La déshydratation chez le chat This article is verified by a vet

chat désydraté

On dit que les humains doivent boire environ 2 à 2,5 L d’eau par jour. Nous n’y parvenons pas toujours, au point où nous souffrons parfois de maux de tête et risquons d’être de mauvaise humeur le soir. Mais quelle quantité d’eau nos chats doivent-ils absorber pour ne pas souffrir de déshydratation ? Et comment savoir si un chat a suffisamment bu ou s’il est déshydraté ? Découvrez les signes qui le montrent.

Quelle quantité d’eau mon chat doit-il boire ?

Vous pouvez calculer la quantité d’eau dont votre chat a besoin en fonction des facteurs suivants :

  • le poids de l’animal (en moyenne, les chats boivent 45 ml d’eau par kilo) ;
  • la teneur en eau de la nourriture ;
  • la température ambiante ;
  • l’activité du chat.

Comment savoir si mon chat est déshydraté ? Astuces !

Penser au bien-être et à la santé de votre chat est primordial pour lui offrir le meilleur confort de vite à vos côtés.

De nombreux chats sont des animaux d’extérieur et absorbent de l’eau lors de leurs déplacements quotidiens, provenant par exemple de flaques d’eau, de piscines, de pataugeoires ou d’autres contenants.

Dans ce cas, ils ne touchent souvent pas à leur écuelle et ne s’hydratent ainsi que par le biais d’une alimentation humide lorsqu’ils sont chez eux. C’est la raison pour laquelle nous ne savons souvent pas quelle quantité d’eau notre chat a réellement absorbée.

Comment peut-on alors évaluer si notre chat a ingéré suffisamment d’eau ?

Il existe pour cela une astuce simple qui fonctionne même sans avoir de connaissances vétérinaires :

L’eau est absorbée par toutes les cellules de l’organisme, y compris par la peau. Si l’organisme contient beaucoup d’eau et que les cellules sont donc bien hydratées, la peau se raffermit. Si le chat est déshydraté et que les cellules sont « à sec », la peau est flasque et ridée.

Vérifier la peau de votre animal de compagnie

Vous pouvez vérifier l’état de la peau de votre chat en tirant doucement la peau de sa nuque et en la relâchant d’un coup. Si la peau se relâche rapidement, la possibilité que votre chat soit déshydraté peut être écartée. En revanche, si elle se relâche très lentement, c’est le signe d’un apport en eau insuffisant.

Vous pouvez également observer la même chose avec les yeux de votre animal. Chez les chats déshydratés, les globes oculaires retombent dans leur orbite.

Qu’est-ce que la déshydratation ?

Par le terme « déshydratation », les médecins entendent une diminution de la teneur en eau dans l’organisme. Il s’agit donc d’un apport en eau insuffisant. Puisque la déshydratation peut être provoquée par de nombreuses causes différentes, il ne s’agit pas d’une maladie en soi, mais d’un symptôme (signe de maladie).

Une bonne hydratation occupe un rôle central chez tous les êtres vivants. En effet, l’eau donne la forme nécessaire aux cellules somatiques et permet également de refroidir le corps en cas de forte chaleur. En outre, elle contient également des minéraux importants comme le sodium.

En tant qu’électrolyte, le sodium est un composant essentiel du chlorure de sodium et est nécessaire à la transmission des stimuli nerveux, du bon fonctionnement du cœur et de la musculature. Normalement, le sodium est retenu dans l’organisme par les reins, tandis que l’eau est éliminée sous forme d’urine. Un trouble de la fonction rénale peut donc entraîner un déséquilibre électrolytique et entraver la bonne hydratation de l’organisme.

Selon son origine, la déshydratation peut donc s’accompagner d’une altération de l’équilibre électrolytique. Ainsi, on dénombre trois formes de déshydratation différentes :

  • La déshydratation isotonique : le préfixe « iso » vient du grec et signifie « égal ». Le terme « tonique » découle de « tonus », qui signifie « pression ». Dans cette forme de déshydratation, la proportion d’eau et de sodium reste donc équilibrée chez le chat.
  • La déshydratation hypertonique : si seule une baisse de la quantité de liquide est observée, l’organisme contient alors trop de sodium. Une cause connue responsable de cette forme est le diabète insipide, avec lequel l’élimination de l’eau sous forme d’urine est augmentée.
  • La déshydratation hypotonique : dans ce cas, la perte de sodium est supérieure à la perte d’eau. Il peut en résulter une rétention d’eau dans les tissus, se traduisant par exemple par un œdème cérébral.

