22 mai 2019

Pourquoi et comment les chats ronronnent-ils ?

portrait d'un chat couché sur un lit, les yeux fermés, en train de se faire carresser

Y a-t-il un son plus agréable que le ronronnement d'un chat ? Pour les amoureux des chats, certainement pas. Les chats ronronnent quand ils se sentent bien, et ce sentiment agréable est transféré à leur propriétaire. Mais saviez-vous que les chats ronronnent également lorsqu'ils sont blessés ou stressés ? Apprenez comment et pourquoi les chats ronronnent.

Le ronronnement est comme sourire

Un sourire est un témoignage de satisfaction et de bien-être. Il favorise les interactions sociales en créant une atmosphère conviviale et un sentiment de confiance et de bonne humeur, que ce soit pour les gens qui nous voient sourire ou pour nous-même. Le ronronnement des chats est tout à fait similaire. Nos félins bien-aimés ronronnent quand on les caresse, quand ils sont couchés dans le lit de leur propriétaire, quand ils sont allaités par leur mère, quand ils mangent, quand ils rencontrent un autre chat, ou quand ils se toilettent. En bref, les chats ronronnent quand ils se sentent bien. Néanmoins, le ronronnement est bien plus qu’une simple expression de bien-être, ce qui est également le cas du sourire. Le ronronnement peut parfois signaler la peur, le surmenage, la douleur et la faim. Mais quel est le but du ronronnement dans ces situations ?

Pourquoi les chats ronronnent

Le ronronnement a un effet calmant, non seulement sur nous, mais aussi sur le chat. Il est presque le seul animal capable de se calmer lui-même. Les chattes ronronnent pendant l’accouchement pour calmer la douleur. Grâce aux ronronnements, les chatons encore aveugles et sourds trouvent leur chemin jusqu'aux mamelles de leur mère, et ainsi jusqu'à la sécurité. Les chats dominants ronronnent pour montrer à leurs congénères nerveux qu’ils peuvent être tranquille, et les chats sauvages ronronnent devant une menace pour se contrôler et se calmer. En plus du ronronnement de bien-être, il y a aussi le ronronnement pour soulager la douleur, se calmer et la maîtrise de soi. Les chats utilisent également le ronronnement comme moyen de communication. Les jeunes chats s'incitent les uns les autres à jouer en ronronnant, et les chats domestiques réclament de cette façon plus de caresses, d'attention ou de nourriture de leurs maîtres. Les ronronnements du chat dans une situation donnée peuvent avoir différentes raisons :

  • Exprimer son bien-être
  • Réguler son stress
  • Se rassurer ou rassurer les autres
  • Soulager sa douleur
  • Communiquer avec d'autres chats ou avec les humains
  • Le ronronnement détend et favorise la bonne santé

La question « pourquoi les chats ronronnent-ils ? » a donc plusieurs réponses. Mais, aussi différentes que puissent être les différentes raisons de ronronner, leur objectif commun est de trouver et de promouvoir la relaxation et le bien-être. Ces effets du ronronnement peuvent être prouvés biologiquement. Le bourdonnement long et profond libère de la sérotonine dans le corps du chat. La sérotonine, communément appelée hormone du bonheur, est un neurotransmetteur qui influence positivement les processus les plus divers du système nerveux, tels que les émotions, le système de récompense central, les humeurs, la conscience et l'évaluation de la douleur. Toutefois, comme l'ont découvert des vétérinaires, des scientifiques et des chercheurs en sciences du comportement, il ne s'agit pas du seul effet positif sur la santé de l'animal. Des recherches récentes ont montré que le ronronnement offre un autre avantage médical en cas de blessure, de maladie ou de douleur.

chat roux en train de se faire carresser sur les genoux de son maître

Se soigner avec les vibrations des ronronnements

Le ronronnement fait vibrer tout le corps du chat. Durant ses recherches sur la morphologie des chats, le professeur Leo Brunnberg de la Clinique et Polyclinique pour petits animaux domestiques de l'Université libre de Berlin a découvert que ces vibrations stimulaient les muscles et favorisaient ainsi la croissance osseuse. Ces découvertes sur les fonctions d'auto-guérison du ronronnement expliquent également le fait que les chats ont rarement des os cassés et que, si cela arrive, ils guérissent très rapidement.

En principe, le ronronnement du chat fonctionne de la même manière que ce que l'on appelle l'entraînement par vibration, que les médecins et les physiothérapeutes prescrivent depuis quelques années aux athlètes ou à d'autres patients souffrant de problèmes musculaires ou osseux. Afin de renforcer la structure osseuse et les muscles qui l'entourent, le corps humain est soumis à des vibrations dans une plage de fréquences de 15 à 60 hertz. De nombreux médecins considèrent également cet entraînement aux vibrations comme étant utile et pertinent pour les patients souffrant d'ostéoporose, car, comme le prouve le chat, les stimuli mécaniques permanents des ronronnements améliorent la stabilité et de la densité des os.

