Sénilité du chat : symptômes et traitement This article is verified by a vet

vieux chat sénile qui repose sa tête sur une chaise

Les symptômes de la sénilité sont multiples.

Vous vous inquiétez parce que votre chat vieillissant ne répond plus à son nom ? Vous vous demandez pourquoi votre petit félin ne trouve plus sa gamelle ? Dans cet article nous vous expliquons comment reconnaître à temps les symptômes d’un chat sénile et lui donner les moyens de vivre le plus longtemps possible en bonne santé.

Quelle est l’espérance de vie d’un chat  ?

En règle générale, les chats atteignent l’âge de 15 ans environ. Cela signifie que certains d’entre eux peuvent même vivre quelques années de plus.

L’âge réel d’un chat, ainsi que l’ampleur de sa sénilité, dépendent de ses gènes et de son mode de vie. Plus un chat est en bonne santé, plus il est probable que les symptômes de la sénescence se manifestent lentement. Le fait est qu’une carence ou une malnutrition (ainsi que les maladies qui leur sont sous-jacentes) peut raccourcir la durée de vie.

Intéressant à savoir : selon le livre Guinness des records, le chat le plus âgé à ce jour, “Creme Puff”, a atteint l’âge vénérable de 38 ans, ce qui est, bien sûr, exceptionnel.

Les symptômes de la sénilité du chat

Les vieux chats se distinguent de leurs congénères plus jeunes par certains signes de vieillissement, physiques ou comportementaux, observables à partir de l’âge de sept ans.

Changements physiques visibles

Une caractéristique fréquemment observée de la sénescence chez les chats est la coloration gris-blanc des poils, en particulier au niveau de la tête. En général, le pelage devient plus terne et perd de son éclat avec l’âge.

En raison de la sénilité, le pelage des chats est souvent emmêlé, car les animaux concernés ne peuvent plus faire suffisamment attention à leur hygiène corporelle avec l’âge.

On observe également une diminution de la musculature et une instabilité de la posture. Les maladies de base qui surviennent fréquemment avec l’âge (par exemple l’usure des articulations) peuvent également avoir une influence négative sur l’apparence.

Changement de comportements

Il est normal qu’un chat change de comportements lorsqu’il vieillit. Ces altérations font simplement partie du processus de vieillissement et ne sont pas dues à une maladie :

  • déambulations confuses dues à une perte de la vue et de l’ouïe
  • envies soudaines d’uriner dans l’appartement sans pouvoir se retenir
  • fatigue accrue, miaule la nuit
  • perte de mémoire, démence
  • diminution de la consommation de nourriture et de boisson
chat sénile au pelage mal entretenu © Mahlebashieva / stock.adobe.com
La sénilité chez les chats ne se traduit pas seulement par des signes extérieurs visibles. Certains comportements permettent de constater une sénescence croissante.

Que faire pour prévenir la sénescence féline ?

L’âge d’un chat est influencé par deux facteurs : l’influence de l’environnement et l’âge génétiquement hérité. Alors que le facteur héréditaire peut être influencé uniquement par un élevage ciblé, vous pouvez augmenter l’espérance de vie de votre boule de poils en adoptant un mode de vie sain et ainsi repousser la sénescence de votre cher compagnon.

Une alimentation appropriée

Les chats sont carnivores et ont besoin d’une teneur élevée en protéines. En outre, l’apport de vitamine A et de taurine est essentiel, car les chats ne peuvent pas produire ces deux substances eux-mêmes. L’arginine ou l’acide arachidonique sont également des nutriments importants pour une alimentation saine et un âge avancé de votre compagnon à quatre pattes.

Faire de l’exercice

La science sait depuis longtemps que l’exercice est essentiel à la santé des chats. Mais l’exercice ne doit pas toujours être synonyme de sport de haut niveau pour votre compagnon à quatre pattes. Si votre chat peut se promener dans le quartier, il fait généralement suffisamment d’exercice. Mais si votre chat est du genre confortable à la maison, vous pouvez essayer de le stimuler à l’aide de jouets ou de parcours d’obstacle-escalade intéressants. Vous pouvez ainsi prévenir la sénescence précoce des chats.

Contrôles vétérinaires réguliers

De nombreux chats âgés souffrent de maladies chroniques telles que le diabète ou l’insuffisance rénale. Les maladies articulaires telles que l’usure des articulations (arthrose) sont également fréquentes chez les vieux chats. Pour que vous puissiez détecter ces maladies le plus tôt possible et administer un traitement approprié, il est conseillé de consulter régulièrement votre vétérinaire. Celui-ci peut par exemple aider votre vieux chat en lui administrant des analgésiques. Si votre chat est en trop grande souffrance et qu’aucun remède ne parvient à le soulager, il se peut que votre vétérinaire propose d’envisager une euthanasie.

Réduction du niveau de stress

Contrairement aux chats adultes, les vieux chats ont un système immunitaire plus faible. S’ils sont stressés, ils sont encore plus sensibles aux infections et autres maladies. La sénilité progresse donc plus rapidement chez les chats qui vivent dans une atmosphère chargée en stress.

Veillez à ce que son environnement soit calme et évitez les nouvelles arrivées d’animaux ou les festivités bruyantes. Si cela est inévitable, vous pouvez envisager des mesures de réduction du stress comme l’utilisation de phéromones.

Exercer la mémoire

Le déclin de la mémoire des chats avec l’âge est un processus normal. Néanmoins, vous pouvez ralentir quelque peu cette évolution en proposant à votre chat des tâches intellectuelles. Cacher de la nourriture et offrir des jouets d’intelligence peuvent renforcer ses capacités cérébrales.

Quel est l’impact de la vieillesse sur le corps des chats ?

Chaque être vivant est composé de plusieurs milliards de cellules. Chaque type de cellule a une fonction précise dans le corps. En se divisant, elles se multiplient et remplacent les cellules déjà mortes – telle est la théorie.

Lorsqu’elles sont jeunes, les cellules du corps sont encore très vivaces. Mais avec l’âge, elles perdent peu à peu leur fonctionnalité et leur durée de vie. C’est alors que la sénescence s’installe.

Il s’ensuit que certains organes perdent également leur fonctionnalité, notamment les reins, le foie ou le cerveau. Par conséquent, des fonctions organiques réduites, telles que la perte d’audition ou l’augmentation de la miction, sont des signes de sénilité typiques chez les chats.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
8 min

Les chaleurs chez le chat

Les chaleurs chez le chat sont un des sujets les plus fréquemment abordés lors des consultations vétérinaires. Cet article résume ce que vous devez savoir lorsque votre chatte est en chaleur.