Les coups de chaleur chez le chat

coup de chaleur chez le chat

L'été est souvent synonyme de soleil et de fortes chaleurs. Alors qu'il est facile pour nous de sauter dans la piscine, les chats, eux, peuvent avoir du mal à se rafraîchir. De plus, ils peuvent souffrir d'un coup de chaleur et mettre leur vie en danger. Voici quelques conseils qui vous permettront de reconnaître et de traiter un coup de chaleur chez le chat. 

Comment reconnaître un coup de chaleur chez le chat ?

Plusieurs signes permettent de savoir si votre chat souffre d'un coup de chaleur : 

  • une augmentation de la fréquence respiratoire et une respiration par la bouche (essoufflement) 
  • un état général faible, épuisement 
  • des vomissements éventuels 
  • des muqueuses pâles, un pouls qui s’accélère 
  • une augmentation de la température corporelle (au-dessus de 40 degrés) 

Comment aider mon chat ?

Si votre chat présente l'un de ces symptômes, agissez rapidement afin de ne pas mettre sa vie en danger. Premièrement, gardez votre calme : si vous êtes stressé, votre chat le ressentira et le sera à son tour.  

Ensuite, offrez à votre félin un environnement frais et ombragé où il pourra se reposer. Mettez également à sa disposition de l'eau fraîche. De plus, il est nécessaire de rafraîchir votre animal en l'enveloppant dans une grande serviette humide ou en lui humidifiant les pattes.  

Quand faut-il se rendre chez le vétérinaire ?

Si l'état de votre chat ne s'améliore pas ou s'il présente des signes de choc, il faut immédiatement se rendre chez un vétérinaire. Veillez à ce que la température ne soit pas trop élevée lors du transport en plaçant, par exemple, un linge humide dans la cage de transport. Le vétérinaire, quant à lui, perfusera votre animal afin de stabiliser son état. Il utilisera aussi un tapis rafraîchissant afin d'aider votre animal à se rétablir. Les coups de chaleur peuvent parfois être mortels, le vétérinaire va donc garder votre chat sous observation pour vérifier que ses signes vitaux reviennent à la normale. 

Qu'est-ce qu'un coup de chaleur ?

Dans le milieu médical, un coup de chaleur est également appelé pyrexie ou hyperpyrexie. Il se produit lorsque la température corporelle du chat dépasse 40 degrés en raison d'une accumulation de chaleur et provoque alors une perturbation du système cardiovasculaire.  

Comment la chaleur se régule-t-elle chez le chat ?

Cette régulation est gérée par le cerveau, plus précisément par l'hypothalamus, un organe neuro-glandulaire situé dans le diencéphale, chargé de réguler les fonctions vitales du chat. La température corporelle est communiquée à l'hypothalamus via des récepteurs situés sur l'ensemble du corps du chat. La valeur mesurée est ensuite comparée à la valeur cible dans le cerveau. Si elle est trop éloignée de la température cible, le corps peut la réguler de différentes manières : 

Hypothermie : température réelle < température cible

Le manque de chaleur peut par exemple provoquer des tremblements musculaires. 

Hyperthermie : température réelle > température cible

La chat halète, cherche des endroits frais ou effectue davantage sa toilette pour humidifier son pelage et donc faire baisser sa température corporelle.  

© B. Plank/ imBILDE.at / stock.adobe.com

Quelles peuvent être les causes d'un coup de chaleur chez le chat ?

Afin d'éviter un coup de chaleur, il est important d'en connaître les causes les plus courantes :  

  • rester trop longtemps dans des endroits où la température ambiante est très élevée et où il n'y a aucune possibilité de se rafraîchir, comme par exemple la voiture, peut engendrer un coup de chaleur chez le chat 
  • un effort physique important peut aussi être une cause du coup de chaleur  

Les chats transpirent-ils ?

Les chats ne transpirent pas. En effet, il existe 2 grands types de glandes sudoripares : eccrines et apocrines. Alors que les glandes sudoripares eccrines contrôlent l'équilibre thermique, les glandes sudoripares apocrines sont responsables des odeurs. 

Contrairement à nous, les chats ne possèdent pratiquement que des glandes sudoripares apocrines. Elles sont situées sur la peau non-poilue, c'est-à-dire sur les coussinets et entre les pattes. Il est donc difficile pour eux de transpirer à ces endroits. 

Comment éviter un coup de chaleur chez le chat ?

Important : même si la température extérieure est de 20 degrés, la voiture peut vite devenir une source de chaleur dangereuse, même les fenêtres ouvertes. Les animaux ne doivent donc pas être laissés dans une voiture en votre absence ! 

De plus, en été, veillez à mettre davantage d'eau à disposition de votre chat, et fermez les volets afin de baisser la température de votre logement. Grâce aux fontaines à eau, il est également plus facile d'inciter votre chat à boire et donc, de prévenir la déshydratation. Les tapis rafraîchissants permettent aussi de les soulager en cas de fortes chaleurs. Si vous n'en avez pas, des linges humides procureront un effet similaire. 

Envie de faire plaisir à votre chat cet été ? Découvrez notre article dédié aux accessoires pour chat indispensables en période de fortes chaleurs ! 

Articles les plus utiles
4 min

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !
4 min

Les chaleurs chez le chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.
7 min

Mon chat éternue : pourquoi et que faire ?

L'éternuement est un réflexe involontaire de protection où l'air est brusquement expulsé du nez et de la bouche. Le but de ce mécanisme est d'expulser les corps étrangers tels que la poussière des voies respiratoires. Les éternuements chez le chat sont très fréquents et peuvent provenir de causes très diverses.