Infections urinaires chez le chat This article is verified by a vet

infection urinaire chat

La cystite chez les chats est une maladie courante.

Dans le jargon médical, une cystite est une inflammation de la vessie. Les chats sont souvent sujets à cette maladie qui peut être douloureuse. Par ailleurs, les chats adultes, castrés ou en surpoids sont plus souvent touchés que les chatons. Outre les infections bactériennes des voies urinaires, les principales causes sont les cristaux et calculs urinaires et les inflammations stériles, telles que la cystite idiopathique féline (CIF). Apprenez en plus sur cette maladie et ses effets sur la santé de votre chat.

Quelles sont les causes d'une infection urinaire chez le chat ?

Les cystites chez le chat sont relativement courantes, et les causes sont très diverses. Les chats les plus touchés sont généralement les chats d'appartement ainsi que les mâles. Pour une meilleure compréhension, nous diviserons les causes infectieuses des causes non-infectieuses :

Les causes infectieuses

Les infections urinaires bactériennes sont plus fréquentes chez les chats âgés. Toutefois, les animaux atteints d'une maladie sous-jacente comme le diabète sucré ou l'insuffisance rénale chronique présentent également un risque accru. Les deux vecteurs d'infection suivants conduisent généralement à une cystite infectieuse chez le chat :

  • Par les voies urinaires : souvent, les infections bactériennes remontent de l'urètre vers la vessie ou sont causées par des irritations de la vessie elle-même. Toutefois, la raison la plus courante est la formation de cristaux urinaires, qui peuvent s'accumuler progressivement pour former des calculs urinaires. Chez les chats, les calculs de Struvit et d'oxalate de calcium sont les plus courants. Ils apparaissent notamment lorsque le PH acide devient basique. Pour cela, l'alimentation du chat est un facteur important.
  • Par le sang : en cas d'intoxication sanguine (septicémie), les bactéries peuvent atteindre la vessie. La voie d'entrée peut être une plaie due à une opération ou une plus petite plaie même sur une partie du corps plus éloignée.

Les causes non-infectieuses

Souvent, le déclencheur de la cystite du chat n'est pas identifié malgré des diagnostics approfondis. Dans ce cas, on parle de cystite idiopathique féline (CIF). Cette maladie est une inflammation stérile de la vessie, qui, comme son nom l'indique, survient pour des raisons inconnues. On soupçonne un événement multifactoriel qui se caractérise, par exemple, par le stress ou d'autres changements neurologiques et hormonaux. Il en résulte un affaiblissement du système immunitaire favorisant les réactions inflammatoires.

Quels en sont les symptômes ?

La vessie du chat est comptée parmi les organes du bas appareil urinaire. Une inflammation dans cette zone entraîne souvent les symptômes suivants :

  • Problèmes et douleurs lors de la miction (dysurie ou strangurie)
  • Miction douloureuse (strangurie)
  • Présence de sang dans l'urine (hématurie)
  • Envie fréquente d'uriner (pollakiurie)
  • Le chat se lèche fréquemment les organes génitaux
  • Le chat urine dans des endroits inhabituels (periurie), p. ex. dans son panier ou près de son lieu d'alimentation
  • Attention : il y a urgence si le chat n'arrive plus à uriner, auquel cas il se peut que l'urètre soit bouché. Dans ce cas, l'état général du chat peut se détériorer brusquement. Il faut donc consulter immédiatement un vétérinaire.
infection urinaire chat
Une fontaine à eau peut encourager un chat à boire d'avantage.

Cystite chez le chat : quel diagnostic ?

Tout d'abord, le vétérinaire commencera par un entretien approfondi avec le propriétaire, ce que l'on appelle l'anamnèse. Ce processus a pour but d'obtenir des indices par le propriétaire du chat afin d'exclure d'autres diagnostics possibles : c'est alors un diagnostic différentiel. Ces indices peuvent être par exemple des symptômes concomitants lorsque le chat urine comme une miction fréquente de peu de quantités d'urine. Il est également utile de connaître les éventuelles blessures du chat, son mode de vie ou encore son alimentation.

Généralement, les infections urinaires ne sont pas des cas extrêmement urgents. Toutefois, avant de passer à un examen spécifique des voies urinaires, le vétérinaire devra de préférence procéder à un examen clinique général. En quelques minutes, le vétérinaire est en mesure de déterminer l'état de santé actuel du chat à partir de quelques paramètres vitaux importants. Il s'agit notamment de l'état général du chat, de la fréquence respiratoire et cardiaque, de l'état des muqueuses de la bouche et de la température corporelle.

Si tous les paramètres vitaux sont dans la norme, le vétérinaire peut passer à l'examen spécifique des voies urinaires. Pour cela, il utilise les mesures de diagnostic suivantes :

  • Un examen urinaire : l'urine peut être prélevée de la vessie soit directement si le chat urine, soit en la récupérant par une extraction assistée par ultrasons à travers la paroi abdominale. Grâce à des bandelettes de test, les valeurs du PH et des globules rouges ainsi que tout signe d'infection dans les urines pourront directement être analysées. Autrement, les urines seront envoyées à un laboratoire microbiologique pour un examen bactériologique, où d'éventuels cristaux urinaires ou bactéries pourront être observés au microscope.
  • Une radiographie : il est possible de visualiser des changements structurels au niveau de la vessie ou encore des cristaux urinaires à l'aide d'une échographie ou de rayons X.
  • Un bilan sanguin : à partir des valeurs de l'hémogramme du chat, le vétérinaire peut, d'une part, identifier une inflammation existante et, d'autre part, contrôler la fonction rénale.

Quels sont les traitements ?

Les traitements d'une cystite chez le chat consistent en un traitement de fond et un traitement symptomatique :

  • Infection bactérienne des voies urinaires : antibiotiques après tests de résistance
  • Antidouleurs
  • Médicaments anticonvulsifs
  • Cristaux ou calculs urinaires : mesures diététiques et, si nécessaire, médicaments pour abaisser la valeur du pH dans l'urine
  • Augmentation de l'hydratation (par exemple par une alimentation humide)
  • Éviter le stress
  • Perte de poids (à travers plus d'exercice ou un régime alimentaire spécial, par ex.)
  • Si les voies urinaires du chat sont déjà obstruées, une opération peut être nécessaire

Pronostic

Tout comme pour le traitement, le pronostic dépend de la cause sous-jacente. En effet, bien qu'une infection urinaire chez le chat se soigne généralement relativement bien, une obstruction des voies urinaires peut mettre sa vie en danger. En revanche, une CIF se guérit souvent rapidement sans mesures de traitement majeures.

Peut-on éviter une cystite chez le chat ?

Il est possible d'éviter certains facteurs déclencheurs d'une infection urinaire chez le chat. Pour cela, portez particulièrement attention aux points suivants :

  • Bonne condition physique du chat et suffisamment d'activité physique
  • Environnement dépourvu de facteurs de stress
  • Hydratation suffisante
  • Alimentation pauvre en magnésium et en phosphate

Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
3 min

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !
3 min

Les chaleurs chez le chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat pour améliorer son bien-être. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.