Infections urinaires chez le chat

Infections urinaires chez le chat

Même si nos chats domestiques sont physiquement et psychologiquement similaires à leurs ancêtres sauvages, leurs conditions de vie ont changé depuis qu’ils vivent avec des humains. Les aliments transformés, la sélection ciblée dans les élevages et les infections provoquent chez les chats domestiques de nombreuses maladies qui n'existent pas chez les animaux sauvages. Cela inclut les infections urinaires.

Quelles sont les causes d'une cystite chez le chat ?

Les infections bactériennes sont la cause la plus courante de maladie des voies urinaires, et sont souvent un problème récurrent. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, des cristaux et des calculs vésicaux peuvent se former dans la vessie. Ceux-ci irritent le mur de la vessie. Cette maladie est douloureuse pour tous les chats, mais elle peut être particulièrement dangereuse pour les mâles. En effet, leur urètre est naturellement très étroit, et risque de se boucher complètement avec les cristaux. La formation de cristaux peut être accélérée si un chat se nourrit exclusivement d'aliments secs et ne boit pas assez.

Symptômes d'une infection urinaire chez le chat

Une infection urinaire ou cystite chez le chat peut avoir de nombreuses causes, mais les symptômes sont généralement les mêmes. Uriner devient douloureux pour le chat. Il grimace ou miaule lorsqu'il va dans sa litière, voire n'y va plus du tout et se soulage quand il n'a plus le choix, n'importe où dans la maison. C'est le symptôme que vous remarquerez le plus facilement. Les infections urinaires peuvent rapidement devenir un problème chronique qui fatigue le chat et ses maîtres.

Rendez visite à votre vétérinaire dès le premier signe d'infection. Il pourra vérifier votre chat de la tête aux pieds, et déterminer la cause de sa douleur. Un test urinaire permet généralement de savoir ce qu'il se passe.

Infections urinaires dues au stress

S'il n’y pas de cause physique aux symptômes, le diagnostic est souvent une cystite idiopathique. Si votre chat souffre d'une infection urinaire malgré une alimentation adaptée et de haute qualité, et l'absence de calculs dans la vessie et dans les reins, le stress peut être la cause de la maladie. Les chats sont des animaux sensibles, et particulièrement aux changements dans leurs habitudes, que ce soit un nouveau chat dans la famille, un nouveau partenaire ou un déménagement. Le stress chronique a un effet négatif sur le système immunitaire, et peut conduire à des symptômes de maladie qui semblent ne pas avoir de cause.

Si votre chat n'est pas propre, il peut être utile de réfléchir à l'emplacement de la litière de votre chat. Les chats ont besoin de se sentir complètement en sécurité dans leur litière. C'est pour cette raison que de nombreux animaux préfèrent les bacs à litière ouverts aux maisons de toilette. Un endroit calme aide votre chat à se sentir en sécurité. Si plusieurs chats vivent chez vous, le nombre de bacs à litière doit être égal au nombre de chats plus un. Trois bacs à litière sont nécessaires pour deux chats, quatre bacs pour trois chats, etc. Ainsi, chaque chat peut aller faire ses besoins à tout moment sans se sentir menacé. Vous cherchez la litière parfaite pour votre ami à quatre pattes ?

Lisez également notre article : choisir les bonnes toilettes pour chat.

Diagnostique d'une cystite chez le chat

Le vétérinaire utilisera une bandelette de test spéciale pour examiner le pH de l'urine de votre chat. Le pH urinaire joue un rôle important dans la formation de calculs vésicaux. S'il est trop basique, le risque d'apparition de calculs urinaires augmente considérablement.

Un examen microscopique de l'urine aide également à identifier ou à exclure la présence de cristaux. Si des cristaux sont présents dans l'urine, une échographie devra être réalisée pour obtenir de précisions sur les calculs vésicaux. À l'aide d'un examen bactériologique en laboratoire, les infections peuvent être exclues. Celles-ci sont rares chez les jeunes chats, mais peuvent être favorisées par des conditions telles que le diabète, l'insuffisance rénale chronique ou l'hyperthyroïdie. Un test sanguin peut également aider à vérifier le fonctionnement général des reins.

Traitement d'une infection urinaire chez le chat

Le traitement d'une cystite chez le chat dépend du diagnostic exact de la maladie. Contre une infection bactérienne, les antibiotiques sont souvent la seule solution. Les anticonvulsivants peuvent aider à lutter contre l'incontinence.

Si des cristaux se trouvent déjà dans l'urine, un régime alimentaire adapté est essentiel. Le pH de l'urine doit être abaissé. Cela peut être fait avec l'aide d'un régime alimentaire spécial contre les troubles urinaires, mais de nombreux maîtres ont également eu de bons résultats avec l'alimentation BARF. Une hydratation suffisante est particulièrement importante. En tant qu’animaux du désert, les chats ne passent que rarement par la gamelle d'eau : ils absorbent une grande partie de l'eau dont ils ont besoin à travers leur nourriture. Une alimentation à base de nourriture sèche réduit la quantité d'urine, le pH de l'urine devient basique, et le risque que des calculs de la vessie augmente. Des fontaines et des gamelles à eau réparties dans toute la maison peuvent encourager votre chat à boire.

Nous vous souhaitons le meilleur à vous et à votre chat !

Articles les plus lus

Les maladies des poissons

Les maladies des poissons d’aquarium ne doivent pas être prises à la légère. Certaines maladies des poissons peuvent aller jusqu’à provoquer leur mort. C’est pourquoi une reconnaissance rapide des maladies est essentielle, afin de pouvoir agir rapidement. Votre Magazine zooplus vous aide à reconnaître les maladies des poissons et vous présente les possibilités de traitement pour votre poisson malade.

Changer l’eau de l’aquarium

Aussi longtemps que les aquariums existeront, il y aura de longs débats sur l'utilité de changer l'eau ou sur la fréquence à laquelle il est nécessaire de changer l'eau de l'aquarium. Même si cela est rare, certains propriétaires de poissons exotiques aiment à croire que leur aquarium fonctionne tel un petit écosystème similaire à celui de la nature, et qu’il est donc inutile de changer l'eau de l'aquarium, sous peine de l’appauvrir.

Tester l’eau de son aquarium

Une fois par semaine, il est indispensable pour un aquariophile de tester l'eau de son aquarium, en mesurant trois valeurs essentielles : la teneur en nitrites, la valeur du pH et la dureté carbonatée en KH. Cet article aborde la teneur en nitrites des eaux d’aquarium.