Chat empoisonné : que faire ? This article is verified by a vet

chat empoisonné qui vomit

Attention : les vomissements peuvent être le signe que votre chat a été empoisonné !

De nombreux chats sortent et explorent le quartier sans surveillance. Certains dangers les guettent, comme par exemple des appâts empoisonnés. Votre animal peut par exemple avoir été empoisonné par un voisin. Dans cet article, vous apprendrez comment reconnaître si votre chat souffre d’empoisonnement et comment lui venir en aide pour que sa santé ne soit pas menacée.

Quel danger représente un empoisonnement chez le chat ?

Si votre chat est victime d’un empoisonnement, ses chances de guérison dépendent de plusieurs facteurs, à savoir du type de poison et de la dose ingérée. Dans la plupart des cas, la dose est trop faible pour que les chats concernés subissent des conséquences graves.

Toutefois, il arrive régulièrement que des chats meurent des suites d’une grave intoxication. En règle générale, plus tôt vous consultez votre vétérinaire et faites traiter votre chat, meilleur sera le pronostic !

Symptômes : quels sont les signes d’une intoxication chez le chat ?

Les poisons peuvent déclencher toute une série de symptômes chez le chat, en fonction de la quantité ingérée. Cependant, si votre chat présente certains ou tous les symptômes typiques d’un empoisonnement, vous devriez vous alarmer, car votre chat pourrait bien être intoxiqué. Les symptômes sont les suivants :

  • forte dégradation de l’état de santé général du chat ;
  • troubles gastro-intestinaux tels que nausées accompagnées de bave, vomissements, diarrhée (avec sang) et douleurs abdominales (colique) ;
  • troubles neurologiques tels que perte de conscience, paralysie, convulsions, tremblements, désorientation ou vertiges ;
  • dilatation ou rétrécissement des pupilles ;
  • troubles respiratoires tels qu’une augmentation ou une diminution importante de la fréquence respiratoire (fréquence respiratoire normale des chats adultes : 20 à 40 respirations par minute), voire une insuffisance respiratoire ;
  • augmentation de la température corporelle (hyperthermie) ;
  • problèmes cardiaques tels que des troubles du rythme cardiaque ;
  • troubles de la coagulation qui se manifestent par des saignements (par exemple : sur les gencives, la peau ou dans l’urine).

Quand faut-il aller chez le vétérinaire lorsque son chat a été intoxiqué ?

Dès que vous avez le moindre doute quant au fait que votre chat souffre d’intoxication, vous devez en informer votre vétérinaire. Car en cas d’empoisonnement, la règle est claire : mieux vaut prévenir que guérir !

Si vous savez déjà quelle substance votre chat a ingérée, vous pouvez également appeler le centre antipoison. Celui-ci pourra alors vous donner de plus amples informations sur la substance. Vous pourrez ainsi améliorer les chances de survie de votre animal.

Premiers secours en cas d’urgence : que faire si mon chat est intoxiqué ?

Si vous avez un long trajet à faire pour vous rendre chez le vétérinaire, vous pouvez aider votre chat en gardant votre calme pendant ce temps. Si vous êtes agité et stressé, cela aura un effet négatif sur votre chat.

Si votre chat est inconscient, mettez-le en position latérale de sécurité. Ne cherchez pas comment faire vomir votre animal. Sortez sa langue de sa gueule sur le côté pour éviter qu’il ne s’étouffe avec des vomissures.

chat empoisonné par de la mort aux rats

Diagnostic : comment savoir si mon chat a été empoisonné ?

Malheureusement, rares sont les maîtres qui savent avec quoi leur chat a été empoisonné. Il est donc important que vous fournissiez à votre vétérinaire toutes les informations importantes dont vous disposez. Pendant qu’il vous pose des questions, le vétérinaire examine votre chat et vérifie, outre la température corporelle interne, l’état des muqueuses, le pouls, la respiration et les réflexes de votre animal.

Comme d’autres diagnostics que l’empoisonnement peuvent être envisagés (par exemple, une occlusion intestinale ou un traumatisme), votre vétérinaire doit procéder à des examens plus approfondis. Pour ce faire, il prélèvera du sang à votre chat ou jettera un œil sur ses organes internes à l’aide de techniques d’imagerie médicale (par exemple : radiographie).

Traitement : comment traiter une intoxication chez le chat ?

Si votre chat a été empoisonné il y a quelques minutes ou quelques heures, votre vétérinaire peut le faire vomir à l’aide de médicaments spéciaux. Un lavage d’estomac peut également permettre d’éliminer le poison de l’estomac de votre chat.

Si vous ne savez pas à quel moment votre chat a ingéré le poison, mais que vous savez de quelle substance il s’agit, votre vétérinaire peut en outre la combattre de manière ciblée à l’aide d’un antidote. Par exemple, la vitamine K peut être un antidote contre une intoxication à la mort-aux-rats.

En plus du traitement prescrit, votre chat a besoin de mesures de soutien. Celles-ci ont pour fonction de stabiliser la circulation et de favoriser la désintoxication de l’organisme. Ces mesures comprennent :

  • l’administration orale de charbon actif, qui absorbe le poison ;
  • un traitement par perfusion ;
  • le cas échéant, des médicaments contre les nausées (antiémétiques) et les douleurs.

Comme un empoisonnement peut avoir de graves conséquences, la plupart des vétérinaires hospitalisent les chats intoxiqués. Cela est très important pour pouvoir réagir rapidement et de manière ciblée aux modifications négatives des fonctions corporelles vitales.

Causes : quels sont les agents causaux d’un empoisonnement chez les félins ?

Les substances toxiques sont présentes partout : dans l’environnement et chez vous. Il peut s’agir de poisons contenus dans des plantes toxiques pour les chats, dans des aliments ou dans des substances chimiques comme les désinfectants.

Chat empoisonné : quelles sont les intoxications les plus fréquentes chez le chat ?

Substance toxique Présence
Acide acétylsalicylique Comprimés comme l’aspirine
Plomb Piles, vernis, peinture, jouets
Éthylène glycol Antigel au goût très sucré et produit antirouille
Plantes toxiques Plantes d’intérieur et de jardin comme l’agave, le ficus benjamina, le lierre, l’hortensia, l’orchidée, le laurier-rose et le poinsettia
Aliments Alcool, café, ail, chocolat, thé, raisins, raisins secs, oignons
Métaldéhyde Poison anti-limace
Rodenticides (anticoagulants) Mort-aux-rats, souvent utilisée comme appât empoisonné ou présente dans l’estomac des rongeurs comme la souris ou le rat

Prévention : peut-on prévenir une intoxication chez le chat ?

Il n’est pas toujours possible d’enlever toutes les substances toxiques de la maison. Néanmoins, vous devez veiller à ce que les médicaments et les aliments potentiellement toxiques soient conservés hors de la portée des chats. Si vous ne voulez pas renoncer à avoir des plantes pour décorer votre intérieur, choisissez des plantes non toxiques pour les chats, comme de l’herbe-à-chats ou des marguerites.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
8 min

Les chaleurs chez le chat

Les chaleurs chez le chat sont un des sujets les plus fréquemment abordés lors des consultations vétérinaires. Cet article résume ce que vous devez savoir lorsque votre chatte est en chaleur.