Retirer les tiques chez le chat This article is verified by a vet

chat, hautes herbes et tiques

Les tiques attendent généralement les chats dans les hautes herbes

À peine les températures dépassent-elles la barre des sept degrés que les parasites indésirables refont leur apparition. Dans cet article, vous apprendrez pourquoi et comment il faut retirer les tiques.

Contrôler régulièrement la présence de tiques est indispensable

Il est préférable d’examiner minutieusement son chat au moins une fois par jour pour vérifier qu’il n’a pas de tiques, profitez d’un moment où vous pouvez le caresser pour passer son corps entier au peigne fin.

Soyez particulièrement attentif aux endroits avec peu de poils que les tiques affectionnent : la tête, le cou, les oreilles, le ventre et l’intérieur des cuisses.

Selon la quantité de sang que la tique a déjà ingérée, sa taille peut varier, allant de quelques millimètres à la taille d’un noyau de cerise.

Surveillez bien l’endroit de la piqûre pendant un certain temps, même après avoir retiré la tique. Des rougeurs, de la fièvre ou une perte d’appétit peuvent indiquer la présence d’une éventuelle maladie chez votre chat.

Comment retirer correctement les tiques chez le chat ?

Si votre chat ramène une tique après être sorti, retirez-la le plus vite possible. Idéalement, vous procéderez de la manière suivante :

  • Utilisez une pince à tiques ou un crochet à tiques.
  • Placez la pince aussi près que possible de la peau du chat, sans écraser l’abdomen de la tique.
  • Saisissez la tête de la tique. Retirez-la ensuite délicatement, de façon continue et sans dévier de l’endroit de la piqûre.
  • Vérifiez bien si vous avez pu retirer complètement la tique de la peau du chat.
  • Débarrassez-vous bien de la tique afin qu’elle ne puisse pas s’accrocher à un nouvel hôte.
  • Désinfectez l’endroit de la piqûre et examinez-le régulièrement.
  • Gardez bien à l’esprit la présence de la piqûre pendant un certain temps. Si votre chat a l’air malade, fatigué ou fiévreux, emmenez-le rapidement chez un vétérinaire.
une tique est retirée chez un chat à l'aide d'un tire-tique
Un crochet à tiques permet de retirer complètement la tique

Quelles sont les maladies transmises par les tiques ?

En plus d’êtres gênantes, les tiquent sucent le sang des chats et transmettent des maladies potentiellement dangereuses. Selon la région, environ 20% des tiques sont infectées par des agents pathogènes.

Contrairement aux chiens, les chats sont beaucoup plus rarement infectés par ces agents pathogènes et tombent nettement moins malades pour des raisons encore inexpliquées. Néanmoins, à chaque piqûre de tique, il est possible que votre chat soit infecté par un agent pathogène. Les maladies infectieuses les plus fréquentes sont la maladie de Lyme, l’anaplasmose et la babésiose.

Retirer les tiques : agissez au plus vite pour la santé de votre chat

Les agents pathogènes se trouvent dans l’intestin de la tique et se déplacent vers les glandes salivaires pendant l’acte de succion, il s’écoule en moyenne douze à vingt-quatre heures avant qu’ils parviennent dans l’organisme.

Par conséquent, plus la tique suce le sang de votre chat, plus la transmission d’agents pathogènes est probable. En retirant rapidement la tique après la piqûre, vous pouvez facilement réduire ce risque.

La prévention contre les tiques chez le chat

Mieux vaut prévenir que guérir, surtout dans le cas des tiques chez le chat. Voilà pourquoi vous devez protéger au préalable votre chat contre les piqûres de tiques et le risque de transmission de maladies.

Pour ce faire, il existe différentes solutions (antiparasitaires) qui éliminent les tiques ou les empêchent de s’accrocher. En voici un aperçu :

  • Une solution antiparasitaire contenue dans une pipette peut être appliquée entre les omoplates du chat et se diffuse ensuite sur tout le corps. Selon la durée d’action (entre quatre et douze semaines), il faudra traiter votre chat plusieurs fois par an.
  • Un spray fonctionne de la même manière qu’une solution antiparasitaire contenue dans une pipette.
  • Seuls les vétérinaires proposent également des comprimés contre les tiques chez le chat.
  • Un collier libère ses substances actives en continu. Il repousse généralement les tiques et les autres parasites sur une longue durée (environ cinq à six mois). Il comporte toutefois aussi un risque de blessure, car les chats peuvent rester accrochés au collier.

