09 mars 2018 - Actualisé 28 septembre 2018

L’essentiel des vaccins pour chat et pour chaton

vaccins pour chat

Qu'il s'agisse d'un chaton ou d'un chat adulte, il est nécessaire de faire vacciner son chat pour le maintenir en bonne santé et éloigner certains risques de contamination. S’ils ne sont pas vaccinés, les chats risquent de développer des maladies graves, et de souffrir des symptômes qui en découlent. Dans le pire des cas, ces maladies pourraient entraîner leur mort.

Seuls les vétérinaires sont habilités à vacciner les chats, et à noter les informations relatives aux vaccins dans leur carnet de santé. Lors de chaque vaccination, votre chat se fera injecter des agents pathogènes, qui ne déclenchent bien entendu aucune maladie. Par la suite, le corps du chat développe ses propres anticorps, qui permettent de renforcer ses défenses naturelles afin d’éviter qu’il ne tombe malade. Ainsi, il est important de protéger vos chats contre les maladies par le biais des vaccins pour chat.

Avant les vaccins du chat : à quoi faire attention ?

S’il est important de protéger vos chats contre les maladies par le biais des vaccins, vous devez également tenir compte des risques et des effets secondaires que peut comporter la vaccination. Aucun vaccin n’est obligatoire : en tant que maître de votre ou vos chat(s), vous devez prendre cette décision par vous-même.

Au moment de la vaccination du chat, il est important que votre chat soit déjà en bonne santé. Il devrait être nourri correctement et ne pas être porteur de parasites. C’est uniquement ainsi que les vaccins pour chat seront efficaces et n'affaibliront pas votre félin. Si votre chat est malade ou affaibli, la vaccination n'aura pas ou que très peu d’effet sur l’immunité du chat.

À partir de quel âge faire vacciner son chat ?

Il faudrait faire vacciner son chat au plus tôt à partir de sa 8ème semaine. A cet âge-là, premiers vaccins du chaton et les vaccins pour chat les plus courants, tels que ceux contre le typhus félin et la grippe féline sont recommandés. Ainsi, votre chaton soit efficacement protégé contre ces maladies potentiellement mortelles. Durant les premières semaines qui suivent leur naissance, les chatons sont encore efficacement protégés par les anticorps de leur mère, qui se trouvent dans leur sang. Mais ils ne peuvent développer que partiellement leur système immunitaire contre les virus. Il est donc fortement conseillé de faire vacciner les chatons à l'âge de 12 semaines. Si votre chat est âgé de plus de 12 semaines au moment de sa première vaccination, un seul vaccin suffit pour garantir une bonne immunité.

Vaccins pour chat d'intérieur : est-ce utile ?

Les vrais chats d'intérieur n'entretiennent aucun contact avec des chats étrangers. Pour cette raison, ils ont de très faibles risques de contracter des maladies infectieuses. Par ailleurs, les chats d'intérieur peuvent contracter certaines maladies sans avoir été en contact avec d'autres chats. C'est notamment le cas pour le typhus félin et pour le coryza du chat (rhume du chat). En conclusion, certains vaccins pour chat sont tout aussi utiles pour les chats d'intérieur que pour les chats d'extérieur.

L'essentiel des vaccins pour chat et chaton

Comme chez l'homme, chaque la vaccination consiste en la première injection, l'immunisation de base, puis en des vaccins de rappel effectués au fur et à mesure. Pour connaître la fréquence à laquelle les vaccinations de rappel pour chat doivent être effectuées, veuillez vous adresser à votre vétérinaire.

Il existe des vaccins efficaces contre les maladies les plus dangereuses dont les chats peuvent être victimes. Parmi ces maladies, on compte notamment :

  • le typhus félin ou panleucopénie infectieuse féline
  • la coryza du chat, grippe féline ou rhinotrachéite virale féline
  • la leucémie féline, FeLV
  • la péritonite infectieuse féline, PIF
  • la rage

A ce jour, il n’existe aucun vaccin contre le virus de l’immunodéficience féline (FIV, le sida des chats).

vaccins pour chat

Vaccins pour chat : les vaccinations recommandées

Le typhus félin

Dans la majorité des cas, le virus de la panleucopénie féline est le déclencheur de cette maladie. Il présente des similitudes avec le virus de la parvovirose chez le chien, aussi appelée gastro-entérite hémorragique. Il se transmet d’un animal à l’autre mais aussi via les objets qui ont été en contact avec le virus. Le typhus félin peut se propager très rapidement, et représente une réelle menace pour les chats non vaccinés, étant donné que le virus est très résistant.

On le trouve dans les excréments des chats atteints de la maladie ainsi que dans celles des chats qui ont déjà guéri de la maladie. Les vaccins doivent être administrés dès l'âge de 8 semaines. Un rappel de vaccination est nécessaire chaque année ou tous les trois ans, selon le type de vaccin utilisé. Le vétérinaire de votre chaton pourra vous éclairer à ce sujet.

