L’occlusion intestinale chez le chien : que faire ? This article is verified by a vet

occlusion intestinale chez le chien+

Il arrive à de nombreux chiens d’avaler un jouet au cours de leur vie. Dans le pire des cas, cela peut provoquer une occlusion intestinale. Dans cet article, vous découvrirez ce que cela implique pour la santé de votre animal.

Une occlusion intestinale est-elle dangereuse pour le chien ?

Malheureusement, il arrive régulièrement que des chiens meurent en raison d’une occlusion intestinale (iléus) détectée trop tard. Puisque l’intestin ne peut plus faire passer la nourriture, il se produit un bouchon à l’intérieur du tube digestif. Si votre chien vomit, cela peut être un premier signe d’occlusion.

Lorsque le contenu ingéré reste trop longtemps dans l’estomac du chien, cela dilate son estomac (dilatation de l’estomac). Si le bouchon écrase progressivement les vaisseaux environnants tels que les veines, votre chien risque de subir un choc pouvant présenter des risques vitaux comme le syndrome de défaillance multiviscérale.

Symptômes : comment se manifeste une occlusion intestinale chez le chien ?

Une occlusion intestinale peut se manifester de différentes manières chez le chien. Tous les signes ne sont pas forcément présents :

  • votre chien a l’air fatigué, mais également agité ;
  • il bave beaucoup, a la nausée ou vomit ;
  • votre chien ne veut plus manger ou ne fait plus ses besoins ;
  • il souffre de diarrhée, de constipation ou d’autres troubles intestinaux ;
  • le ventre de votre chien est tendu ;
  • il est inhabituellement agressif ou geignard lorsqu’on le touche ;
  • il montre des signes de douleurs abdominales;
  • il a de la fièvre.

Si votre chien souffre d’un iléus, les symptômes ci-dessus dépendent de différents facteurs : la proportion, la localisation et la cause du bouchon. Si votre chien présente un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, vous devez impérativement consulter votre vétérinaire.

Pour que votre vétérinaire puisse trouver le plus rapidement possible la cause sous-jacente et aider votre chien, les informations que vous lui fournirez sont très importantes. Ainsi, vous devez déjà réfléchir à la qualité des selles et au comportement alimentaire de votre chien pendant le trajet pour aller au vétérinaire.

occlusion intestinale chien
Une occlusion intestinale peut entraîner, mais n’entraîne pas nécessairement, des problèmes pour faire ses besoins.

Un chien souffrant d’une occlusion intestinale peut-il encore faire ses besoins ?

La possibilité pour votre chien de faire ses besoins en cas d’occlusion intestinale dépend de l’emplacement du rétrécissement.

Si l’occlusion se situe dans un passage antérieur de l’intestin (comme à la jonction entre l’estomac et l’intestin grêle), il se peut que votre chien fasse encore ses besoins pendant un certain temps. Par conséquent, n’écartez pas trop vite la piste de l’occlusion intestinale et consultez toujours votre vétérinaire en cas de doute.

Quand faut-il consulter un vétérinaire au plus tard ?

Si les extrémités de votre chien sont froides (comme les oreilles ou les pattes), s’il tremble ou s’il perd connaissance, vous devez absolument vous alarmer.

Votre chien se trouve maintenant dans une situation d’urgence très dangereuse que seul votre vétérinaire peut gérer. Chaque seconde compte et peut sauver la vie de votre animal.

Diagnostic : comment le vétérinaire dépiste-t-il une occlusion intestinale ?

Une fois chez le vétérinaire, la situation actuelle détermine la suite des événements. Si votre chien a perdu connaissance ou risque d’être en état de choc, votre vétérinaire doit prendre des mesures d’urgence.

Dans le cas contraire, il peut commencer l’examen normalement. Pour cela, il détermine les signes vitaux importants comme la fréquence cardiaque ou l’état des muqueuses pendant l’anamnèse.

Les techniques d’imagerie médicale (comme l’échographie et la radiographie avec produit de contraste) aident également le vétérinaire à identifier la cause de l’occlusion intestinale du chien. Toutes les données recueillies sont nécessaires pour mieux planifier les interventions chirurgicales à venir.

occlusions intestinales chiens
La flèche rouge sur la radiographie indique la présence d’un corps étranger dans l’abdomen du chien.

Thérapie : comment traiter une occlusion intestinale ?

Ce qu’il faut faire pour lutter contre une occlusion intestinale chez le chien dépend de la cause. Si vous envoyez votre chien en urgence dans une clinique vétérinaire, le vétérinaire doit en général inévitablement intervenir et prendre des mesures chirurgicales. Mais les médicaments ou les mesures conservatrices suivants peuvent également soulager les douleurs de votre chien :

  • élimination de la nourriture coincée au moyen d’une sonde gastrique ;
  • perfusion de liquide (y compris d’électrolytes) ;
  • médicaments contre les nausées et les vomissements (antiémétiques) ;
  • analgésiques;
  • médicaments pour stimuler le péristaltisme.

