Mon chat vomit, que faire ? This article is verified by a vet

une vétérinaire fait une échographie à un chat

une vétérinaire fait une échographie à un chat

Les vomissements ne sont pas une maladie clairement définie, mais un symptôme. Ainsi, ils peuvent être provoqués par divers facteurs, tels que des maladies du tractus gastro-intestinal et d'autres organes, des intolérances alimentaires ou des empoisonnements. Lorsque le « centre de vomissement » (situé dans certaines parties du cerveau) est irrité, le chat vomit. Le processus se résume à une pression abdominale active et au rejet de la matière déjà digérée de l'estomac. Il faut bien faire la distinction entre les régurgitations, qui se résument à une pression abdominale passive et la remontée vers la bouche de la nourriture pas encore digérée. La nourriture régurgitée n'a pas encore atteint l'estomac, ce qui explique la différence de consistance et d'odeur par rapport au vomi.

Pourquoi mon chat vomit-t-il ?

Les vomissements d'un chat peuvent s'expliquer par différentes maladies ainsi que des réactions physiologiques. Pour une meilleure compréhension, on distinguera les causes non infectieuses des causes infectieuses :

Chat qui vomit : les causes non-infectieuses

  • Réaction physiologique : bien qu'un animal qui vomit soit une préoccupation pour de nombreux propriétaires d'animaux, il ne faut pas déranger un chat pendant qu'il vomit. Vomir a une fonction purificatrice importante. Ainsi, les chats ingèrent parfois plus d'herbe pour volontairement provoquer des vomissements
  • Stress causé par la peur ou la douleur
  • Vomissements liés à l'alimentation (par exemple à cause d'une intolérance alimentaire ou d'aliments avariés)
  • L'ingestion de corps étrangers : il n'est pas rare que les chats ingèrent des structures filiformes
  • Maladies du système gastro-intestinal : p. ex. gastrite, inflammation intestinale, pancréatite
  • Les maladies d'autres organes : par exemple, l'hyperthyroïdie, les maladies rénales ou les tumeurs
  • Empoisonnement : de nombreux agents de nettoyage, médicaments (comme le paracétamol) et plantes (comme le lierre) sont toxiques pour les chats
  • Perturbations du sens de l'équilibre : p. ex. en voiture ou en bateau
  • Des modifications de la position du tractus gastro-intestinal, comme une torsion de l'estomac, sont moins fréquentes chez les chats que chez les chiens

Chat qui vomit : les causes infectieuses

Les agents pathogènes suivants peuvent provoquer des vomissements chez les chats :

  • Les bactéries (comme les salmonelles) peuvent être introduites par voie orale ou par des plaies
  • Les virus (comme le virus de la panleucopénie féline (FPV))
  • Les parasites (vers Ascaris, Giardia)

Symptômes d'un chat qui vomit

Bien souvent, les vomissements du chat sont accompagnés d'autres symptômes. Les symptômes suivants sont les plus courants :

  • Dégradation de l'état général, réduction de l'activité physique et fièvre
  • Symptômes gastro-intestinaux : diarrhée, perte d'appétit, perte de poids, déshydratation
  • Douleurs dans le cas d'une maladie inflammatoire

Quel diagnostic pour un chat qui vomit ?

À partir du moment où du sang se trouve dans le vomi du chat ou qu'il vomit plusieurs fois, une visite chez le vétérinaire s'impose. Étant donné que les causes des vomissements sont très diverses, la coopération entre le vétérinaire et le propriétaire de l'animal est très importante.

Au cours de l'anamnèse (entretien avec les propriétaires), le vétérinaire devra tirer des informations sur les moments et la fréquence des vomissements ainsi que l'aspect du vomi pour établir un diagnostic correct. Les symptômes concomitants ainsi que le statut de vaccination du chat peuvent aussi être des indices pour déceler l'origine des vomissements chez le chat.

