Santé et bien-être du chat

Santé et bien-être du chat

Le coronavirus chez le chat

Les coronavirus ne représentent pas seulement une menace pour les humains, mais également pour nos compagnons à quatre pattes. Contrairement au nouveau type de coronavirus contaminant les humains, les coronavirus félins (FCoV) sont connus depuis de nombreuses années. Il s’agit notamment du coronavirus entérique félin FECV (Feline Enteric CoronaVirus) et du virus de la péritonite infectieuse féline FIPV (Feline Infectous Peritonitis Virus), bien plus connu. La péritonite infectieuse féline est une maladie mortelle, qui engendre par exemple des épanchements chez les chats atteints. Chez les humains, les personnes au système immunitaire affaibli, comme les personnes âgées ou les malades, sont plus vulnérables face au coronavirus. En revanche, ils souffrent de symptômes s’apparentant à ceux de la grippe.

Bien prendre soin d’un chaton

Aussi longtemps que les chatons se nourrissent du lait de leur mère, ils sont efficacement protégés contre les infections grâce aux anticorps qu’il contient.

Comment déterminer le sexe d’un chaton ?

Il est plus difficile de discerner le sexe d'un chaton que d'un chat adulte. Même les spécialistes peuvent se tromper ! Découvrez les conseils du magazine pour déterminer le sexe de votre chaton.

Infections urinaires chez le chat

Même si nos chats domestiques sont physiquement et psychologiquement similaires à leurs ancêtres sauvages, leurs conditions de vie ont changé depuis qu’ils vivent avec des humains. Les aliments transformés, la sélection ciblée dans les élevages et les infections provoquent chez les chats domestiques de nombreuses maladies qui n'existent pas chez les animaux sauvages. Cela inclut les infections urinaires.

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !

La conjonctivite chez le chat

La conjonctivite est très courante chez les chats et peut être causée par divers facteurs. Il ne s'agit donc pas d'une maladie mais d'un symptôme. Bien que des chats de tous âges et de toutes races puissent être atteints d'une conjonctivite, les chatons sont plus susceptibles d'attraper le coryza (rhume du chat). Quant aux chats adultes, ils ont plus tendance à présenter des conjonctivites allergiques. Par ailleurs, d'autres symptômes peuvent accompagner la conjonctivite du chat. Ceux-ci pourront déterminer le traitement à adopter ainsi que le pronostic.

La contraception pour chat

Pilule pour chat, injections d'hormones, stérilisation et castration... Qu'ils soient temporaires ou définitifs, découvrez les avantages et inconvénients de ces moyens de contraception pour chat.

La diarrhée chez le chat

La diarrhée (en grec : dia = « traversant » et rheos = « écoulement ») est un flux intestinal excessif avec une augmentation simultanée de la quantité de liquide dans les selles. Il en résulte souvent une augmentation du volume des selles. Cependant, la diarrhée chez le chat n'est pas définie comme une maladie, mais comme un symptôme qui survient très fréquemment et qui peut être causé par une variété de facteurs. À cause de son impact considérable sur l'équilibre hydrique et électrolytique, la diarrhée peut mettre la vie de jeunes chats, chats adultes et chats âgés en danger.

La diarrhée chez le chaton

L'emménagement d'un jeune chat est une période passionnante pour le maître comme pour le chat ! Que vous ayez des chats depuis longtemps ou que vous soyez un nouveau maître, c'est une période de changement. Les petits chatons ont besoin d'une attention particulière. Profitez de chaque instant, car les jeunes animaux grandissent si vite ! Comme les jeunes enfants, les jeunes chats doivent voir le vétérinaire de temps en temps. Des soins de santé réguliers sont indispensables, et il est recommandé de se rendre une fois par an chez le vétérinaire. Mais pour les chatons, ces visites doivent être plus rapprochées afin d'assurer leur primovaccination contre les maladies infectieuses courantes. Parfois, votre chaton doit être emmené chez le vétérinaire pour des maladies « typiques des enfants ». Une maladie qui est souvent sous-estimée est la diarrhée chez le chaton. Si votre chaton a la diarrhée, il est impératif d'aller chez le vétérinaire.

La gale auriculaire du chat

L’otodectes cynotis (ou acarien de la gale auriculaire) est le type d'acarien le plus courant chez les chats, bien qu'il puisse également survenir chez les chiens, d'autres animaux de compagnie et moins fréquemment chez les humains. La gale des oreilles du chat est répandue dans le monde entier et touche particulièrement les jeunes chats et les chats d'extérieur. En plus des démangeaisons et lésions sur la peau, elle peut également provoquer des otites douloureuses et des réactions allergiques. L'un des signes typiques d'une gale auriculaire est la formation d'un dépôt cireux foncé semblable à du marc de café dans le conduit auditif du chat.

