19 mars 2019 - Actualisé 20 juin 2019

La toxoplasmose chez le chat

Chat entrain de jouer accroché au bras de son maître

Au moment d'agrandir leur famille, de nombreux maîtres de chats se posent la même question : chat et enfant sont-ils compatibles ? Les futurs parents sont particulièrement préoccupés par le sujet de la toxoplasmose chez le chat.

Qu'est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est causée par le parasite unicellulaire appelé Toxoplasma gondii. Les hôtes intermédiaires de Toxoplasma gondii sont des mammifères et des oiseaux, son hôte final est le chat. Toxoplasma gondii ne peut se multiplier que dans l'intestin grêle du chat. Les chats infestés excrètent ces « oocystes » avec les fèces. Ceux-ci pénètrent ensuite dans le sol, et des hôtes intermédiaires tels que des porcs, des bovins, des souris ou des oiseaux les ingèrent en même temps que les plantes fourragères, et le cycle recommence. Ce parasite fait partie des « zoonoses », il peut affecter les humains comme les animaux, nous pouvons donc également être infectés par Toxoplasma gondii. Un contact direct avec les oocystes du sol pendant que l'on jardine peut être aussi contagieux que de manger de la viande crue ou mal cuite, comme le tartare ou le jambon. Les maîtres de chats peuvent également être infectés par Toxoplasma gondii par contact avec les selles du chat.

Symptômes de la toxoplasmose

La toxoplasmose chez le chat

La plupart du temps, l'infection passe inaperçue. Il peut y avoir des symptômes mineurs, comme une légère diarrhée, mais le corps d'un chat en bonne santé s'en sort généralement bien. Toutefois, il faut être prudent avec les chats dont le système immunitaire est plus faible, par exemple les chatons ou les chats plus âgés. Les symptômes sont beaucoup plus forts dans ces cas, et cela peut conduire à une évolution chronique de la maladie. Les symptômes suivants peuvent apparaitre :

Dans ces situations, le chat doit absolument être emmené chez le vétérinaire.

La toxoplasmose chez l'humain

Chez les adultes en bonne santé, la maladie évolue généralement sans symptômes, mais elle peut entraîner des problèmes de coordination et des convulsions chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Si une femme enceinte est infectée, elle présente rarement des symptômes. Cependant, l'infection peut être transmise au fœtus. Plus tôt l'infection a lieu, plus les symptômes sont graves, allant d'une hydrocéphalie à une fausse couche. Il n’est donc pas étonnant que les futurs parents souhaitent éviter à tout prix d’être infectés par la toxoplasmose !

Diagnostic de la toxoplasmose chez le chat et chez l'humain

Chez le chat, l'infection peut être détectée à l'aide d'échantillons de sang et de fèces.

Chez l'homme, le diagnostic est généralement posé grâce à des tests sanguins. Pour détecter une infection à la toxoplasmose, le sang est analysé pour rechercher des anticorps spécifiques. Ces anticorps sont fabriqués par l'organisme pour lutter contre l'infection. Si ces anticorps sont présents dans le sang, les médecins savent qu'il s’agit d’une infection à la toxoplasmose. Le test est déjà standard dans de nombreux pays pour les femmes enceintes.

La toxoplasmose chez le chat

Traitement de la toxoplasmose chez le chat et chez l'humain

Les chats en bonne santé combattent généralement l'infection eux-mêmes. Un traitement est cependant nécessaire chez les chats dont le système immunitaire est affaibli et qui présentent de forts symptômes.

Il en va de même chez l'humain. Étant donné que les symptômes chez les humains passent souvent inaperçus et que le corps gère l'infection lui-même, aucun traitement n'est nécessaire. Cependant, les personnes immunodéprimées doivent être traitées. Le traitement est particulièrement urgent pour les femmes enceintes.