Habituellement, le vétérinaire effectue un examen clinique général pendant l'anamnèse pour déterminer l'état de santé actuel du chat. Si celui-ci est déjà si gravement altéré par des pertes excessives d'électrolytes et d'eau et que la circulation sanguine du chat est menacée, elle doit être stabilisée par des perfusions avant de procéder à toute autre mesure diagnostique.

Si les fonctions vitales sont toutes en ordre, il faut alors rechercher la cause des vomissements. Un examen de la formule sanguine du chat peut donner des informations sur le nombre de cellules inflammatoires différentes, les paramètres du foie et des reins du chat en quelques minutes seulement. Si, par exemple, le nombre de granulocytes éosinophiles est trop élevé, une infestation parasitaire ou une réaction allergique sont très probables. Une infestation parasitaire peut être vérifiée au moyen d'une analyse des selles. Par ailleurs, on peut déterminer une allergie alimentaire, par exemple, avec un régime d'élimination (changement d'alimentation sur une longue période) ou par des tests d'allergie spécifiques. Le nombre de différentes immunocytes révèle également une éventuelle infection bactérienne ou virale, qui peut être retracée par des examens bactériologiques ou des tests sanguins spécifiques aux virus.

Grâce à des procédures d'imagerie telles que les rayons X, les ultrasons ou les examens endoscopiques, il est également possible pour le vétérinaire de voir si les organes ont subi des modifications structurelles et fonctionnelles. C'est ainsi que des changements de position, des corps étrangers ou encore des tumeurs peuvent être détectés.

Comment soigne-t-on un chat qui vomit ?

Pour soigner des vomissements chez le chat, on distingue les traitements symptomatiques d'une part, et d'une autre part les traitements de fond.

Traitements symptomatiques :

  • Des traitements pour la déshydratation et la perte en électrolytes au moyen de perfusions ou par bolus
  • Médicaments contre les vomissements (antiémétiques) : par exemple Maropitant, Metoclopramide ou Buscopan compositum
  • Protecteurs gastriques : Omeprazol ou Ranitidin
  • Alimentation légère et facilement digestible

Traitements de fond :

  • Selon l'agent pathogène, les causes infectieuses peuvent nécessiter des antibiotiques, des antiviraux ou des vermifuges.
  • Intolérances alimentaires : mesures diététiques
  • Des mesures chirurgicales peuvent être nécessaires, notamment en cas d'ingestion de corps étrangers, de changements de position et de certaines tumeurs.
  • Anti-inflammatoires et analgésiques

Mon chat vomit : quel est le pronostic ?

Le pronostic dépend de la cause sous-jacente des vomissements. Si l'infestation parasitaire est très courante et peut être en général rapidement éliminée par des vermifuges, certaines tumeurs ou corps étrangers dans le tractus gastro-intestinal qui sont détectés trop tard peuvent mettre la vie du chat en danger. En raison d'importantes fluctuations électrolytiques et de pertes d'eau, des vomissements très forts et prolongés peuvent également finir en état de choc pouvant également mettre en danger la vie du chat.

Comment éviter les vomissements chez le chat ?

Pour prévenir les vomissements chez votre chat, vous pouvez prendre les mesures prophylactiques suivantes :

  • Aide pour évacuer le stress : arbres à chats ou grattoirs, par exemple
  • Éviter l'exposition aux substances toxiques
  • Les chats d'extérieur devraient être contrôlés par analyse des selles pour détecter l'éventuelle présence de parasites (p. ex. tous les 3 mois)
  • Empêcher tout contact avec des animaux malades
  • Nettoyage régulier et, le cas échéant, désinfection de la litière et des gamelles du chat
  • Conserver la nourriture du chat à l'abri de la lumière et dans un endroit bien fermé afin de l'isoler de toute contamination ou d'éventuels rongeurs
Articles les plus utiles

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !

Les chaleurs chez le chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.

Mon chat éternue : pourquoi et que faire ?

L'éternuement est un réflexe involontaire de protection où l'air est brusquement expulsé du nez et de la bouche. Le but de ce mécanisme est d'expulser les corps étrangers tels que la poussière des voies respiratoires. Les éternuements chez le chat sont très fréquents et peuvent provenir de causes très diverses.