Ce sont souvent les jeunes chatons qui contractent le typhus félin, mais cela ne signifie pas que les chats plus âgés ne sont pas concernés par le typhus félin. Les premiers signes de la maladie apparaissent habituellement trois à neuf jours après la contamination. Les principaux symptômes du typhus félin sont la fatigue, la perte d’appétit, le refus de se nourrir, la fièvre et les vomissements.

Le coryza du chat

Les déclencheurs du coryza du chat, parfois qualifié de rhume du chat sont l’herpesvirus et le calicivirus félin. Le terme de « rhume» est trompeur pour les maîtres de chats, puisqu’ils ont tendance à minimiser la gravité de cette maladie. Et pourtant, elle est très contagieuse et peut entraîner une pneumonie ou même la cécité du chat. Si le coryza du chat n’est pas traité, il peut s’avérer mortel. La vaccination doit être effectuée dès l'âge de 8 semaines. Si votre chat est autorisé à sortir en plein air, alors votre vétérinaire vous conseillera un vaccin annuel pour votre petit sauvage. Un chat d’intérieur n’aura en général besoin que d’un seul vaccin tous les deux ou trois ans.

La rage

La rage est une maladie mortelle pour votre chat. Au-delà de protéger efficacement le chat, un vaccin contre la rage protègera aussi son maître. Cette maladie peut être transmise du chat à l’homme, et est également mortelle pour ce dernier.

D’après l'OMS, environ 50 000 personnes meurent de la rage dans le monde. La rage est causée par le virus de la rage (lyssavirus ou rhabdovirus). Si vous souhaitez emmener votre chat en vacances à l'étranger, la vaccination antirabique est obligatoire. Les chats les plus touchés par la rage sont ceux qui sortent en extérieur. La vaccination doit être effectuée dès l'âge de 12 semaines. Selon le type de vaccin, une piqûre de rappel doit être effectuée par le vétérinaire de votre chat tous les deux à trois ans. Pour plus d’informations, consultez votre vétérinaire. Lisez également l'article sur la rage chez le chien

Vaccins pour chat : les vaccinations utiles

La leucémie du chat

A ce jour, il n’existe aucun traitement efficace pour traiter la leucémie du chat. La leucémie entraîne la formation de tumeurs et des dysfonctionnements affectant la formation des cellules sanguines. Les chats d’extérieur sont les plus touchés par cette maladie. Si votre chaton aime bien mettre le nez dehors, il est sage de le vacciner contre la leucémie, dès sa 9ème semaine. Selon les vaccins, un rappel est nécessaire tous les ans ou tous les trois ans. Votre vétérinaire pourra vous renseigner plus en détail sur ce sujet.

La PIF (péritonite infectieuse féline)

La péritonite infectieuse féline est déclenchée par le coronavirus félin. Dans la plupart des cas, cette maladie se caractérise par une péritonite. Parfois, la maladie ne se traduit que par un épanchement pleural : le chat tousse et semble avoir mal à la poitrine. Une transmission directe de la PIF d'un chat à l'autre est extrêmement rare. Chez les chats en bonne santé, il y a généralement de grandes chances pour que le coronavirus n’évolue pas en virus PIF, qui est une maladie mortelle.

La chlamydiose féline

Le vaccin contre la chlamydiose féline devrait être administré au chaton dès sa 8ème semaine de de vie. Cette maladie touche principalement les yeux du chat et se caractérise par une conjonctivite d’un œil ou des deux yeux. Le développement de la chlamydiose est particulièrement problématique chez les jeunes chats et dans les foyers où vivent plusieurs chats. Si vous remplissez les critères, il est fortement recommandé de faire vacciner vos chats contre la chlamydiose féline ! Dans le cas contraire, les agents pathogènes des chats touchés par la maladie risquent de se propager et de vous contaminer.

Nous souhaitons à vos chats et chatons de rester en parfaite santé !

Pour assurer une bonne santé et une longue vie à votre chat, il n’y a rien de meilleur que de lui offrir une nourriture de qualité adaptée à ses besoins, de l’eau en abondance, un lieu de repos confortable et douillet, sans oublier une énorme dose de câlins !

Faites un tour sur la catégorie chaton de votre magazine zooplus pour tout savoir sur les jeunes félins !

Articles les plus lus

30 noms de chat pour l’année 2018

Si vous manquez d’inspiration pour trouver le nom de votre futur meilleur ami à quatre pattes, vous trouverez dans cet article quelques idées de noms de chat pour l’année 2018 !

Maine Coon

Le Maine Coon fait actuellement partie des races de chat les plus appréciées dans le monde entier. Le Maine Coon naturel, robuste et à l’excellent caractère ne plait pas par hasard !

Voyager avec son chat en avion

Les vols en avion sont encore moins appréciés que les trajets en voiture par les chats. Voici quelques conseils pour voyager en avion avec votre chat de manière plus sereine !