Effets positifs des ronronnements pour les maitres de chats

Ainsi, nous avons beaucoup à apprendre de l'effet d'auto-guérison du ronronnement et nous pouvons en bénéficier nous-même, et ce même si nous ne souffrons pas de tensions musculaires ou de maladies des os et des articulations. Le bourdonnement apaisant libère des hormones du bonheur dans notre corps, et nous apaise et nous détend, comme pour nos amis à quatre pattes. Un chat qui ronronne sur nos genoux ou sur notre lit est non seulement source de bonheur, mais il permet également de faire diminuer la tension artérielle, réduit les symptômes de stress et corrige les troubles de sommeil.

Comment les chats ronronnement

L'effet du ronronnement est sans aucun doute remarquable, mais comment les chats ronronnent-ils ? Comment parviennent-ils à créer ce bourdonnement constant ? Comment font-ils vibrer tout leur corps sans être tendus ni devoir respirer bruyamment ? De nombreux scientifiques ont déjà réfléchi à cette question, mais jusqu'à présent, cette énigme n’a pas été complètement résolue. Tandis que certains chercheurs pensent que les sons sont causés par les muscles laryngés qui dilatent et rétrécissent la glotte, d’autres pensent que l'os hyoïde dur et non extensible, qui relie la langue à l’os crânien, est responsable du ronronnement continu. D'autres encore suggèrent que les lambeaux cutanés situés près des vraies cordes vocales (les « pseudo-cordes vocales ») ou même que l'aorte joueraient un rôle dans la production des ronronnements. Cette dernière option semble aujourd'hui réfutable. Selon les recherches actuelles, le ronronnement est un effet de résonance dont on pense qu'il est produit lorsque les cordes vocales rebondissent.

chat gris dans son panier en train de se faire carresser

Seuls les chats peuvent vraiment ronronner

Les chats peuvent ronronner à la fois lorsqu'ils inspirent et lorsqu'ils expirent. Ils se distinguent donc ainsi de la plupart des mammifères, et y compris des humains, qui ne peuvent produire des sons que lorsqu'ils expirent. Le ronronnement est réservé au monde des chats. Outre les chats domestiques, il y a également les lynx, les ocelots, les couguars et les guépards en sont également capables. Les grands félins comme les tigres, les léopards ou les lions émettent parfois de courts sifflements lors de l’expiration, mais ils ne peuvent pas les tenir longtemps.

Cependant, des études plus précises sur comment les chats ronronnent ont montré que le bourdonnement régulier des félidés diffère en réalité légèrement pendant l'inspiration de pendant l'expiration. Lorsqu'ils inspirent, le ronronnement est plus court et plus fort, à une fréquence de 27 à 40 hertz, tandis que lorsqu'ils expirent, il est légèrement plus silencieux et plus long, entre 16 et 28 hertz. Mais ces nuances subtiles sont imperceptibles à l'oreille humaine. Nous percevons le ronronnement de nos petits tigres comme un bourdonnement constant, que les animaux peuvent retenir sans effort pendant plusieurs minutes.

Le ronronnement est appris

Ce qui semble si facile demande en réalité un grand effort physique. Et même si des chatons âgés de seulement quelques heures ronronnent déjà en buvant le lait de leur mère, il faut un certain temps pour que les plus petits produisent le même son que leurs parents. Mais l'effort en vaut la peine, car le ronronnement est extrêmement utile pour la psyché, ainsi que pour la structure musculaire et osseuse. Contrairement aux miaulements, que les chats n'utilisent que pour communiquer avec nous, ils ont besoin du ronronnement indépendamment de leurs interactions avec les hommes. Ainsi, un lynx solitaire ronronne de la même façon qu'un chat domestique.

Vous avez déjà eu vos ronronnements aujourd'hui ?

Quelle chance que, malgré notre incapacité à détendre notre esprit et notre corps à l'aide de vibrations auto-générées, nous puissions profiter des ronronnements de nos chats. Parce que les ronronnements apaisants sont non seulement contagieux au sein d'un groupe de chats, mais ils nous sont également transmis. Un chat qui ronronne à côté de nous sur le canapé diminue notre tension artérielle, nous devenons plus calmes et plus détendus, et laissons pour quelques temps le stress de la vie quotidienne de côté.

Alors, qu'attendez-vous ? Installez-vous sur le canapé, prenez votre chat sur vos genoux, et caressez-le ! Vous sentirez immédiatement les tensions de la journée s'envoler.

Articles les plus lus

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !

La toxoplasmose chez le chat

Au moment d'agrandir leur famille, de nombreux maîtres de chats se posent la même question : chat et enfant sont-ils compatibles ? Les futurs parents sont particulièrement préoccupés par le sujet de la toxoplasmose chez le chat.