La diarrhée chez le chat This article is verified by a vet

Contenu validé par un.e vétérinaire
Rédigé par Franziska Gütgemann, vétérinaire
chat maine coon qui utilise son bac à litière

chat maine coon qui utilise son bac à litière

La diarrhée (en grec : dia = « traversant » et rheos = « écoulement ») est un flux intestinal excessif avec une augmentation simultanée de la quantité de liquide dans les selles. Il en résulte souvent une augmentation du volume des selles. Cependant, la diarrhée chez le chat n'est pas définie comme une maladie, mais comme un symptôme qui survient très fréquemment et qui peut être causé par une variété de facteurs. À cause de son impact considérable sur l'équilibre hydrique et électrolytique, la diarrhée peut mettre la vie de jeunes chats, chats adultes et chats âgés en danger.

Causes de la diarrhée chez le chat

La diarrhée provient du tractus gastro-intestinal et peut se manifester dans l'intestin grêle ou dans le gros intestin. De plus, les maladies d'autres systèmes organiques ou divers stimuli environnementaux peuvent également provoquer la diarrhée chez le chat. Toutefois, les causes suivantes sont les plus courantes :

Les causes alimentaires

La diarrhée chez le chat est très souvent le résultat d'erreurs d'alimentation, d'intolérances alimentaires et d'allergies alimentaires. Aussi, dans la plupart des cas, des aliments périmés ou des changements alimentaires trop brusques sont impliqués dans le processus.

Les infections :

Les agents pathogènes infectieux comme les bactéries, les virus ou les parasites jouent souvent un rôle majeur dans le développement de la diarrhée chez le chat. Les agents pathogènes suivants comptent parmi les causes infectieuses les plus courantes :

  • Par virus : parvovirus (virus de la panleucopénie féline), coronavirus félin, leucose féline (FeLV), immunodéficience féline virale (FIV)
  • Par bactéries : infection à la salmonella, campylobacter
  • Par parasites : ascaris (vers), protozoaires (Giardia, coccidies), cestodes, fœtus Tritrichomonas

L'empoisonnement

Un empoisonnement ou la prise de certains médicaments tels que des antibiotiques peuvent également causer une diarrhée chez le chat. Pour éviter tout surdosage et des effets secondaires graves, les médicaments devraient donc être administrés par un vétérinaire ou un autre professionnel de santé.

Métabolisme et tumeurs

Certaines maladies sous-jacentes telles que la pancréatite ou les maladies thyroïdiennes, comme l'hyperthyroïdie, peuvent entraîner une diarrhée sévère chez le chat. Une autre cause peut être une tumeur de l'intestin ou d'autres organes (syndrome paranéoplasique).

Changements structurels dans l'intestin

Dans certains cas, une constipation sévère due à des corps étrangers ou à des changements de position, tels que des déformations intestinales ou une intussusception, peut entraîner une diarrhée chez le chat. Dans ce cas, les chats atteints présentent généralement d'autres signes cliniques tels qu'une aggravation rapide de leur état général.

Les causes idiopathiques

Si le diagnostic d'exclusion n'aboutit pas à un diagnostic précis, on peut alors parler de diarrhée idiopathique, soit de cause inconnue.

Symptômes de la diarrhée chez le chat

La diarrhée chez le chat peut être spontanée (aiguë) ou prolongée (chronique). Il existe également une grande variété de symptômes qui l'accompagnent. Tandis qu'une intolérance alimentaire légère peut survenir sans complications, une diarrhée infectieuse sévère s'accompagne généralement d’autres signes de maladie, qui peuvent fortement affecter l'état général du chat. Les symptômes suivants sont particulièrement fréquents :

  • Matière fécale inhabituelle : aqueuse, liquide à pâteuse
  • Possibles difficultés ou douleurs lors de la défécation
  • Symptômes généraux : faiblesse, fatigue et fièvre
  • Sang ou ecchymoses dans les selles
  • Perte importante d'eau (déshydratation) : pouls faible, rythme cardiaque rapide, arythmie cardiaque
  • autres problèmes gastro-intestinaux : perte d'appétit et de poids, vomissements et nausées, douleurs abdominales
  • Faiblesse musculaire due aux pertes en électrolytes (sels minéraux dans le sang)
chat roux allongé sur un tapis vert demande de l'attention

