Chat

Dans la rubrique chat de votre magazine, retrouvez une multitude d'informations et de conseils sur l’alimentation des chats, leur santé, leur bien-être, leur éducation, les jeux dont ils raffolent ou encore les différentes races de chat. Le magazine regroupe des conseils pratiques et utiles pour tous les chats et leurs maîtres. Ces conseils vous permettent de tout mettre en œuvre afin que votre chat se sente parfaitement à l'aise et que vous passiez d'agréables moments ensemble ! Apprenez-en plus sur le caractère et l'aspect physique des différentes races de chat. Ainsi, vous pourrez plus facilement choisir votre compagnon idéal. Lire

Santé et bien-être du chat

Le fibrosarcome chez le chat

Tout d'abord, le nom nous donne déjà des indications quant à l’origine de la tumeur :

  • « fibro » provient du nom de la cellule d'origine de la tumeur : le fibroblaste. Il s'agit d'une cellule active du tissu conjonctif qui, entre autres, forme du collagène et joue un rôle important dans la cicatrisation des plaies.
  • Le mot « sarcome », en revanche, signifie qu'il s'agit d'une tumeur maligne du tissu mésenchymateux. Le mésenchyme est un type de tissu déjà formé lors de la période embryonnaire du chat. Plus tard, ce mésenchyme se développe en divers types de tissu de soutien et de tissu conjonctif. Le sarcome peut donc se développer à partir des cellules de l'os, du sang et du cartilage ainsi qu'à partir du tissu graisseux. Par ailleurs, les tissus musculaires et tendineux peuvent également être à l'origine des sarcomes.
Un fibrosarcome chez le chat est donc une tumeur mésenchymateuse maligne qui se développe dans le tissu conjonctif (par exemple dans la peau). Elle se caractérise par une forme arrondie et grisâtre et sa consistance peut être molle ou ferme. Souvent, il y a aussi des adhérences avec les couches de peau environnantes.  Par rapport à d'autres types de tumeurs, les fibrosarcomes chez les chats forment très souvent des récidives (tumeurs récurrentes) même après leur ablation. En revanche, des métastases (p. ex. dans les poumons), sont moins fréquentes.

Quelles sont les causes du fibrosarcome du chat ?

Comment nourrir son chat malade

Pour certaines maladies chez le chat, une alimentation adaptée peut l'aider à aller mieux voire prolonger son espérance de vie. Ces régimes alimentaires spéciaux sont à adapter en fonction de la maladie de votre chat. Ici, le mot « régime » n'est pas synonyme d'alimentation peu calorique mais d'une forme spéciale de nutrition. Toutefois, avant de commencer tout régime, il est préférable de demander conseil à un vétérinaire. Dans cet article, nous vous partageons des informations et des conseils sur l'alimentation du chat spéciale maladies.

La vision du chat

Les cellules sensorielles de la rétine (les bâtonnets) sont responsables de la perception de la lumière.

La gingivite chez le chat

Une inflammation des gencives peut être causée par la présence de corps étrangers dans la bouche de l'animal (par exemple, des brins d'herbe). Mais la maladie peut également être provoquée par une inflammation du parodonte (parodontite) ou d'autres maladies des organes (comme l'insuffisance rénale). Les maladies infectieuses sont les causes les plus fréquentes de la gingivite chez le chat. Dans le milieu vétérinaire, la maladie se subdivise en différentes formes de gingivite. Certaines d'entre elles diffèrent grandement par leur mode de développement et leurs symptômes : La gingivite catarrhale (dérivée du mot catarrhe) est une inflammation des muqueuses accompagnée de production d'une sécrétion aqueuse. Elle se manifeste généralement par une rougeur et un gonflement sévère des gencives. Ce type de gingivite n'a pas d'origine particulière et survient, par exemple, avec une infection bactérienne résultant de maladies dentaires telles que le tartre ou la parodontite. Les chats peuvent aussi développer la maladie à cause d'une infection par le virus de l'immunodéficience féline (FIV), également connu sous le nom de SIDA. La gingivite érosive est une lésion de la muqueuse superficielle provoquée par des agents infectieux viraux tels que le virus de la panleucopénie féline (FPV), le calicivirus félin (FCV) ou l'herpèsvirus félin (FHV-1). La gingivite éosinophile (granulocytes éosinophiles = cellules immunitaires) est assez fréquente chez le chat. Cependant, dans la plupart des cas, la cause principale de cette gingivite n'est pas connue. La cause la plus plausible est une réaction d'hypersensibilité allergique au complexe granulome éosinophile (EGK) félin, reconnaissables par des nodules inflammatoire (granulomes). La gingivite lymphoplasmacellulaire chez le chat est probablement d'origine idiopathique car aucune cause n'est connue à ce jour. Mais il est probable qu'elle soit liée à des agents infectieux viraux tels que les calicivirus félins (FCV), au virus de la leucose féline (FeLV) ou au virus de l'immunodéficience féline (FIV) ainsi qu'à des infections bactériennes. Cette inflammation des gencives se reconnaît à la rougeur prononcée des gencives et à l'apparition de tumeurs (hyperplasie des gencives) et d'ulcères (ulcérations). Symptômes

Nebelung

L'élégant nebelung captive par son physique harmonieux et musclé.