La gestation du chat

Si votre chatte est en gestation, vous ne voudriez certainement pas manquer sa mise bas ! C'est une expérience unique et très spéciale. Cependant, sauf cas exceptionnel, vous ne serez pas d'une grande aide pendant la naissance des chatons. En effet, les femelles mettent au monde leurs petits de façon instinctive et savent exactement comment agir. La meilleure chose que vous puissiez faire est d'être présent pour votre chatte, l'aider à se sentir détendue, en sécurité, et lui parler. En cas de complications, n'hésitez pas à faire appel à un vétérinaire. Cet article vous présente quelques conseils concernant la gestation du chat ainsi que la mise bas du chat, le jour J.

La leucose féline (FeLV)

La leucose féline, ou virus leucémogène félin (du grec leukos = blanc et haima = sang) est un virus contribuant au développement d'un cancer par production excessive de globules blancs immatures et altérés (leucocytes). Chez les chats, le virus de la leucose féline (ou feline leukemia virus = FeLV) joue un rôle important dans le développement de la leucose féline infectieuse. Toutefois, une infection par le virus FeLV n'entraîne pas systématiquement la leucose. Cependant, si c'est le cas, la maladie est généralement mortelle pour nos chats domestiques.

La première visite chez le vétérinaire avec son chaton

Généralement, avant leur sevrage, les chatons sont exclusivement alimentés par leur mère et protégés des infections grâce aux anticorps du lait maternel. Après l’adoption, il est important de prévoir rapidement la première visite chez le vétérinaire avec son chaton. En effet, même si votre chaton vous paraît être en pleine forme, son système immunitaire est plus fragile que les chats adultes. Si vous accueillez un chaton adulte, cette première visite est également conseillée, afin de vous assurer de l’état de santé de votre nouveau compagnon.

La toux chez le chat

Puisque les causes de la toux du chat sont multiples, on séparera les causes infectieuses des causes non-infectieuses :

Toux du chat : les causes non-infectieuses

L'une des causes les plus fréquentes de toux aigüe chez le chat est l'aspiration d'un corps étranger (par ex: des brins d'herbes ou des morceaux de ficelle) qui se retrouvent alors dans les voies respiratoires. Par exemple, les brins d'herbe ont tendance à rester collé au palais, provoquant une toux forte et immédiate semblable à un étouffement. Par ailleurs, la toux du chat peut provenir de réactions allergiques comme le syndrome asthmatiforme félin, les lésions des voies respiratoires ou une inhalation de gaz (notamment de fumée). Le syndrome asthmatiforme félin provoque une forte inflammation des bronches (bronchite chronique) reconnaissable par une toux se terminant par un son d'essoufflement ou d'étouffement. Une toux chronique chez le chat peut aussi s'expliquer par une tumeur. Contrairement aux chiens en revanche, les chats ne toussent pas en raison d'une maladie cardiaque.

La toxoplasmose chez le chat

Au moment d'agrandir leur famille, de nombreux maîtres de chats se posent la même question : chat et enfant sont-ils compatibles ? Les futurs parents sont particulièrement préoccupés par le sujet de la toxoplasmose chez le chat.

La vermifugation du chaton

Il est courant pour les jeunes chatons d'avoir des vers. Si l'infestation n'est pas traitée, elle peut entraîner des maladies graves. Heureusement, une fois que le problème est identifié, il est facile de se débarrasser de ces parasites. On conseille généralement d'effectuer la première vermifugation du chaton vers 3 semaines, puis de nouveau toutes les trois à quatre semaines. Ceci n'est cependant qu'une indication générale, seul un vétérinaire pourra vous dire exactement à quelle fréquence vous devez faire traiter vos chats. Dans les refuges pour animaux, la vermifugation doit être fait particulièrement souvent, car les chatons y arrivent malheureusement bien souvent dans un mauvais état.

Laver un chat : est-ce nécessaire ?

La plupart des chiens passent régulièrement sous la douche, se font laver et pomponner par des toiletteurs pour chien. Mais qu’en est-il concernant les soins du chat ? Faut-il laver un chat ?

