines races de terrier. Cette condition étant héréditaire, il est fortement déconseillé d'élever des chiens atteints de démodésie généralisée.

Les chaleurs des chiens

Même si les chaleurs des chiens sont tout à fait naturelles, de nombreux maîtres se soucient du comportement étrange de leur chienne, des taches sur la nouvelle moquette ou d'une grossesse non désirée. Vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir sur les chaleurs des chiens et comment vous et votre animal pouvez traverser cette période sans stress. Pour beaucoup de maitres de chiens, la période de chaleurs chez les chiens devient un parcours du combattant. Ils se barricadent à la maison, évitent les longues promenades au parc, où de nombreux mâles se promènent, et recouvrent les lits et les meubles en tissus de vieux draps pour éviter les taches disgracieuses. Après tout, les meubles coûtent cher et les maîtres ne seraient pas ravis de voir apparaître une grossesse non désirée. Mais détendez-vous : avec quelques astuces, vous pouvez passer la phase de chaleurs sans problème et sans crainte de grossesse. Comme c'est souvent le cas, mieux vous serez informé sur le processus des chaleurs des chiens et les changements associés chez votre chienne, moins vous serez stressé, et mieux vous serez en mesure de traverser et gérer cette période.

La toux du chien

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'une maladie du système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.

Les démangeaisons chez le chien

Tous les maîtres le savent : les chiens se grattent de temps en temps. Mais si vous remarquez que les démangeaisons de votre chien dépassent un niveau normal, ou qu’il se lèche et se nettoie plus souvent que d'habitude, vous devez agir immédiatement contre les démangeaisons. Les démangeaisons chez le chien peuvent gravement nuire à son bien-être et à sa qualité de vie. Parfois, elles sont si intenses que le chien et son maître ne peuvent plus dormir. Les démangeaisons chez le chien peuvent se manifester de différentes manières. La plupart du temps, le maître observe que le chien se gratte différentes parties du corps avec les pattes avant ou arrière. Cela peut concerner toutes les parties du corps du chien. S'il secoue la tête, par exemple, cela indique que ses oreilles le démangent. Les chiens lèchent et mordillent également leurs pattes, leurs jambes, leur dos et leur croupe. Pour soulager les zones qu'il n'arrive pas à atteindre, les chiens se frottent contre le mur et sur le tapis. Souvent, les démangeaisons ne sont pas le seul problème. À cause des grattements incessants, la peau risque de s'enflammer et d'attraper des bactéries, des champignons et autres agents pathogènes qui risquent de mener à une infection. Une infection de la peau ne fera qu'aggraver les démangeaisons, et le chien va se retrouver dans un cercle vicieux.

Le rhume chez le chien

Temps froid et humide, gadoue, fluctuations constantes de température... Parfois, la météo en France met à rude épreuve notre système immunitaire, mais aussi celui des animaux. De nombreux propriétaires ont déjà pu expérimenter un épisode de rhume chez le chien.

Les coups de chaleur chez le chien

Qui n'a pas hâte d'être en été ? Par beau temps, le soleil attire les gens et les animaux à l'extérieur. Par temps très chaud, cependant, la prudence est de mise, car les chiens peuvent, eux aussi, souffrir de coup de chaleur. Les chiens âgés ou en surpoids, les chiens au poil long ou épais et les chiens ayant des problèmes de circulation sont particulièrement à risque, mais les coups de chaleur peuvent concerner tous les chiens.

La cystite chez le chien

La cystite chez le chien se manifeste souvent conjointement avec une inflammation de l’urètre. De ce fait, la cystite du chien n’est pas à traiter de manière isolée. L’urètre et la vessie sont communément désignées comme étant les voies basses urinaires.

Comment bien tondre son chien ?

Un brossage régulier de la fourrure fait partie des soins que doivent recevoir les chiens. Selon la race, elle doit être brossée au moins une fois par semaine, et plus souvent encore durant les périodes de mue. En été, de nombreux propriétaires se demandent s’ils doivent couper la fourrure de leur chien. La coupe est-elle bénéfique à votre compagnon à quatre pattes ? Et si oui, à quoi faut-il faire attention ?

Protéger son chien en été

L'été est de retour ! Se promener avec son chien devient encore plus agréable. Tandis que vous combinez crème solaire et chapeau de paille aux heures les plus chaudes, votre chien n'a pas ces solutions pour se protéger du soleil. La peau du chien réagit comme la nôtre, et reste très sensible aux rayons UVA et UVB. Il est donc indispensable de protéger son chien en été !

Les maladies infectieuses chez le chien

Elles sont minuscules et se trouvent partout autour de nous : les bactéries ! Bien que certaines bactéries soient sans danger, d'autres peuvent provoquer de graves maladies infectieuses chez le chien

La maladie de Lyme chez le chien

La maladie de Lyme, ou borréliose, est une maladie infectieuse transmise par les tiques. En effet, il n'est pas rare que les chiens soient affectés par des maladies transmises par les ces parasites.