Bien entendu, la localisation de l’occlusion intestinale est également déterminante pour le choix des mesures thérapeutiques.

Coût : combien coûte l’opération pour une occlusion intestinale ?

Les coûts dépendent de plusieurs facteurs. Plus votre chien est grand, plus il aura besoin de médicaments. L’heure à laquelle votre animal doit être opéré joue aussi un rôle important.

En effet, en dehors des heures d’ouverture habituelles, votre vétérinaire peut vous facturer un taux plus élevé conformément au barème d’honoraires des vétérinaires. De plus, la cause peut également influencer le déroulement de l’opération et donc les coûts.

Puisque le prix peut rapidement dépasser les 1 000 euros, il est recommandé de réfléchir à souscrire une assurance santé en cas de chirurgie pour votre chien. Dans tous les cas, votre argent est bien investi dans la santé de votre animal.

Ce paragraphe est valable pour l’Allemagne, mais est-il aussi valable pour la France ? Il semblerait, mais vous serez sûrement en mesure de le confirmer.

Causes : quels sont les agents causaux d’une occlusion intestinale ?

Les vétérinaires distinguent l’occlusion intestinale (iléus) incomplète (subiléus) et complète. Si le rétrécissement est dû à un retournement de l’intestin, le terme technique est « invagination » (ou « invagination intestinale »). Un volvulus, en revanche, est une torsion pathologique de certaines parties de l’intestin.

En général, une occlusion intestinale chez le chien peut se produire à différents endroits de l’intestin, les occlusions de l’intestin grêle étant plus fréquentes que les occlusions du gros intestin. Les chiens adultes sont tout aussi concernés que les chiots ou les chiens âgés. La race du chien n’a pas non plus d’influence sur le fait de savoir si et comment un chien est atteint d’une occlusion intestinale.

En raison des nombreuses causes potentielles à l’origine d’une occlusion intestinale, les spécialistes classent celles-ci en deux groupes principaux.

Iléus mécanique

Lorsqu’un obstacle mécanique rétrécit la couche interne de la paroi intestinale (lumière intestinale), il s’agit d’un iléus mécanique. En conséquence, le contenu de l’intestin ne peut plus ou moins passer par l’intestin. Dans ce cas, il est possible qu’une tumeur exerce par exemple une pression extérieure sur l’intestin (obstruction).

Mais des selles contenant des os (par exemple suite à l’alimentation de nombreux os) ou des corps étrangers (comme des châtaignes) peuvent également obstruer l’intestin (obturation).

En outre, certaines causes de l’occlusion (comme une invagination ou une torsion de l’intestin) peuvent être la conséquence d’une inflammation de l’intestin. Celles-ci peuvent à leur tour provoquer une strangulation et donc un iléus chez votre chien.

Iléus paralytique

Si la musculature intestinale de votre chien est perturbée, les muscles intestinaux de votre chien, essentiels au bon fonctionnement de son système digestif et de son transit intestinal, ne peuvent plus maintenir le péristaltisme.

Une telle paralysie de la musculature est souvent due à des inflammations d’organes situés à proximité. Il s’agit par exemple d’une pancréatite ou d’une péritonite.

Toutefois, la paralysie intestinale est également fréquente après une opération. Il ne faut pas oublier les troubles du métabolisme et les intoxications (provoquées par exemple par des plantes toxiques).

Pronostic : quelles sont les chances de guérison ?

Il ne faut pas prendre une occlusion intestinale à la légère. En effet, si elle est détectée trop tard, les complications qui en résultent peuvent mettre la vie de votre chien en danger.

Si vous suspectez votre chien d’avoir ingurgité un gros corps étranger ou que d’autres signes d’occlusion intestinale apparaissent, mieux vaut consulter votre vétérinaire dans le doute.

Prévention : comment éviter une occlusion intestinale ?

Vous ne pouvez pas toujours éviter une occlusion intestinale chez votre chien. Mais quelques conseils suffisent pour réduire le risque de maladie. Si votre chien aime naturellement prendre des choses dans sa gueule, ne laissez pas de petits objets à proximité sans surveillance.

En outre, ne lui proposez que des jouets qu’il ne pourra vraisemblablement pas détruire. Pour éviter que votre chien ne s’intoxique dans votre jardin ou dans votre intérieur, il est également conseillé d’éloigner les plantes toxiques de votre domicile.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
6 min

La toux du chien

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'une maladie du système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.
4 min

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis (gale des oreilles du chien) appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.
6 min

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.