Acné du chat : comment la détecter et la soigner ? This article is verified by a vet

chat souffrant d'acné

Dans de rares cas, l’acné s’étend également au niveau de la gueule et du museau.

La problématique de l’acné est certainement une notion connue de tous. Mais avez-vous déjà entendu parler de l’acné du chat ? Découvrez dans l’article suivant comment reconnaître ce type de maladie cutanée et prendre soin de la santé de votre boule de poils au mieux.

Causes : d’où vient l’acné du chat ?

Normalement, les glandes sébacées produisent du sébum gras protégeant la surface de la peau contre le dessèchement. Si toutefois l’écoulement du sébum est perturbé, il ne peut alors plus s’échapper et obstrue les glandes sébacées.

Une production accrue de sébum combinée à un trouble de la kératinisation (hyperkératose ou parakératose) joue un rôle particulièrement important dans l’apparition de l’acné chez les chats.

L’hyperkératose est une formation excessive de cellules cornées de l’épiderme. Divers facteurs d’affaiblissement du système immunitaire tels que le stress, les contraintes mécaniques, les rayons UV ou les infections sont responsables de ce phénomène.

En revanche, la parakératose est un trouble de la kératinisation de l’épiderme. Pour cette affection dermatologique, des intoxications (p. ex. au thallium), des maladies infectieuses ainsi qu’une carence en nutriments essentiels (p. ex. en zinc) entrent en ligne de compte.

En conséquence aux troubles de la kératinisation, il se produit souvent une inflammation bactérienne des glandes sébacées. Les champignons et les acariens, qui se trouvent systématiquement sur la peau, se multiplient également rapidement en raison de l’inflammation.

Symptômes : les principaux signes de cette pathologie

L’acné du chat est particulièrement fréquente au niveau du menton (folliculite bactérienne du menton), plus rarement au niveau de la gueule et du museau, et cause différentes impuretés cutanées en fonction du degré de gravité :

  • papules nodulaires
  • boutons purulents (pustules)
  • points noirs ponctuels (comédons)

En règle générale, ce sont les seuls symptômes et ils ne sont pas contagieux. Dans de rares cas, les chats affectés ont toutefois des démangeaisons ou des douleurs.

Mais si l’inflammation des glandes sébacées atteint les couches profondes de la peau, alors le chat concerné peut se montrer agité et se gratter davantage, il peut avoir une perte de poils et une peau squameuse.

Diagnostic : que fait le vétérinaire en cas d’acné chez le chat ?

Étant donné que les impuretés cutanées sont très visibles, le diagnostic d’acné féline est rapidement constaté. Afin de déterminer le meilleur traitement, le vétérinaire doit alors rechercher la cause sous-jacente.

En plus de l’interrogatoire du propriétaire sur les antécédents médicaux (anamnèse) et l’examen clinique, ce sont surtout les examens spécifiques de la peau qui sont importants.

Le vétérinaire prélève par exemple un échantillon de poils ou effectue un frottis de peau. Il peut ainsi détecter les bactéries ou les champignons (p. ex. Malassezia) qui sont souvent impliqués dans l’inflammation.

Une infestation de parasites (p. ex. les acariens), peut être généralement détectée par le vétérinaire à l’aide d’un frottis de la peau. Pour ce faire, il racle plusieurs fois les zones cutanées concernées à l’aide d’un scalpel et examine ensuite l’échantillon obtenu au microscope.

chat souffrant d'acné du chat au niveau du menton
Les points noirs au niveau du menton sont typiques de l’acné féline.

Traitement : comment lutter contre l’acné au niveau du menton ?

En cas d’évolution bénigne de l’acné féline, un nettoyage désinfectant régulier est généralement suffisant pour soigner la zone concernée. Cependant, l’utilisation de différents médicaments sous forme de pommades ou de comprimés est parfois nécessaire pour les formes graves de la pathologie :

  • infections bactériennes antibiotiques (après test de résistance)
  • infections fongiques : antifongique
  • parasites : antiparasitaire

Existe-t-il un remède maison contre l’acné du chat ?

Il est impératif de consulter au préalable votre vétérinaire afin de convenir d’un traitement particulier contre l’acné. Les remèdes maison comme l’huile de coco, le vinaigre de cidre dilué et l’infusion de camomille conviennent au nettoyage de la peau et permettent éventuellement la dissolution des croûtes. Une pommade à la vitamine A soigne la peau irritée.

Dans les cas plus graves, ces mesures seules risquent toutefois de ne pas suffire. Mais il est bien évidemment possible d’utiliser ces remèdes maison en complément du traitement du vétérinaire.

En aucun cas vous ne devez donner à votre chat des médicaments contre l’acné pour les humains. Il est également préférable de laisser au vétérinaire le soin de retirer les comédons.

En outre, il est conseillé de réduire les fortes situations de stress. Veillez également à ce que l’hygiène des endroits où il mange et du bac à litière soit suffisante.

Pronostic : mon félin peut-il en guérir ?

Bien que l’acné apparaisse souvent par poussées chez le chat, le pronostic de guérison est bon dans la plupart des cas. De même, la qualité de vie du chat n’est pas foncièrement réduite, malgré ce trouble. La progression s’étend toutefois souvent sur une période plus longue.

Les inflammations graves des glandes sébacées n’entraînent que très rarement des inflammations des tissus profonds ou des septicémies bactériennes.

Prophylaxie : comment empêcher cette inflammation cutanée ?

Il est recommandé d’effectuer une prophylaxie antiparasitaire à l’aide de colliers, de Spot On ou de comprimés. Vous devez également veiller à ce que votre chat ait une alimentation équilibrée afin d’éviter les carences en nutriments et les excès.

Si votre animal a déjà de l’acné, faites en sorte de limiter les poussées en le nettoyant régulièrement. Ne le nettoyez toutefois qu’une à deux fois par semaine maximum, car le désinfectant assèche la peau et cela l’abîmerait davantage.

Comme les gamelles en plastique sont soupçonnées de favoriser l’acné chez le chat, il est également conseillé de les remplacer par des gamelles en acier inoxydable ou en céramique, faciles à nettoyer.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
3 min

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !
6 min

Les chaleurs chez le chat

Les chaleurs chez le chat sont un des sujets les plus fréquemment abordés lors des consultations vétérinaires. Cet article résume ce que vous devez savoir lorsque votre chatte est en chaleur.