Les vers chez le chat

Chat chez les vétérinaire qui se fait administrer un médicament en pipette

Les vers chez les chats sont toujours un passage désagréable dans la vie d'un maître. Cependant, la plupart entrent en contact avec eux, surtout si leur compagnon est un chat d'extérieur. Mais même les chats domestiques peuvent être contaminés en ingérant des aliments infestés de vers.

Les vers chez les chats

En tant qu'endoparasites, les vers vivent dans le corps du chat, et se nourrissent des nutriments que le chat absorbe en mangeant. Cela signifie donc que le chat n'en reçoit plus suffisamment. Les premiers signes d'infestation par les vers, en plus de la présence d'œufs de vers dans les matières fécales, sont le pelage hirsute et autres signes de malnutrition. En cas d'infestation grave, le chat est très émacié et finit par avoir le ventre gonflé. Souvent, on ne voit plus seulement les œufs de vers dans la litière ou l'anus du chat, mais même de vers entier. Il faut alors être très prudent, car les vers peuvent non seulement nuire à la santé du chat, mais aussi être transmis à l'homme.

Les vers chez le chat

Quels sont les types de vers chez les chats ?

Tous les vers ne sont pas les mêmes. En plus des ascaris et des ténias qui sont connus, il existe également les vers du cœur et les vers pulmonaires, ainsi que des parasites unicellulaires tels que Giardia.

  • Les ascaris sont les endoparasites les plus communs chez le chat. Ils peuvent déjà être transmis au chaton par le lait maternel. Les ascaris appartiennent aux vers ronds, comme les ankylostomes et les trichocéphales.
  • Les ténias, aussi appelé vers solitaires ou encore vers plats, sont les vers que la plupart des gens ont en tête lorsqu'ils pensent aux vers du chat. Cela inclut, par exemple, le ténia du renard. Un ténia se compose de plusieurs vers qui peuvent se séparer, et être retrouvés dans les matières fécales du chat.
  • Les vers du cœur sont des vers qui vivent dans le cœur du chat. Ils y obstruent progressivement les vaisseaux sanguins. Ces parasites peuvent être transmis par des piqûres d'insectes, et sont présents principalement dans les pays méditerranéens d'Europe et dans de nombreuses régions d'Amérique du Nord.
  • Les vers pulmonaires vivent au plus profond des poumons du chat. Un signe typique de leur présence est une toux sifflante accompagnée d'écoulements nasaux. Les vers adultes pondent leurs œufs dans les poumons, les larves migrent dans de petites alvéoles vers le tube digestif du chat, et y sont excrétées avec les selles.
  • Les Giardia ne sont pas des vers, mais des parasites intestinaux unicellulaires. Ces organismes unicellulaires microscopiques sont souvent à blâmer si un chat souffre de diarrhée chronique. Ils sont également transmissibles à l'homme.

Prévenir l'apparition des vers chez le chat

Malheureusement, le déparasitage ne peut pas se faire préventivement chez le chat, il doit être prescrit par le vétérinaire après un test positif pour détecter la présence de vers. Même en cas d'infestation peu étendue, les œufs de vers permettent aux parasites de se transmettre aux humains. Les enfants et les personnes âgées sont particulièrement à risque. Des tests réguliers sont donc nécessaires et doivent faire partie du contrôle vétérinaire annuel du chaton, et ils doivent absolument être suivis d'une cure de vermifugation en cas d'infestation.

vermifuger son chat

Vermigufation du chat

Si le test est positif, ce n'est pas la fin du monde : les vermifuges pour chats sont absolument fiables et existent sous de nombreuses formes. La plupart des vétérinaires ont à leur disposition divers médicaments sous forme de comprimés, de pâte, ou même de gouttes qui s'appliquent sur la peau du cou avec une pipette.

Attention toutefois lors du traitement des vers chez le chat : tous les traitements ne fonctionnent pas contre tous les types de vers, et le dosage doit être adapté au poids du chat concerné. Certains vers sont résistants à certains médicaments. Par conséquent, il peut être bénéfique de changer le principe actif de temps en temps. Vous devez par ailleurs choisir un vermifuge fait spécialement pour les chats. Les chiens et les chats ont non seulement un métabolisme différent, mais les chiens sont aussi généralement plus gros que le chat moyen. Cela affecte le dosage du médicament. Il est important de noter que les composants des vermifuges pour chiens peuvent provoquer de graves intoxications pouvant même être fatales chez les chats L'automédication peut donc être mortelle ! Votre vétérinaire est en mesure établir un plan de vermifugation adapté à l’âge et au mode de vie de votre chat.

Comme vous le voyez, les vers chez les chats ne sont pas rares, et il n'y a aucune raison d'en avoir honte. Un diagnostic établit au bon moment et un traitement commencé suffisamment tôt sont la clé de la guérison. Votre vétérinaire pourra vous conseiller sur les tests à effectuer et les vermifuges pour chat qui existent.

Nous vous souhaitons, à vous et à votre chat, de rester en bonne santé !

Articles les plus lus

Les aliments dangereux pour les chats

L’ethnologue et comportementaliste animalier allemand Paul Leyhausen avait déjà su déterminer que l'attirance qu'expriment les chats ne se limite pas aux aliments qui sont bons pour leur santé.

Les plantes non toxiques pour les chats

On voit parfois des chats se rouler dans des plates-bandes soigneusement entretenues. Lorsque l'on s'en approche, on a l'impression que le chat a perdu la raison. Que lui arrive-t-il ? Les légumes verts sont un complément alimentaire important pour nos petits tigres domestiques. Mais certaines plantes de nos maisons et jardins peuvent également intoxiquer les chats.