19 mars 2019 - Actualisé 14 juin 2019

Troubles nerveux et hormonaux chez le chat

Chat red tabby chez le vétérinaire

Le corps du chat fonctionne grâce à des interactions bien réglées entre divers éléments. Ce système, qui fonctionne normalement parfaitement, peut rapidement se dérégler. Les troubles du système nerveux du chat et les troubles hormonaux chez le chat en sont la preuve la plus évidente.

Le système nerveux du chat

Le système nerveux du chat est constitué de milliards de petites cellules nerveuses, qui traversent tous les organes et s'unissent au niveau de la moelle épinière, et dont le cerveau est le centre de contrôle. Ce réseau coordonne presque tous les sens et mouvements du corps du chat, il contrôle ses mouvements ainsi que ses émotions.

Comme chez nous, le cerveau du chat est le cœur du système nerveux central. Toutes les impressions sensorielles du chat convergent dans cet organe qui pèse entre 20 et 28 grammes et qui mesure environ 3,5 cm de long et large et 2,5 cm de hauteur. Le cerveau est responsable de l'évaluation, de la liaison et du stockage des impulsions nerveuses. Il détermine également la force d'une réponse potentielle aux stimuli sensoriels.

Maladies du système nerveux central du chat

Ce réseau d'information peut être perturbé par diverses influences, notamment des traumatismes tels qu'un accident, des maladies congénitales ou des infections.

L'un des troubles connus du système nerveux central du chat est l'ataxie. Les chats souffrant d’ataxie présentent de graves troubles neurologiques, qui peuvent se manifester par une démarche chancelante, des problèmes de coordination, une tête inclinée, et souvent de la malpropreté. L’ataxie peut être causée par un grand nombre de troubles du système nerveux central.

Une infection d'une chatte enceinte ou d'un chaton par le typhus félin, également appelé virus de la panleucopénie féline, peut entraîner des lésions du système nerveux accompagnant les symptômes mentionnés.

La maladie lysosomal, un trouble métabolique héréditaire, est également connue pour être un déclencheur de l'ataxie chez le chat.

Des événements externes telles que des accidents de la route ou des chutes avec une blessure à la tête et / ou à la moelle épinière peuvent causer des dommages durables au système nerveux central.

Mais même les maladies chroniques telles que les malformations de la colonne vertébrale et les maladies dégénératives du système nerveux central endommagent le système nerveux et peuvent entraîner des déficits neurologiques.

Enfin, les chats peuvent souffrir de tumeurs au cerveau ou d’accidents vasculaires cérébraux. Les troubles du système nerveux central sont parfois le seul indice que quelque chose ne va pas.

Les déficiences neurologiques représentent toujours une urgence ! Vous devez emmener votre chat chez le vétérinaire dès le premier signe de ces symptômes inhabituels. Le week-end ou le soir, il vaut mieux vous rendre au service d'urgence vétérinaire.

Selon la cause des symptômes, la maladie peut être aiguë, chronique, ou une menace pour le pronostic vital du chat. Cependant, elle ne mène pas systématiquement à la mort : les chats atteints d'ataxie, par exemple, naissent souvent avec des troubles neurologiques. Si un maître est prêt à s'adapter à ses particularités, un « chat tremblant » peut tout à fait mener une vie longue et heureuse. Il en va de même pour les chats ayant subi un accident vasculaire cérébral. Des ajustements dans la maison, comme une rampe pour accéder à un panier pour chat légèrement surélevé, ou une litière pour chat avec une entrée basse, combinés à la compréhension et une affection particulière des maîtres ne peuvent pas faire de miracles, mais permettront au chat affecté de vivre une belle vie de chat !

Ne posez surtout pas de diagnostic vous-même à partir de recherches faites sur Internet. Un diagnostic et des options de traitement ne peuvent être proposés que par le vétérinaire !

Le bilan hormonal du chat

Comme le système nerveux du chat, l'équilibre hormonal du chat est constitué de millions de petits composants qui doivent dans l'idéal fonctionner sans à-coups. Les hormones sont des substances chimiques propres à l'organisme qui transmettent des informations et qui maintiennent et contrôlent les fonctions corporelles et les processus métaboliques. Les hormones sont formées par les glandes endocrines dans le corps du chat, et elles voyagent par la circulation sanguine vers leur organe cible respectif. La sécrétion d'hormones est contrôlée et régulée par le cerveau, l'interrupteur du système nerveux central.