Bengal

Le Bengal est un chat unique, qui peut réellement être qualifié de félin domestique.
Articles les plus utiles
Derniers articles
Chat Santé et bien-être du chat
Une inflammation des gencives peut être causée par la présence de corps étrangers dans la bouche de l'animal (par exemple, des brins d'herbe). Mais la maladie peut également être provoquée par une inflammation du parodonte (parodontite) ou d'autres maladies des organes (comme l'insuffisance rénale). Les maladies infectieuses sont les causes les plus fréquentes de la gingivite chez le chat. Dans le milieu vétérinaire, la maladie se subdivise en différentes formes de gingivite. Certaines d'entre elles diffèrent grandement par leur mode de développement et leurs symptômes : La gingivite catarrhale (dérivée du mot catarrhe) est une inflammation des muqueuses accompagnée de production d'une sécrétion aqueuse. Elle se manifeste généralement par une rougeur et un gonflement sévère des gencives. Ce type de gingivite n'a pas d'origine particulière et survient, par exemple, avec une infection bactérienne résultant de maladies dentaires telles que le tartre ou la parodontite. Les chats peuvent aussi développer la maladie à cause d'une infection par le virus de l'immunodéficience féline (FIV), également connu sous le nom de SIDA. La gingivite érosive est une lésion de la muqueuse superficielle provoquée par des agents infectieux viraux tels que le virus de la panleucopénie féline (FPV), le calicivirus félin (FCV) ou l'herpèsvirus félin (FHV-1). La gingivite éosinophile (granulocytes éosinophiles = cellules immunitaires) est assez fréquente chez le chat. Cependant, dans la plupart des cas, la cause principale de cette gingivite n'est pas connue. La cause la plus plausible est une réaction d'hypersensibilité allergique au complexe granulome éosinophile (EGK) félin, reconnaissables par des nodules inflammatoire (granulomes). La gingivite lymphoplasmacellulaire chez le chat est probablement d'origine idiopathique car aucune cause n'est connue à ce jour. Mais il est probable qu'elle soit liée à des agents infectieux viraux tels que les calicivirus félins (FCV), au virus de la leucose féline (FeLV) ou au virus de l'immunodéficience féline (FIV) ainsi qu'à des infections bactériennes. Cette inflammation des gencives se reconnaît à la rougeur prononcée des gencives et à l'apparition de tumeurs (hyperplasie des gencives) et d'ulcères (ulcérations). Symptômes

Qu'il s´agisse d'un félin de refuge ou d'un félin provenant d'un élevage, vous souhaitez accueillir votre nouveau compagnon comme il se doit. Dans la rubrique « Adopter un chat » du magazine, découvrez des conseils avisés pour que cette transition se fasse le plus naturellement. Vous vous demandez de quels équipements de base, accessoires d'hygiène et jouets vous allez avoir besoin pour votre chat ? Trouvez toutes les réponses à vos questions dans le magazine pour chat, qui vous permet de bien choisir les indispensables pour votre félin.

La cohabitation avec votre chat ne se déroulera surement pas comme prévu. Pas d'inquiétude, les articles du magazine vous aident à mieux comprendre le mauvais comportement de votre chat, à lui apprendre à être propre et à respecter vos autres compagnons à quatre pattes. Les thèmes de la santé et du bien-être sont également abordés dans ce magazine. Vous découvrirez notamment comment aider votre félin à se débarrasser des parasites, comment bien prendre soin de son pelage et quels sont les avantages et inconvénients de la stérilisation. Vous avez ainsi toutes les clés pour que votre chat soit en parfaite santé.

Dans la rubrique « alimentation du chat », votre magazine vous propose des informations sur la nourriture pour chats, afin que vous puissiez choisir les aliments les plus adaptés pour votre félin. Renseignez-vous sur les différents types de nourriture pour chat, ainsi que leurs avantages et inconvénients. Certaines races de chat ont des besoins nutritionnels spécifiques, vous retrouverez ces informations dans des articles spécialement consacrés. Enfin, retrouvez les informations relatives au voyage avec un chat. Comment garantir la sécurité de mon chat lors d'un voyage ? Quels moyens de transport est le plus adapté pour mon chat ? Votre magazine répond à toutes ces interrogations !

Ces conseils sont fournis à titre informatif : pour des conseils personnalisés et tout avis médical sur la santé de votre chat, veuillez prendre contact avec votre vétérinaire, il saura répondre à vos questions.