La vision du chat This article is verified by a vet

la vision du chat

Les chats voient même dans l'obscurité presque totale.

Les chats aiment surprendre leurs propriétaires en leur offrant une souris capturée pendant la nuit. Mais comment font-ils ? Comment les chats arrivent-ils à voir si bien la nuit ? Est-il vrai que les chats sont daltoniens ? Dans cet article, nous vous donnons plus de détails sur la vision du chat. Nous donnons aussi quelques conseils destinés aux propriétaires de chats malvoyants.

Que voient les chats la nuit ?

Les cellules sensorielles de la rétine (les bâtonnets) sont responsables de la perception de la lumière. La lumière qui entre par la pupilles stimule ces bâtonnets. Plus les bâtonnets sont stimulés, plus la perception de la lumière dans le cerveau est forte.

Mais pourquoi les chats voient beaucoup mieux que nous la nuit ? D'abord, les yeux des chats contiennent beaucoup plus de bâtonnets que les nôtres. Ils sont donc très adaptés à la vision clair-obscur.

Ensuite, la structuration des yeux des chats favorise la vision nocturne. On parle du tapetum lucidum (du latin : tapis brillant). Il s'agit d'une structure en forme de croissant située dans la membrane choroïde de l'œil. Les chats, les chiens, mais aussi les bovins possèdent cette structure.

Le tapetum lucidum se compose de petites formes cristallines qui reflétent la lumière entrante comme un miroir, stimulant encore plus les bâtonnets. Les chats arrivent donc à voir même lorsque la lumière est très faible.

Faites-y attention lors de votre prochaine balade nocturne : si le clair de lune ou si la lumière d'une ampoule rencontre les yeux d'un chat, vous verrez apparaître une couche incandescente jaunâtre ou bleu-vert (tapetum lucidum) .

Cependant, dans l'obscurité totale, les yeux des chats sont submergés et nos félins doivent s'orienter différemment. Mais ils ont aussi d'autres sens bien développés.

Comment les chats perçoivent-ils le mouvement ?

C'est incroyable à quelle vitesse les chats peuvent réagir face aux objets en mouvement. Alors que les humains ont généralement à attraper une mouche, les chats l'attrapent en une seule fois.

Cela est dû aux bâtonnets présents dans la rétine du chat. Leur nombre détermine la fréquence de fusion de scintillement. Il s'agit de la fréquence à partir de laquelle des changements répétés de lumière-obscurité sont perçus comme une image floue.

Alors que l'œil humain peut percevoir entre 10 et 60 stimuli par seconde, cette fréquence est nettement plus élevée chez le chat. Il se trouve que nous, les humains, voyons un néon comme une lampe brillant uniformément alors que les chats le voient en train de scintiller.

Comment les chats voient-ils les couleurs ?

Les chats voient très bien lors du crépuscule. En revanche, leur capacité à percevoir les couleurs est moins prononcée. Le nombre de cellules sensorielles (cônes) sensibles aux couleurs est beaucoup plus faible que le nombre de bâtonnets réagissant à la lumière.

Les yeux dichromatiques (du latin : di = deux. et chroma = couleur) des chats distinguent très bien les couleurs jaune et bleu. La perception du vert et du rouge est moins développée. Mais dans la vie quotidienne des chats, cela ne pose aucun problème.

A titre de comparaison : nos six millions de cônes sont capables de percevoir des couleurs primaires comme le rouge, le bleu et le vert. En stimulant différents types de cônes, on peut également percevoir d'autres couleurs telles que le violet, l'orange ou le turquoise.

la vision du chat

La physiologie de l'œil du chat

Afin de mieux comprendre la physiologie de l'œil du chat, il est nécessaire de procéder à un examen plus approfondi de l'œil. Etant un organe très complexe, il est divisé en trois couches distinctes :

La couche antérieure de l'œil

La membrane blanche (sclère) et la cornée forment la couche antérieure de l'œil. Ces deux structures forment l'œil. De plus, la cornée incurvée contribue au pouvoir réfractif de l'œil. Ceci est très important lorsqu'il s'agit de la vision du chat.

La couche intermédiaire de l'œil

La couche médiane de l'œil s'appelle l'uvée (du latin : uva = raison). Elle se compose de l'iris, du corps ciliaire, du corps vitreux (Corpus vitreum) et de la choroide (Chorioidea).

L'iris est très connue en tant que structure colorante. Ses nombreuses fibres musculaires contribuent à la dilatation de la pupille (accommodation). Si les muscles se contractent, la pupille s'ouvre. S'ils se détendent, la pupille rétrécit à nouveau. De cette façon, l'incidence de la lumière dans l'œil peut être contrôlée.

Le corps ciliaire est responsable de la suspension de la lentille et de l'ajustement de la puissance de réfraction. L'humeur aqueuse y est également produite. Elle détermine la pression intra-oculaire et fournit à l'œil des nutriments importants. La choroïde est fortement alimentée en sang et pigmentée et joue aussi un rôle important dans l'apport de nutriments aux différentes structures oculaires.

La couche arrière de l'œil

La couche arrière de l'œil se compose de la rétine et du nerf optique. La rétine, située derrière le corps vitré, est constituée d'une multitude de cellules sensorielles différentes. Il s'agit notamment de bâtonnets et de cônes spécialisés dans la perception des couleurs et de la lumière. Si ces derniers sont stimulés par une soudaine incidence de lumière, cette stimulation est transmise par le nerf optique au cortex visuel du cerveau. La stimulation est alors traitée en tant que perception.

Et si mon chat devient aveugle ?

Il existe toute une série de maladies oculaires pouvant entraîner la cécité chez le chat. Il s'agit par exemple du glaucome. En augmentant la pression intra-oculaire, la maladie endommage le nerf optique à long terme. Des blessures ou des changements tumoraux peuvent aussi entraîner une détérioration de la vision du chat.

Les premiers signes d'un chat devenant aveugle sont des trébuchements sur des objets ou des courses contre les murs. Les propriétaires peuvent reconnaître la désorientation du chat en se tenant au même endroit pendant une longue période ou en faisant des mouvements particulièrement prudents.

Bien que les chats pourront toujours compter leur odorat et leur ouïe sans faille, vous devez absolument consulter un vétérinaire lorsque vous remarquez de tels symptômes. Vous pouvez faciliter la vie d'un chat aveugle grâce aux conseils suivants :

  • Sécurisez les escaliers et autres obstacles (une porte à grille par exemple)
  • Sécurisez vos extérieurs (jardin ou balcon) grâce à une clôture ou un filet de protection
  • Parlez à votre chat avant chaque contact physique afin qu'il ne s'effraie pas
  • Indiquez votre adresse sur le collier de votre chat au cas où il sortirait et se perdrait
Articles les plus utiles

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !

Les chaleurs chez le chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.

Mon chat éternue : pourquoi et que faire ?

L'éternuement est un réflexe involontaire de protection où l'air est brusquement expulsé du nez et de la bouche. Le but de ce mécanisme est d'expulser les corps étrangers tels que la poussière des voies respiratoires. Les éternuements chez le chat sont très fréquents et peuvent provenir de causes très diverses.