La toux du chien This article is verified by a vet

Rédigé par Amelie Krause, la vétérinaire
Chien qui tousse

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'une maladie du système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.

Symptômes et causes de la toux du chien

Une toux sèche, forte, vive ou qui produit un son d’aboiement est appelée toux sèche. Elle peut être très douloureuse pour le chien. Si la toux sèche persiste, elle peut aussi s'amplifier et déclencher un cercle vicieux. La forte entrée d'air provoque des irritations et des dommages aux muqueuses, ce qui à son tour augmente le stimulus de la toux. De l'air est alors aspiré à nouveau, et ainsi de suite. Souvent, la toux du chien peut être ainsi déclenchée par une légère pression sur le collier, une pression sur le larynx ou la trachée, une agitation ou une forte aspiration d'air froid et sec.

Parmi les causes de la toux sèche aiguë, on compte :

  • les stades initiaux d'infections et d'inflammations des voies respiratoires (comme la toux du chenil)
  • L'inhalation de corps étrangers tels que des aliments ou des liquides
  • L'inhalation de substances irritantes telles que des allergènes ou de la fumée
  • Les parasites

Causes de la toux sèche chronique :

  • Le collapsus trachéal canin, fréquent chez les chiens de petite taille
  • Une pression constante sur les voies respiratoires causée par des tumeurs, un élargissement d'une oreillette du cœur ou une hypertrophie des ganglions lymphatiques
  • Des parasites

La toux grasse est caractérisée par une éjection de sécrétion. On entend alors souvent un bruit de cliquetis lorsque le chien tousse. Cette toux est plutôt étouffée et s'accompagne souvent d'un bruit étouffement sur la fin. En toussant, le chien expulse souvent ou s'étouffe avec des sécrétions sous forme de mucosités. La toux grasse survient fréquemment après les phases de repos, notamment après un somme.

Les causes de la toux grasse chez le chien

  • Stades avancés d'infections et d'inflammations des voies respiratoires (pneumonie)
  • œdème pulmonaire
  • L'hémoptysie ou la toux accompagnée de sang font tout de suite penser à des problèmes plus graves comme des lésions des voies respiratoires, l'inhalation de corps étrangers, une pneumonie grave ou même une tumeur et doivent être clarifiées le plus rapidement possible.

Diagnostic de la toux chez le chien

Selon le type et la gravité de la toux du chien, différents examens sont effectués par le vétérinaire pour déterminer et traiter la cause. La taille et la race du chien peuvent également jouer un rôle pour le diagnostic ultérieur, car les chiens de petites races souffrent souvent d'un affaissement de la trachée. Tout d'abord, pour la première évaluation par le vétérinaire, un rapport détaillé du maître de l'animal est essentiel (anamnèse). Les points importants sont par exemple :

 

  • Quand la toux est-elle apparue ?
  • Quelle est la fréquence et l'intensité de la toux du chien ?
  • Est-ce une toux sèche ou une toux grasse ?
  • Quand la toux se manifeste-t-elle le plus souvent (la nuit, le jour, pendant la journée, pendant une agitation, en mangeant) ?
  • Le chien a-t-il d'autres troubles et quel est son état général ?
  • Le chien souffre-t-il déjà d'autres affections comme les maladies cardiaques ?

Le vétérinaire procède ensuite à un examen clinique approfondi. La raison de la toux du chien peut souvent déjà avoir été trouvée à ce stade. Par exemple, une hypertrophie des ganglions lymphatiques cervicaux, une augmentation de la température corporelle ou même de la fièvre, une rougeur de la gorge et une enflure des amygdales peuvent être détectées, ce qui peut indiquer une infection. Dans certains cas, d'autres procédures diagnostiques telles que des radiographies des poumons ou de la poitrine sont nécessaires, une attention particulière étant accordée aux changements dans les poumons, le cœur ou la trachée. En outre, des analyses sanguines, une endoscopie ou même une IRM ou un scanner peuvent également être nécessaires.

Soigner la toux du chien

Pour traiter la toux chez le chien, il faut d'abord en connaître la cause. Dans le cas d'une toux légère due à un rhume, le simple repos est souvent suffisant pour la récupération et le renforcement du système immunitaire. Souvent, l'administration d'un expectorant peut également être utile en cas de toux grasse après accord avec le vétérinaire. Avant de donner à votre chien des « remèdes maisons », le vétérinaire doit toujours être consulté, car certains remèdes ne conviennent pas aux chiens.

Si la toux du chien est plus sévère, dure plusieurs jours, est persistante ou si d'autres symptômes sont présents, une visite chez le vétérinaire est recommandée pour clarifier la situation. Selon la gravité et la cause, des médicaments comme des anti-inflammatoires, des antibiotiques, des antitussifs, des bronchodilatateurs ou un drainage thoracique peuvent être nécessaires.

Prévenir la toux chez le chien

C'est bien connu, mieux vaut prévenir que guérir. En renforçant le système immunitaire par un mode de vie sain avec beaucoup d'exercice et une alimentation équilibrée, il est relativement facile d'éviter de nombreux rhumes. En raison du risque d'infection, il faut éviter de laisser votre chien entrer en contact avec des chiens malades, par exemple lors d'une promenade ou lorsque vous le faites garder avec d'autres chiens. En tant que propriétaire de chien responsable, vous ne devriez pas emmener votre chien malade dans des écoles canines ou des endroits avec d'autres chiens afin d'éviter de contaminer les autres chiens.

Par ailleurs, une vaccination peut freiner l'évolution d'une infection. Il convient également d'empêcher son chien d'être exposé à certaines substances telles que la fumée ou des produits de nettoyage agressifs qu'il pourrait inhaler. Pour empêcher les chiens d'avaler et d'inhaler n'importe quoi, vous pouvez leur donner de la nourriture dans une gamelle anti-glouton. Pour certains chiens, il est recommandé d'utiliser un harnais plutôt qu'un collier afin de dégager la région du cou.

Articles les plus utiles

La toux du chien

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'une maladie du système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.