Prévention de la toxoplasmose

Ne vous inquiétez pas, si vous n'êtes pas immunisé à la Toxoplasma gondii, cela ne veut pas dire que votre chat bien-aimé va devoir déménager pour les neuf prochains mois. Des précautions simples peuvent minimiser le risque d'infection.

Tout d'abord, gardez à l'esprit que l'infection à la toxoplasmose se produit non seulement par contact avec des excréments d'animaux, mais également par la consommation de viande crue ou mi-cuite. Les femmes enceintes ne possédant pas d'anticorps contre la toxoplasmose ne doivent donc en aucun cas manger ou préparer de la viande qui ne soit pas suffisamment cuite.

Vous devriez également vous abstenir de jardiner. L'agent pathogène peut survivre des années en dehors d'un hôte s'il est dans des conditions favorables, par exemple dans un sol humide. Les fruits et les légumes doivent être bien lavés, car les escargots et les insectes qui ont pu toucher les fruits pourraient avoir été en contact avec les excréments des chats avant cela.

Presque tous les mammifères peuvent être porteurs du pathogène. Après son départ, il est récupéré par l'hôte suivant. Les chats d'extérieurs font leurs besoins dans le sol, sont en contact avec d'autres chats, voire leurs excréments, et chassent les petits rongeurs et les oiseaux. Il n’est pas étonnant que de nombreux chats soient infectés par la toxoplasmose au cours de leur vie. Le chat est le seul hôte final de la Toxoplasma gondii. Ce n’est qu’ainsi qu’il se produit une augmentation de l’intestin et une excrétion d’oocystes. Lorsqu'un chat est infecté pour la seconde fois, le nombre d'oocystes excrétés est plus faible, et le risque d'infection en est réduit.

Par mesure de sécurité, le vétérinaire peut déterminer par un examen sanguin et fécal si le chat est infecté. Si c'est le cas, vous pouvez faire héberger votre chat chez des amis pendant la durée de la grossesse. Autrement, la femme enceinte doit éviter de nettoyer la litière du chat et de nourrir le chat avec de la viande crue, et se la laver les mains après chaque contact avec le chat. Plus les selles dans la litière sont longues, plus il est probable que votre chat soit infecté. Dans l'idéal, la litière devrait être rincée une fois par jour à l'eau chaude. Cela ne devrait bien sûr pas être fait par la femme enceinte.

Femme qui porte un chatm son nez est collé à la truffe du chat

Immunité à la toxoplasmose

Sachez que les humains sont immunisés à la toxoplasmose après une seule infection. Si la future mère a eu un contact avec la toxoplasmose avant sa grossesse, elle ne risque plus d'être infectée. Elle et son bébé sont à l'abri de la Toxoplasma gondii. Les maîtres de chats qui nettoient les bacs à litière depuis des années ou qui jardinent subissent généralement une infection à la toxoplasmose tôt sans même le savoir, et il n'y a pas de risque de réinfection.

Le risque d'infection est-il élevé ?

Pour les gens qui ont des chats depuis longtemps : une première infection par la toxoplasmose pendant la grossesse est relativement peu probable. Vous pouvez demander à votre gynécologue de faire un test sanguin dès que vous savez que vous êtes enceinte pour voir si vous testez positif pour la toxoplasmose. Si c'est le cas, vous avez déjà subi une infection et vous êtes immunisée et protégée contre toute nouvelle infection.

Si vous n'avez jamais été en contact avec la Toxoplasma gondii, de simples précautions peuvent réduire le risque de première infection. En tout état de cause, la peur de la toxoplasmose ne doit pas vous pousser à chercher un nouveau foyer pour votre chat.

Nous vous souhaitons le meilleur à vous et à votre famille !

Découvrez également notre article sur la vermifugation du chaton.

Articles les plus lus

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !

La toxoplasmose chez le chat

Au moment d'agrandir leur famille, de nombreux maîtres de chats se posent la même question : chat et enfant sont-ils compatibles ? Les futurs parents sont particulièrement préoccupés par le sujet de la toxoplasmose chez le chat.