Les résorptions dentaires chez le chat This article is verified by a vet

chat chez le vétérinaire pour une résorption dentaire

Les résorptions dentaires chez le chat ne se voient pas toujours immédiatement de l’extérieur.

Symptômes : quels sont les signes de résorptions dentaires chez le chat ?

Les chats sont des êtres très résistants, même s’ils ressentent une douleur intense, nombre d’entre eux ne le montreront pas. Il est donc tout à fait possible que votre chat souffre de la douloureuse maladie des dents appelée « résorption dentaire », mais qu’il vous cache son mal.

Mais comment savoir si votre chat souffre en silence ? Les questions suivantes vous y aideront. Si vous y répondez par l’affirmative, il se peut que votre chat ait mal aux dents :

  • Votre chat boude la nourriture froide ?
  • Votre chat ne mange plus ?
  • Claque-t-il parfois des mâchoires ?
  • Bave-t-il davantage lorsqu’il mange ?
  • Votre chat fait-il des mimiques lorsqu’il mâche sa nourriture, notamment ses croquettes ?
  • Ne mâche-t-il sa nourriture que d’un seul côté (mastication unilatérale) ?
  • Penche-t-il parfois la tête ?
  • A-t-il une mauvaise haleine ?

Diagnostic : comment dépister une résorption des dents chez le chat ?

Un dépistage fiable des résorptions des dents chez le chat n’est pas toujours chose aisée pour les vétérinaires. Afin de pouvoir évaluer l’état des tissus qui ne sont pas visibles de l’extérieur (comme les racines des dents), il est nécessaire de faire une radiographie dentaire.

Ce n’est qu’en regardant la radiographie que votre vétérinaire pourra identifier les dents qui semblent saines de l’extérieur mais qui présentent en fait des résorptions dentaires douloureuses.

radio de résorption dentaire chat
Afin de diagnostiquer les résorptions dentaires, le vétérinaire doit faire une radiographie.

Thérapie : comment traiter les résorptions dentaires chez le chat ?

Si votre chat souffre de résorptions dentaires, votre vétérinaire devra enlever les dents affectées. Une telle extraction a lieu sous anesthésie et peut prendre plusieurs heures en fonction de l’ampleur de l’atteinte. En cas de besoin le vétérinaire peut même enlever le reste des racines en ayant recours au forage.

Causes : quels facteurs déclenchent les résorptions dentaires chez le chat ?

Les résorptions dentaires sont aussi connues sous le nom de « lésions résorptives odontoclastiques félines », il s’agit d’une maladie des dents dégénérative courante chez le chat qui provoque des trous très douloureux dans les dents.

Certains appellent également les résorptions dentaires des « lésions résorptives » ou des « lésions cervicales ». Le deuxième terme est apparu parce que les vétérinaires observent souvent des trous dans la zone couronne-racine.

Mais comment ces trous apparaissent-ils ? Il convient d’examiner de plus près la structure de la dent :

Au cours du développement dentaire (odontogenèse), des cellules spéciales du tissu conjonctif (odontoblastes) forment le stade préliminaire de la dentine. Ce n’est que lorsque l’organisme extrait de l’eau de ce stade préliminaire et y incorpore des minéraux que la dentine solide se forme.

Les « adversaires » des odontoblastes sont les odontoclastes. Les odontoclastes ont pour mission de s’attaquer à la dentine lors du passage des dents de lait aux dents définitives. Ils grignotent donc la dentine et se débarrassent de la substance dure des dents de lait.

Mais c’est justement là que réside la subtilité, car en cas de résorptions dentaires, l’organisme active les odontoclastes en dehors du passage des dents de lait aux dents définitives, pour des raisons que l’on ignore encore. Résultat : ils grignotent le tissu dur des dents et y forment des trous profonds.

Les résorptions dentaires constituent une maladie des dents à part entière qu’il faut bien distinguer des caries bactériennes.

Quel est le pronostic ?

Les résorptions dentaires n’affectent pas uniquement les dents seules, mais s’étendent toujours à l’ensemble de la dentition. Pour éviter que votre chat ne souffre, vous devez accepter l’extraction d’une ou plusieurs dents si elle est recommandée par votre vétérinaire.

Ne vous inquiétez pas de savoir si votre chat aura toujours tous ses repères au quotidien. Les chats se débrouillent très bien même avec quelques dents en moins. De plus, on sait par expérience qu’ils sont capables de manger des aliments mous sans problème.

Prévention : comment éviter les résorptions dentaires chez le chat ?

Puisqu’il n’y a pas encore de cause connue, vous ne pouvez malheureusement pas protéger votre chat contre les résorptions dentaires. Néanmoins, il est important de nettoyer régulièrement les dents de votre animal et de les faire détartrer pour éliminer la plaque dentaire et le tartre. Vérifiez de temps en temps si la gueule de votre chat présente des rougeurs. Elles peuvent être causées par une inflammation des gencives (gingivite) ou par des maladies du parodonte (comme la parodontite).


Franziska G., Vétérinaire
Franziska G.

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
3 min

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !
4 min

Les chaleurs chez le chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.
7 min

Mon chat éternue : pourquoi et que faire ?

L'éternuement est un réflexe involontaire de protection où l'air est brusquement expulsé du nez et de la bouche. Le but de ce mécanisme est d'expulser les corps étrangers tels que la poussière des voies respiratoires. Les éternuements chez le chat sont très fréquents et peuvent provenir de causes très diverses.