Les antiparasitaires sont-ils dangereux pour le chat ?

Les traitements contre les tiques suscitent de nombreuses réserves. La première d’entre elles est de savoir s’ils sont dangereux pour l’être humain et l’animal, puisqu’il s’agit en fait de neurotoxines.

La plupart des antiparasitaires sont effectivement des neurotoxines. Mais contrairement aux insectes, les humains et les chats possèdent ce que l’on appelle une barrière hématoencéphalique, la substance active ne parvient donc pas là où elle pourrait causer des dommages.

Bien entendu, il peut y avoir des incompatibilités avec les traitements contre les tiques, tout médicament peut comporter des effets secondaires. L’éventail des traitements est aujourd’hui tellement large que vous en trouverez certainement un que votre chat tolérera.

Il existe toutefois également des substances actives pouvant poser problème : la perméthrine, la fluméthrine et la deltaméthrine sont par exemple toxiques pour le chat. Veillez donc toujours à vérifier si le médicament peut être administré à un chat.

Existe-t-il des remèdes de grand-mère contre les tiques chez le chat ?

Diverses sources vantent régulièrement les mérites des remèdes de grand-mère tels que l’huile de coco, l’huile de cumin noir, l’ail ou les colliers d’ambre contre les tiques chez le chat. Mais ces remèdes sont-ils vraiment efficaces ?

Jusqu’à présent, seule une légère efficacité de l’huile de coco a pu être prouvée scientifiquement, et ce uniquement par application externe. Pour cela, il faut traiter le chat tous les jours en lui appliquant de l’huile sur tout le corps, pour ces animaux qui sont naturellement très propres, c’est tout sauf agréable.

Important : les remèdes de grand-mère comme l’ail ou le cumin noir sont toxiques pour le chat. Ne les utilisez en aucun cas pour repousser les tiques.

Malgré toute l’euphorie suscitée par les remèdes naturels, qui peuvent être parfaitement efficaces dans certains cas, il faut encore tenir compte d’un autre point : si le chat ne ramène pas de tiques, cela peut être pour d’autres raisons. Tous les chats ne suscitent pas le même intérêt pour les parasites. Certains sont de véritables aimants à tiques, tandis que d’autres ne se font que très rarement piquer.

Les tiques chez le chat : les trois plus grands mythes

Les légendes sur les tiques chez le chat sont encore nombreuses :

Les tiques se trouvent surtout dans les hautes herbes ou les buissons. Elles ne se laissent donc pas tomber des arbres sur les chats ou les humains.

Il n’est pas nécessaire de tourner la pince pour retirer une tique de votre chat, après tout, il ne s’agit pas d’une vis ! Mais si un léger mouvement rotatif vous facilite la tâche, vous pouvez bien entendu y avoir recours.

La tête de la tique est incorporée à la croûte par le corps du chat et le tout finit par tomber à un moment donné. Examinez toutefois régulièrement l’endroit de la piqûre : si vous constatez des signes d’inflammation, consultez votre vétérinaire.

En revanche, puisque le risque de transmission d’agents pathogènes reste théoriquement présent si la tête de la tique se retrouve coincée, vous devez toujours veiller à la retirer complètement.


Franziska Pantelic, Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Pantelic

Je soutiens le magazine zooplus depuis plusieurs années grâce à ma grande expertise. J'ai obtenu mon diplôme de vétérinaire en 2009 et je dirige actuellement un cabinet mobile pour petits animaux dans la région métropolitaine de Munich.


Articles les plus utiles
3 min

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !
4 min

Les chaleurs chez le chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.
4 min

Mon chat éternue : pourquoi et que faire ?

Tout comme nous, les chats éternuent de temps en temps. Mais les rhumes sont plutôt rares chez ces animaux. Découvrez dans cet article les raisons pour lesquelles un chat éternue et si une visite chez le vétérinaire est conseillée.