La contraception du chien et de la chienne

Contraception du chien et de la chienne : quels moyens existent pour éviter une gestation ? Quels sont les moyens de contraception pour chien mâle ? Votre magazine zooplus vous donne ses conseils.

La conjonctivite chez le chien

La conjonctivite fait partie des maladies les plus fréquentes chez le chien, affectant ses yeux. Il est rare que les chiens souffrent d’une conjonctivite sans ressentir d’autres symptômes.

La grossesse nerveuse chez la chienne

Les chiennes non stérilisées peuvent souffrir de grossesse nerveuse quelques semaines après leurs chaleurs. Les chiennes se comportent alors comme si elles était pleines ou venaient de mettre bas.

L‘homéopathie pour soigner son chien

L‘homéopathie fait partie des traitements naturels les plus appréciés, également par les maîtres de chiens. Cet article vous présente une vue d’ensemble des traitements homéopathiques pour chien.

La rage chez le chien

La rage est une maladie virale et mortelle, transmissible aux chiens et aux mammifères, mais aussi aux oiseaux et à l’homme. Il s’agit d’une zoonose, une maladie infectieuse des animaux.

Les allergies chez le chien

Lorsqu’un chien se gratte souvent, on pense d’abord que les parasites tels que les puces et les tiques en sont la cause. Pourtant, il existe d’autres sources de démangeaisons, comme par exemple les allergies chez le chien. En effet, les chiens sont eux-aussi touchés par les allergies et le nombre de maladies allergiques relevée chez nos compagnons à quatre pattes est en augmentation.

L’otite chez le chien

Durant les beaux jours, les chiens apprécient se rafraîchir dans les plans d’eau. Mais après la baignade, gare aux otites, inflammations du conduit auditif qui incommodent fortement nos compagnons.

La rupture du ligament croisé chez le chien

La rupture du ligament croisé antérieur compte parmi les problèmes orthopédiques les plus fréquents chez le chien. La rupture du ligament croisé chez le chien est rarement causée par un accident ou par une mauvaise chute. En effet, dans la plupart des cas, les chiens souffrent d’une dégénérescence lente et progressive qui mène à la rupture du ligament croisé antérieur.

Bien choisir la brosse de son chien

Qu’importe la race de votre chien, vous n’échapperez pas à un minimum de toilettage. Afin d’obtenir des résultats satisfaisants, munissez-vous des bons outils, à savoir un peigne et une brosse adaptés au pelage de votre animal.
Chez le chien, on distingue les types de poils et de pelage suivants : courts, mi-longs, longs, durs, laineux et crépus.

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.

Les puces chez le chien

Les puces sont des insectes plats, sans ailes. Leurs mandibules leur permettent de s'accrocher à la peau de leur hôte et de se nourrir de son sang. Découvrez comment débarasser votre chien des puces !

Surpoids et obésité chez le chien : que faire ?

Fêtes de fin d’année, anniversaires et fêtes de famille sont souvent l'occasion pour nos compagnons à quatre pattes de se régaler avec nous.
Qu'elles soient salées ou sucrées, les petites douceurs s'ajoutent à leur ration journalière de nourriture et elles peuvent vite avoir des conséquences notables sur leur santé.

La gestation chez la chienne

Entre 56 et 70 jours après la saillie, votre chienne donnera naissance à des petits chiots. Il est possible de déterminer si elle est gestante à partir de 20 jours de gestation.

La première visite du chiot chez le vétérinaire

Après quelques jours d’adaptation à la maison, il est enfin temps de présenter votre nouveau petit chiot à votre vétérinaire. Il saura repérer en un clin d’œil d’éventuelles infections ou infestations parasitaires et vous proposer un traitement adéquat.

Les sens du chien

Les sens du chien, particulièrement développés, ont toujours fasciné les humains : votre magazine zooplus vous présente en détail les 5 sens du chien

Les chiens et l’hiver

Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, rien ne vous arrête, vous et votre chien êtes de véritables amoureux du plein air ! Ce n’est pas un peu de boue, de neige ou de sel qui vont vous empêcher de profiter des joies hivernales et de vous adonner à de longues promenades avec votre chien. Attention toutefois à ne pas oublier que si l’hiver est synonyme de plaisir, de loisirs, et de paysages enchanteurs, il met également à mal les pattes de nos animaux. Fissures au niveau des coussinets ou orteils collés qui rendent la marche difficile peuvent provoquer des blessures et sont relativement courantes en hiver. Voici quelques conseils pour vous aider à protéger votre chien en hiver.

La diarrhée chez le chien

Il est rare qu'au cours de sa vie, un chien ne souffre pas de diarrhée une seule fois. De nombreux chiens sont régulièrement affectés par ce désagréable problème digestif : ils ont besoin de faire leurs besoins plus fréquemment et leurs selles présentent une consistance liquide. Cela peut être le symptôme d’un problème de santé plus préoccupant. Il est donc préférable de savoir comment prévenir la diarrhée chez le chien et comment y remédier pour que votre chien reste en pleine santé !