Anémie chez le chat This article is verified by a vet

La fatigue est un symptôme d'une anémie du chat

L'anémie chez le chat se manifeste souvent par de la fatigue, de l'apathie et des membres froids.

Si votre chat manque de globules transportant l’oxygène, il souffre d’anémie. Cette maladie du sang peut avoir de graves conséquences. C’est pourquoi il est important de comprendre cette maladie et de la prendre au sérieux pour préserver la santé de votre chat. Dans cet article, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur l’anémie chez le chat et ce dont votre compagnon a besoin pour se rétablir.

Quels sont les risques de l’anémie chez le chat ?

Les globules rouges (érythrocytes) présents dans le corps du chat acheminent l’oxygène nécessaire au bon fonctionnement des cellules de tous les organes. Cependant, en cas d’anémie, leur nombre est moins important. Ainsi, votre chat dispose de moins d’oxygène.

Que se passe-t-il si l’anémie n’est pas traitée ?

L’approvisionnement des organes en oxygène constitue la base d’une vie saine. Si le transport de l’oxygène est limité en raison d’une anémie, celle-ci peut causer des dommages importants au chat. Dans le pire des cas, elle peut entraîner la mort.

Il convient toujours de prendre au sérieux une anémie chez le chat et de la traiter le plus rapidement possible.

Quels types de chats sont fréquemment touchés par l’anémie ?

En règle générale, toutes les races de chats peuvent souffrir d’anémie. De nombreuses maladies ou blessures différentes peuvent en être la cause chez cet animal.

L’anémie survient aussi bien chez le jeune chat que chez le chat âgé.

Si votre compagnon à quatre pattes souffre d’anémie, son énergie est généralement inférieure à celle d’un animal en bonne santé. Ceci s’explique par un taux d’oxygène plus faible dans le sang. Par ailleurs, les signes suivants révèlent une anémie de votre chat :

  • Ils sont souvent apathiques et dorment plus que d’habitude.
  • On observe que les oreilles et les extrémités des chats malades se refroidissent progressivement.
  • Le cœur du félin augmente sa fonction de pompe (tachycardie) pour compenser le manque de sang. Vous pouvez ainsi sentir davantage le pouls de votre chat.

Un chat qui ne mange pas peut également souffrir de cette pathologie.

Les symptômes varient selon la cause.

Outre les manifestations courantes de la maladie, de nouveaux symptômes peuvent apparaître chez votre chat. Ceux-ci dépendent en grande partie de la maladie sous-jacente à l’origine de l’anémie.

Par exemple, un empoisonnement du chat peut s’accompagner de vomissements importants. Une insuffisance rénale du chat entraîne parfois une modification du comportement urinaire et une soif importante.

Quand dois-je aller chez le vétérinaire ?

Lorsque votre chat présente un comportement inhabituel, ne tardez pas à solliciter l’aide d’un professionnel. Plus tôt vous consulterez votre vétérinaire, plus vite vous augmenterez l’espérance de vie de votre chat. Inutile d’attendre, optez pour la sécurité.

Votre vétérinaire peut diagnostiquer une anémie en effectuant différents tests. Ces analyses permettent également d’en déterminer la cause.

Temps de remplissage capillaire

Le vétérinaire vérifie d’abord le temps de remplissage capillaire au niveau des muqueuses du chat, notamment la bouche. Pour cela, il appuie brièvement sur la gencive, puis retire son doigt d’un coup sec. Une tache blanche est alors visible sur la muqueuse.

Puis le vétérinaire compte le temps nécessaire avant que la muqueuse ne remplisse à nouveau les tissus de sang. Si cela prend plus de deux secondes, le chat pourrait souffrir d’anémie.

Analyse de sang

Une analyse donne des informations sur la composition du sang et les facteurs possibles de la maladie.

On parle toujours d’anémie lorsque la concentration en érythrocytes est faible alors que l’hématocrite, c’est-à-dire le pourcentage de globules par rapport au volume sanguin total, est normal.

Les vétérinaires distinguent différentes formes d’anémie :

  • Anémie régénérative : le nombre de réticulocytes, c’est-à-dire de jeunes globules rouges formés dans la moelle osseuse, est important et supérieur à 40 000 µl (microlitres).
  • Anémie non-régénérative : le nombre total de réticulocytes est faible et inférieur à 40 000 µl.

Un frottis sanguin examiné au microscope permet au vétérinaire de tirer des conclusions supplémentaires et de préciser davantage la nature de l’anémie :

  • Anémie normocytaire normochrome : cette forme d’anémie est la plus fréquente chez les chats et s’accompagne généralement d’une anémie non-régénérative. Les érythrocytes paraissent normalement colorés et de taille normale.
  • Anémie microcytaire (hypochrome) : dans cette forme, la taille des globules rouges est plus petite et plus claire que d’habitude.
  • Anémie macrocytaire : l’anémie macrocytaire s’accompagne d’une augmentation de la taille des érythrocytes. Dans la plupart des cas, ces derniers sont plus teintés.

