La constipation chez le chat This article is verified by a vet

la constipation chez le chat

Votre chat ne va plus aux toilettes comme d'habitude ? Il souffre peut-être de constipation. Lisez l'article suivant pour savoir comment reconnaître la constipation chez les chats, comment aider au mieux votre petit compagnon et les moyens de prévenir ce problème de santé.

Quelles sont les causes de la constipation chez le chat ?

L'une des fonctions du gros intestin est de récupérer l'eau et les électrolytes tels que le potassium des matières fécales pour l'organisme. Si les matières fécales restent trop longtemps dans le gros intestin ou si la réabsorption d'eau est augmentée, trop d'eau sera extraite des matières fécales. Les selles du chat vont alors s'épaissir et ce dernier va développer des problèmes de selles. Si l'intestin ne peut plus transporter les matières fécales, c'est une coprostase (accumulation de matières fécales dans le tube digestif). Par conséquent, le chat peut développer une inflation et une accumulation de matières fécales dans l'intestin, conduisant à un mégacôlon, un élargissement du côlon. La constipation peut apparaître pour diverses raisons. C'est pourquoi une classification des causes infectieuses et non infectieuses est nécessaire pour une meilleure compréhension :

Causes non infectieuses

  • D'origine nutritionnelle en raison d'un manque d'eau (déshydratation) ou d'aliments pauvres en fibre
  • L'ingestion de corps étrangers tels que les boules de poils
  • Un rétrécissement ou un blocage complet (obstruction) de l'intestin peut être causé par un iléus mécanique (en raison de tumeurs par exemple). Cela peut aussi être provoqué par un iléus fonctionnel (une réduction du péristaltisme intestinal). Ce dernier peut survenir après une péritonite et une diarrhée ou bien à la suite de troubles nerveux (une hernie discale par exemple).
  • Une carence en potassium (hypokaliémie) entraîne une augmentation de la réabsorption d'eau
  • Les drogues et empoisonnements
  • Le manque d'exercice et le stress

Causes infectieuses

  • Les infections parasitaires : par exemple les vers, les ténias ou les ankylostomes
  • Les infections bactériennes entraînant des abcès (par exemple dans la région de l'anus) ou une inflammation supplémentaire de l'intestin

Quels en sont les symptômes ?

La constipation chez le chat peut être aiguë (jusqu'à deux semaines) ou chronique (jusqu'à plusieurs semaines et mois). Selon la cause, le chat peut présenter d'autres symptômes (en plus de la forme des excréments, parfois durs) :

  • Certaines causes peuvent entraîner une baisse de l'état de santé du chat, de la fatigue et des changements de comportement (isolement ou agressivité)
  • Problèmes et douleurs lors de la défécation : miaulements accrus, longue pression sans défécation
  • Le volume des selles peut être réduit et peut contenir des impuretés telles que du sang ou du mucus
  • Comportement alimentaire réduit jusqu'au vomissement

Comment établir un diagnostic ?

Les vétérinaires essayent de trouver la cause de la constipation grâce à des diagnostics d'exclusion. Grâce aux informations fournies par les propriétaires de chats, certains diagnostics peuvent déjà être écartés. Par exemple, une infection parasitaire après une prophylaxie parasitaire. Si le chat a eu la diarrhée ou a reçu des médicaments dans le passé, ce sont des raisons de constipation.

Dans tous les cas, un examen clinique général est réalisé pendant ou après l'entretien avec le propriétaire afin de pouvoir intervenir rapidement en cas d'obstruction intestinale urgente potentiellement mortelle.

Si l'état de santé de votre chat s'est fortement dégradé, il s'agit probablement d'une urgence. Dans de telles situations, il est important de stabiliser la circulation sanguine du chat et de déterminer la cause et l'emplacement de l'obstruction intestinale. Les méthodes d'imagerie telles que les rayons X ou les ultrasons sont les méthodes les plus utilisées. Un test sanguin peut aider à déterminer l'équilibre électrolytique et révéler d'autres problèmes tels que l'inflammation ou les lésions d'organes.

Si l'état de santé du chat n'est pas tellement affecté, cela peut être dû à des causes moins graves comme un manque d'eau ou un régime alimentaire pauvre en fibres. Le vétérinaire peut, dans ce cas, mesurer le temps nécessaire à la disparition de la ride du cou du chat (après l'avoir soulevé).

Quels sont les différents traitements possibles ?

La constipation n'a pas toujours besoin d'être traitée. Cependant, en fonction de la cause et de la gravité, un traitement symptomatique ou spécifique peut être prescrit.

Le traitement symptomatique comprend les mesures suivantes :

  • Activation du péristaltisme intestinal
  • Laxatifs (le lactulose par exemple)
  • Compléments alimentaires augmentant le volume de matières fécales (par exemple les cosses de psyllium ou le son de blé)
  • Fluide thérapeutique (par exemple par perfusion) contre la déshydratation
  • Des lubrifiants oraux tel que l'huile de paraffine
  • Des analgésiques et antiémétiques (contre les vomissements)

Dans certains cas, un traitement très spécial doit être mis en place :

  • Des mesures chirurgicales contre les obstructions intestinales
  • Les maladies infectieuses : si nécessaire, des antiparasitaires ou des antibiotiques après plusieurs tests

Quel est le pronostic ?

Le pronostic dépend en grande partie de la cause et de la gravité de la maladie. Alors que les maladies nerveuses ou la reconnaissance tardive d'une obstruction complète de l’intestin peuvent aboutir à des conditions potentiellement mortelles pour le chat, le pronostic d'une constipation légère due à un manque d'eau (par exemple) est bien meilleur. Dans tous les cas, les chances de guérison augmentent fortement si la cause de la maladie est détectée et traitée à temps.

Comment prévenir ce problème ?

Certaines causes de la constipation peuvent être évitées en suivant ces conseils :

  • Un exercice physique régulier et une alimentation riche en fibres favorisent la digestion du chat
  • Une absorption d'eau suffisante protège contre le durcissement des selles
  • Un traitement antiparasitaire et des examens fécaux réguliers
  • Veillez à nettoyer les poils de chat dans la maison
  • Les jouets ou les griffoirs peuvent être un bon remède contre le stress chez les chats

Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
3 min

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !
3 min

Les chaleurs chez le chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat pour améliorer son bien-être. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.