Remarque : les termes « déshydratation » et « déshydrogénation », souvent pris pour des synonymes, ne sont pas tout à fait similaires. En chimie, la déshydrogénation désigne l’élimination de l’hydrogène ou la réaction chimique qui en découle.

Les causes : comment éviter la déshydratation chez le chat ?

La plupart des chats déshydratés le sont en raison d’un apport en eau potable insuffisant. Moins ils boivent, moins il y a de liquide dans leur organisme. Ce phénomène est fréquent en été, lorsqu’il fait particulièrement chaud.

Il existe d’autres causes responsables de la déshydratation chez le chat. Parmi elles figurent les maladies sous-jacentes et les symptômes suivants :

  • vomissements et diarrhée suite à une maladie infectieuse ou à une intoxication ;
  • lésions rénales importantes ;
  • insuffisance surrénale (maladie d’Addison) ;
  • brûlures ;
  • traitement à base de médicaments à effet déshydratant (diurétiques) ;
  • diabète insipide.
chat qui boit de l'eau
Le plus souvent, les chats sont déshydratés en raison d’un apport en eau potable insuffisant.

Quels sont les risques de la déshydratation chez le chat ?

Les effets d’un apport en eau insuffisant sont souvent sous-estimés, et ce pas seulement lors des fortes chaleurs d’été. En effet, les chats peuvent aussi souffrir de déshydratation par temps froid. Selon la cause de la déshydratation, des symptômes graves peuvent survenir. Il est alors indispensable de consulter un vétérinaire, surtout dans le cas d’une perte d’eau importante !

Les chats déshydratés peuvent souffrir des séquelles graves suivantes :

  • dégradation de l’état général pouvant aller jusqu’à la perte de connaissance ;
  • diminution ou absence de miction ;
  • urémie : intoxication due à l’absence d’élimination des substances urinaires (telles que l’urée, l’acide urique ou la créatinine) ;
  • tension artérielle basse (hypotension).

Un apport en eau particulièrement faible peut par ailleurs entraîner une exsiccose, c’est-à-dire une déshydratation de l’organisme. Cet état peut présenter des risques vitaux pour le chat.

Quelles solutions de réhydratation ?

Si votre chat présente des signes de déshydratation sévère, le vétérinaire peut délicatement réhydrater votre chat à l’aide d’une perfusion intraveineuse. Le liquide (perfusion) peut être administré sous la peau ou dans les veines.

La composition de la perfusion dépend du type de déshydratation :

  • déshydratation isotonique : solution pour perfusion isotonique telle que le liquide de Ringer ; déshydratation isotonique
  • déshydratation hypertonique : solution pour perfusion isotonique plus solution de sucre à 5 % ;
  • déshydratation hypotonique : solution pour perfusion isotonique plus sodium.

Comment prévenir la déshydratation chez le chat ?

Les chats nourris avec des croquettes sont plus susceptibles de souffrir de déshydratation. Pour un bon équilibre électrolytique et une bonne hydratation de l’organisme, il est donc conseillé de donner aussi à votre chat des aliments humides. Certains types d’aliments ont même une teneur accrue en liquide. Il est également conseillé de nettoyer quotidiennement l’écuelle de votre chat et de disposer de plusieurs écuelles ou fontaines d’eau fraîche dans votre intérieur.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
3 min

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !
4 min

Les chaleurs chez le chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.
4 min

Mon chat éternue : pourquoi et que faire ?

Tout comme nous, les chats éternuent de temps en temps. Mais les rhumes sont plutôt rares chez ces animaux. Découvrez dans cet article les raisons pour lesquelles un chat éternue et si une visite chez le vétérinaire est conseillée.