La gale auriculaire du chat This article is verified by a vet

Contenu validé par un.e vétérinaire
Rédigé par Franziska Gütgemann, vétérinaire
oreille d'un chat infesté d'acariens

L’otodectes cynotis (ou acarien de la gale auriculaire) est le type d'acarien le plus courant chez les chats, bien qu'il puisse également survenir chez les chiens, d'autres animaux de compagnie et moins fréquemment chez les humains. La gale des oreilles du chat est répandue dans le monde entier et touche particulièrement les jeunes chats et les chats d'extérieur. En plus des démangeaisons et lésions sur la peau, elle peut également provoquer des otites douloureuses et des réactions allergiques. L'un des signes typiques d'une gale auriculaire est la formation d'un dépôt cireux foncé semblable à du marc de café dans le conduit auditif du chat.

Otodectes cynotis – caractéristiques et cycle de vie

En général, les acariens ont 8 pattes. On les classe alors taxonomiquement comme arachnides (Arachnida) et insectes (Arthropoda). Comme le nom l'indique, les acariens de la gale auriculaire, qui mesurent environ 0,5 millimètre, se logent dans le conduit auditif des chats. Grâce à leurs longues pattes, ils s’accrochent à la peau du conduit auditif et se nourrissent de cellules de la peau et de sécrétions cellulaires. Pour ce faire, ils y implantent leurs pièces buccales situées à l'extrémité de leur tête.

Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Après quelques jours en ressortent des larves. Ces larves se développent alors en passant par 2 stades nymphaux (protonymphe et deutoymphe) pour ensuite atteindre le stade adulte qui dure deux mois. Le cycle de vie complet de l'œuf à l'adulte s'achève après environ 3 semaines, durant lequel les acariens de la gale auriculaire a un taux de reproduction très élevé. Bien que les parasites préfèrent vivre dans le conduit auditif du chat, les stades adultes peuvent survivre pendant des mois même dans un environnement très humide à l'extérieur de l'hôte. Le propriétaire de l'animal doit en tenir compte pour contrôler la situation.

Symptômes d'une gale auriculaire chez le chat

Les acariens otodectes cynotis peut causer différents symptômes selon l'ampleur de l'infestation :

  • Gale auriculaire (otitis externa parasitaria) : Formation d'un dépôt foncé, semblable au marc de café (composé de sang, de sécrétions auriculaires, d'exsudat de cellules et d'excréments d'acariens) dans une ou deux oreilles en réaction à la salive des acariens
  • Fortes démangeaisons : le chat se gratte beaucoup l'oreille atteinte, secoue et fait des mouvements inhabituels avec sa tête
  • Formation de pellicules
  • Réactions allergiques : démangeaisons, rougeurs, chute des poils, pustules
  • Formation de croûtes et infections bactériennes secondaires dues à un grattage important des zones touchées
  • Dans de plus rares cas, une otite moyenne ou interne ou encore une encéphalite (inflammation du cerveau) peuvent également survenir

Diagnostic d'une gale auriculaire

Puisque les acariens de la gale auriculaire ne sont pas visibles à l'œil nu sur le chat, le diagnostic doit être confirmé par un vétérinaire. Bien que la gale auriculaire soit relativement rapidement et facilement détectée, tout examen débute avec un entretien détaillé avec le propriétaire du chat (anamnèse). Cela permet d'établir un diagnostic différentiel en excluant des maladies similaires (autres ectoparasites, maladies non infectieuses de la peau comme des allergies) qui nécessitent un traitement et un pronostic différents. Par exemple, si le chat n'a eu aucun traitement antiparasitaire (un collier par exemple) au cours des dernières semaines, il est très probable qu'il s'agisse d'une infestation d'acariens. Cependant, si le chat a reçu une protection efficace contre les parasites, il est plus probable qu'il s'agisse d'une infection de l'oreille ou une réaction allergique.

Une fois que le vétérinaire a recueilli toutes les informations nécessaires lors de l'anamnèse, il procède ensuite à un examen clinique général. L'état général du chat sera défini selon les paramètres vitaux suivants :

  • État général du chat (vif ou absent)
  • Examen des muqueuses (notamment la gueule)
  • Contrôle de déshydratation en pinçant et tirant sur la peau du chat sur le haut du cou (la peau doit se remettre rapidement en place au relâchement)
  • Fréquence cardiaque et respiratoire
  • Température corporelle
chat chez le vétérinaire se fait inspecter les oreilles

Si tous les paramètres vitaux sont en ordre, le vétérinaire peut procéder à l'examen spécifique. Au cours de celui-ci, on tente de détecter directement les acariens dans l'oreille du chat afin d'exclure toute autre maladie sous-jacente. Pour cela, le vétérinaire examine le conduit auditif du chat à l'aide d'un otoscope. Il s'agit d'un outil en forme d'entonnoir qui, à l'aide d'une lampe et d'une loupe, simplifie l'observation du conduit auditif. Parfois, les acariens sont perceptibles comme de petits points noirs qui se déplacent.

Si le conduit auditif est encombré d'un dépôt noir et cireux, le vétérinaire peut le prélever à l'aide d'un frottis et une purification avec la méthode KOH (hydroxyde de potassium) pour l'analyser au microscope. Ces deux méthodes suffisent généralement à diagnostiquer une gale auriculaire chez le chat. Afin de détecter d'autres espèces d'acariens (comme les cheyletiella blakei ou les démodex) ou des otodectes à l'extérieur de l'oreille, on peut utiliser le « test du ruban adhésif » ou prélever un échantillon de peau. Ces méthodes sont également très rapides.

Traitements de la gale auriculaire du chat

Comment soigner un chat d'une gale auriculaire ?

Soigner une gale auriculaire chez le chat comprend un traitement médicamenteux et quelques mesures supplémentaires. Afin d'éliminer toute forme d'acariens, il faut traiter le chat pendant au moins 3 semaines, soit la durée d'un cycle de vie. Par ailleurs, tous les chats cohabitants doivent être également traités.

Traitement médicamenteux

  • Antiparasitaires : ivermectine, sélamectine ou moxidectine
  • Nettoyez soigneusement les pavillons de l'oreille avec une serviette en papier humidifiée ou rincez les oreilles jusqu'à enlever toutes les croûtes et l'amas brun-noir
  • Onguent anti-inflammatoire
  • traitement des infections bactériennes secondaires : gouttes auriculaires antibiotiques

Mesures secondaires à prendre par le propriétaire de l'animal :

  • Nettoyer et désinfecter régulièrement les surfaces et objets contaminés (les brosses par ex.)
  • Nettoyage et soin quotidien des oreilles du chat

Pronostic de la gale auriculaire du chat

Avec un traitement approprié et efficace, une gale auriculaire chez le chat peut être soignée avec succès en quelques semaines (minimum 3 semaines).

Comment prévenir les risques de gale des oreilles du chat ?

Pour prévenir une infestation d'acariens chez le chat, les mesures préventives suivantes sont recommandées :

Articles les plus utiles

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !

Les chaleurs chez le chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.

Mon chat éternue : pourquoi et que faire ?

L'éternuement est un réflexe involontaire de protection où l'air est brusquement expulsé du nez et de la bouche. Le but de ce mécanisme est d'expulser les corps étrangers tels que la poussière des voies respiratoires. Les éternuements chez le chat sont très fréquents et peuvent provenir de causes très diverses.