Analyses plus approfondies en cas de possible anémie

En cas d’anémie, il est important de trouver la maladie sous-jacente qui en est la cause. C’est pourquoi le vétérinaire effectuera des analyses complémentaires. Ceux-ci peuvent inclure des examens par imagerie médicale comme l’échographie ou la radiographie.

Étant donné que d’innombrables causes peuvent entraîner une anémie du chat, une thérapie ciblée ne peut pas être appliquée. Par exemple, dans le cadre d’une anémie ferriprive, une supplémentation en fer et en vitamine B12 est prescrite.

Selon la situation, un traitement par anti-inflammatoire, cortisone ou analgésique peut aider à soulager les symptômes de votre chat. Dans les cas graves, une transfusion sanguine est nécessaire.

Transfusion sanguine en cas d’anémie

Lorsqu’un vétérinaire prescrit une transfusion sanguine, il faut d’abord vérifier quel est le groupe sanguin du chat à traiter. Une fois que le praticien a identifié un don de sang approprié, il le transfuse au moyen d’un kit de transfusion sanguine spécial chez le chat malade.

Une anémie du chat peut être traitée par perfusion sanguine
Un chat souffrant d'anémie bénéficie d'une transfusion sanguine.

De nombreux facteurs déclencheurs peuvent entraîner une anémie chez les chats. En règle générale, les vétérinaires différencient l’anémie régénérative et non-régénérative.

Anémie régénérative

La moelle osseuse est encore active et produit des érythrocytes. Cependant, ceux-ci se détériorent ou disparaissent plus rapidement. Ce phénomène peut avoir différentes causes.

Perte de sang

Lorsque votre chat perd beaucoup de sang, cela signifie qu’il souffre de carence sanguine. Cela peut notamment se produire en raison de :

  • Hémorragies gastro-intestinales, déclenchées par des parasites ou une tumeur intestinale
  • Troubles de la coagulation
  • Blessures (traumatisme) et ruptures de vaisseaux sanguins
  • Intoxication par des dérivés de la coumarine, notamment par la mort-aux-rats

Hémolyse

Lors d’une hémolyse, les globules rouges se dissolvent suite à la destruction de la membrane cellulaire. Il s’agit par exemple de l’anémie hémolytique d’origine immunitaire (AHI), qui est toutefois plus fréquente chez les chiens. Le corps produit des anticorps contre ses propres érythrocytes, ce qui entraîne leur destruction précoce.

Ce phénomène peut être idiopathique ou résulter d’autres maladies sous-jacentes telles que :

  • Maladies inflammatoires comme la polyarthrite ou la néphrite.
  • Maladies infectieuses comme le FeLV/FIV ou la PIF.
  • Maladie auto-immune.
  • Des médicaments comme le Méthimazole et des substances toxiques tels que les oignons ou l’antigel.
  • Des tumeurs comme le lymphome ou la leucémie.

Anémie non-régénérative

Non-régénérative signifie que la moelle osseuse ne fabrique plus de nouveaux globules rouges. Ce phénomène est dû, entre autres, aux causes suivantes.

Maladies de la moelle osseuse

Des facteurs déclencheurs spécifiques peuvent endommager la moelle osseuse. Cette dernière est responsable de la formation de nouveaux érythrocytes.

Il s’agit notamment de :

  • Certains médicaments ou toxines
  • Les radiations ionisantes
  • Des infections comme la leucose féline (FeLV) ou le parvovirus
  • Le syndrome myélodysplasique

Maladies extramédullaires

Les maladies extramédullaires sont celles dont la cause se situe en dehors de la moelle osseuse. Les maladies chroniques sont des déclencheurs typiques, comme :

  • Infections
  • Maladies rénales et hépatiques
  • Tumeurs

Le pronostic pour votre chat en cas d’anémie dépend de l’ampleur de celle-ci et de la maladie sous-jacente. Il est important de savoir qu’une visite précoce chez le vétérinaire peut améliorer les chances de guérison.

Un chat anémique doit-il être euthanasié ?

En principe, l’euthanasie des animaux souffrants est une solution de dernier recours. Elle n’est envisagée que si les souffrances de votre chat sont trop importantes. Dans le cas où votre vétérinaire envisagerait cette mesure, il vous fournira des conseils détaillés sur ce sujet.

Prévention : peut-on éviter cette pathologie féline ?

Il n’est pas toujours possible pour les propriétaires de chats d’éviter l’anémie chez leur protégé. Par exemple, les chats en liberté sont constamment exposés au risque de collision avec une voiture.

Des contrôles réguliers chez le vétérinaire permettent toutefois de détecter et de traiter les maladies plus tôt. Bien qu’il n’existe pas de remède naturel, une alimentation saine et un exercice physique suffisant permettent également de maintenir votre chat en excellente santé.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
3 min

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !
6 min

Les chaleurs chez le chat

Les chaleurs chez le chat sont un des sujets les plus fréquemment abordés lors des consultations vétérinaires. Cet article résume ce que vous devez savoir lorsque votre chatte est en chaleur.