Le coryza chez le chat (rhume du chat)

Le froid, l’humidité et des changements constants de température affectent le système immunitaire des humains tout autant que celui des chats. C'est pourquoi les chats risquent d'attraper le coryza.

Les allergies chez le chat

Une allergie est une réaction de l'organisme contre des substances normalement inoffensives (allergènes ou antigènes), dans laquelle l'organisme forme certaines protéines protectrices, appelées anticorps. Cette réaction antigène-anticorps peut finalement mener à diverses réactions, en plus d'inflammations cutanées inoffensives, peuvent aussi mettre la vie du chat en danger. En principe, toute race de chat peut être affectée par une réaction immunitaire excessive, qui peut survenir spontanément à tout moment. Afin de mieux comprendre comment une allergie peut se développer chez le chat et quelles maladies peuvent en découler, voici les 4 types de réactions allergiques :

Les chaleurs chez le chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.

Les maladies de la peau chez le chat

Quelles sont les maladies de la peau chez le chat ? Découvrez comment prendre soin de la peau et du pelage de votre chat afin de prévenir toutes sortes de maladies et de problèmes cutanés.

Les maladies osseuses du chat

Avoir des os et des articulations en bonne santé est essentiel pour les véritables chasseurs que sont nos chats. Certaines causes peuvent compromettre la santé osseuse et articulaire de nos chats.

Les troubles digestifs du chat

L’alimentation des chats domestiques présente peu de points communs avec celle de leurs ancêtres sauvages. Les changements d’alimentation sont souvent à l’origine des troubles digestifs du chat.

Les troubles respiratoires chez le chat

Votre chat tousse ou éternue ? Il a le museau qui coule ou il ronfle bruyamment ? Les difficultés respiratoires chez les chats ne sont pas rares. Les symptômes sont toujours plus ou moins les mêmes, mais peuvent avoir différentes causes.

Les vers chez le chat

Les vers chez les chats sont toujours un passage désagréable dans la vie d'un maître. Cependant, la plupart entrent en contact avec eux, surtout si leur compagnon est un chat d'extérieur. Mais même les chats domestiques peuvent être contaminés en ingérant des aliments infestés de vers.

Mon chat éternue : pourquoi et que faire ?

L'éternuement est un réflexe involontaire de protection où l'air est brusquement expulsé du nez et de la bouche. Le but de ce mécanisme est d'expulser les corps étrangers tels que la poussière des voies respiratoires. Les éternuements chez le chat sont très fréquents et peuvent provenir de causes très diverses.

Mon chat ne mange plus

Dans le jargon médical, on appelle aussi la perte d'appétit « anorexie » ou « inappétence ». Il s'agit d'une réduction anormale de la consommation alimentaire, qui peut être causée par différents facteurs. Toutefois, il faut distinguer cette pathologie de la pseudo-anorexie. Dans le cas d'une pseudo-anorexie, l'animal ne se nourrit pas alors qu'il a bien une sensation de faim, notamment à cause de blessures à la mâchoire ou de difficultés de déglutition.

Mon chat vomit, que faire ?

Les vomissements ne sont pas une maladie clairement définie, mais un symptôme. Ainsi, ils peuvent être provoqués par divers facteurs, tels que des maladies du tractus gastro-intestinal et d'autres organes, des intolérances alimentaires ou des empoisonnements. Lorsque le « centre de vomissement » (situé dans certaines parties du cerveau) est irrité, le chat vomit. Le processus se résume à une pression abdominale active et au rejet de la matière déjà digérée de l'estomac. Il faut bien faire la distinction entre les régurgitations, qui se résument à une pression abdominale passive et la remontée vers la bouche de la nourriture pas encore digérée. La nourriture régurgitée n'a pas encore atteint l'estomac, ce qui explique la différence de consistance et d'odeur par rapport au vomi.

Pourquoi et comment les chats ronronnent-ils ?

Y a-t-il un son plus agréable que le ronronnement d'un chat ? Pour les amoureux des chats, certainement pas. Les chats ronronnent quand ils se sentent bien, et ce sentiment agréable est transféré à leur propriétaire. Mais saviez-vous que les chats ronronnent également lorsqu'ils sont blessés ou stressés ? Apprenez comment et pourquoi les chats ronronnent.

Troubles nerveux et hormonaux chez le chat

Le corps du chat fonctionne grâce à des interactions bien réglées entre divers éléments. Ce système, qui fonctionne normalement parfaitement, peut rapidement se dérégler. Les troubles du système nerveux du chat et les troubles hormonaux chez le chat en sont la preuve la plus évidente.