Le système endocrinien du chat est essentiel à toutes les actions dans le corps du chat, de la formation des ovocytes à la régulation de la glycémie, en passant par l'utilisation des aliments ingérés pour la croissance. Il a également une grande influence sur les émotions de nos chats. Un bon équilibre hormonal est absolument essentiel pour que tous les processus biologiques du corps du chat puissent se dérouler sans heurts, que les chatons puissent devenir des chats en bonne santé, et qu'ils le restent même à un âge avancé. Un déséquilibre dans la balance hormonale du chat peut avoir un impact énorme.

Troubles hormonaux chez le chat

Un dysfonctionnement hormonal chez le chat peut avoir de nombreuses conséquences. Les maladies du système hormonal les plus connues incluent l’hyperthyroïdie du chat, l’hypothyroïdie du chat et le diabète sucré du chat.

Troubles de la thyroïde chez le chat

La thyroïde contrôle de nombreux processus métaboliques essentiels, et constitue donc un organe endocrinien indispensable du corps du chat. En cas d'hypothyroïdie chez le chat, le métabolisme du chat est fortement réduit, il fonctionne à « bas régime ».

L'hypothyroïdie du chat est souvent accompagnée d’une prise de poids. La thérapie pour cette maladie consiste souvent en une injection d'hormones thyroïdiennes produites artificiellement. Elles doivent alors être injectées à vie, mais réduisent énormément les symptômes et préservent ainsi la qualité de vie de l'animal.

L'hyperthyroïdie du chat affecte également le métabolisme : il s'agit d'une libération accrue d'hormones qui dérègle les interactions entre les organes. Les signes typiques de l'hyperthyroïdie sont des tremblements nerveux, la perte de poids et l'augmentation de la consommation alimentaire. Selon ce qui cause l'hyperthyroïdie chez le chat, l'élément peut être retiré ou détruit chirurgicalement. Il existe également des traitements médicamenteux.

Troubles hormonaux chez le chat : le diabète du chat

Le diabète est une maladie de plus en plus courante chez le chat.

La forme de la maladie appelée « diabète insipide » est un trouble du bilan hydrique du corps du chat lié aux hormones, qui se manifeste par une concentration extrême de l'urine. Ce type rare de diabète du chat est traité grâce à une injection d'hormone faite par le vétérinaire.

La maladie appelée « diabète sucré » est beaucoup plus répandue et souvent appelée « diabète ». La cause en est généralement un trouble du pancréas responsable de la production de l'insuline. Ce qui est une tâche importante, car le sucre est la source d'énergie la plus importante du corps ! Le diabète sucré de type 1 est une maladie auto-immune. Le corps du chat détruit les cellules responsables de la production d'insuline. Le diabète de type 2 est souvent appelé « diabète de l'adulte ». Cette maladie apparaît lorsque les cellules du corps ont développé une très haute tolérance à l'insuline et ne réagissent plus à l'insuline du corps. En conséquence, leur capacité à métaboliser le sucre dans le sang en souffre. Le pancréas tente alors de compenser cette carence par une augmentation de la production d'insuline : le chat se trouve en état d'hyperglycémie. Le diabète de type 2 du chat est souvent traité par une régulation du métabolisme de l'insuline, généralement via l'administration directe d'insuline.

Le diabète du chat et les troubles thyroïdiens ne sont que deux exemples de déséquilibres hormonaux chez le chat. Tous les troubles du système endocrinien sont graves, et ils ne peuvent être diagnostiqués et traités que par le vétérinaire.

Comment puis-je éviter de telles maladies ?

Les causes de ces maladies doivent souvent être cherchées dans la sélection des reproducteurs, mais parfois aussi dans le régime alimentaire de nos chats. Il est rarement possible de protéger votre animal de ces maladies, mais un mode de vie sain, avec un contrôle régulier du poids du chat et un régime alimentaire approprié, contribue à la santé bonne santé de votre compagnon !

Nous vous souhaitons le meilleur à vous et à votre chat !

Découvrez également notre article : quelle nourriture pour chat choisir ?

Articles les plus lus

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !

La toxoplasmose chez le chat

Au moment d'agrandir leur famille, de nombreux maîtres de chats se posent la même question : chat et enfant sont-ils compatibles ? Les futurs parents sont particulièrement préoccupés par le sujet de la toxoplasmose chez le chat.