Diagnostic

La diarrhée chez le chat ne doit pas être sous-estimée car une perte importante d'eau et d'électrolytes peut mettre la vie du chat en danger. Afin de trouver le traitement adéquat, le vétérinaire devra procéder à un entretien avec le propriétaire en lui posant diverses questions sur l'animal (anamnèse).   Des informations telles qu'un changement soudain de nourriture, l'ingestion de substances éventuellement toxiques ou la durée de la diarrhée sont importantes pour l’aider à établir un diagnostic correct. Après l'anamnèse, un examen général de l'animal malade est primordial. En effet, une mauvaise circulation sanguine doit être rétablie par une perfusion intraveineuse (infusion), par exemple, avant de prendre toute autre mesure diagnostique.

Si la circulation sanguine du chat malade est bonne, le vétérinaire peut procéder à un examen spécialisé. À cet égard, une prise de sang peut être très révélatrice sur la cause potentielle de la diarrhée du chat selon la concentration de diverses cellules immunitaires (par ex. granulocytes ou lymphocytes), de plaquettes sanguines (thrombocytes) et de globules rouges (érythrocytes). Par exemple, l'augmentation des granulocytes éosinophiles (éosinophilie) est un signe d'infestation parasitaire ou d'une réaction allergique.

Un examen parasitologique, bactériologique et virologique peut être initié au moyen d'un examen fécal pour appuyer la suspicion d'une infection. Par ailleurs, les radiographies telles que les rayons X ou une échographie peuvent également être utilisées pour établir un diagnostic. De cette façon, par exemple, des corps étrangers avalés ou d'autres anomalies d'organes peuvent être repérés. Si les causes d'infection et d'empoisonnement sont écartées, une diarrhée chronique liée à l'alimentation peut être diagnostiquée à l'aide d'un régime d'exclusion, c'est à dire en excluant la nourriture potentiellement en cause de l'allergie. Si le tableau clinique de l’animal s'améliore rapidement, on peut vérifier l'hypothèse de l'allergie alimentaire en nourrissant le chat à nouveau avec son ancienne nourriture.

Si l'état s'aggrave à nouveau, cela prouve que la diarrhée du chat était liée à son alimentation.

Traitements de la diarrhée chez le chat

Le traitement de la diarrhée chez le chat peut comprendre un traitement symptomatique et un traitement spécifique :

Traitements symptomatiques :

  • Perfusion intraveineuse (infusion) avec du sucre et du potassium
  • Anti-douleurs
  • Médicaments pour la nausée (antiémétiques)
  • Alimentation artificielle à l'aide d'une sonde ou d'un régime restrictif
  • Protecteurs gastriques

Traitements spécifiques :

  • Relatif à l'alimentation : aliments facilement digestibles
  • Infectieux : antibiotiques ou vermifuges si nécessaire
  • Empoisonnement : vomitifs, si nécessaire
  • Position anormale des organes : mesures chirurgicales
  • Idiopathique : il n'existe aucun traitement spécialisé

Découvrez notre sélection de nourriture pour chat spéciale troubles gastro-intestinaux.

Prévention la diarrhée chez le chat

Comme pour le traitement, la prévention de la diarrhée chez le chat dépend fortement de sa cause. Bien qu’une diarrhée liée à l'alimentation se produise généralement sans autres signes cliniques et qu'elle puisse être traitée rapidement en changeant de nourriture, une intoxication aiguë ou des anomalies dans la position de l'intestin peuvent être mortelles si elles ne sont pas traitées rapidement.

Comment prévenir les risques de diarrhée chez le chat ?

Certaines causes de la diarrhée chez le chat ne peuvent être évitées.

Toutefois, afin de minimiser le risque, les mesures préventives suivantes sont recommandées :

  • Des vermifuges réguliers
  • Effectuer des changements de nourriture aussi rarement et doucement que possible

Articles les plus utiles

Mon chat éternue : pourquoi et que faire ?

L'éternuement est un réflexe involontaire de protection où l'air est brusquement expulsé du nez et de la bouche. Le but de ce mécanisme est d'expulser les corps étrangers tels que la poussière des voies respiratoires. Les éternuements chez le chat sont très fréquents et peuvent provenir de causes très diverses.