Les troubles digestifs chez le chien

En coopération avec Royal Canin
troubles digestifs chez le chien

Très incommodants, les troubles digestifs chez le chien sont des problèmes fréquents. Les causes de la diarrhée sont multiples : elle peut autant provenir d'une mauvaise alimentation que d'une maladie, une infection parasitaire de l’intestin, ou encore une allergie. Si la diarrhée persiste pendant plus de 24 heures, si votre chien présente d'autres symptômes tels que des vomissements ou s'il est très agité, consultez un vétérinaire. Le vétérinaire peut alors procéder à un examen détaillé, déterminer la cause de la diarrhée et vous conseiller sur les prochaines étapes du traitement.

La première question qui se pose dans de tels cas est celle de l’alimentation. Plus un chien éprouve des difficultés à digérer, plus il est important de lui donner des aliments de qualité supérieure et très digestes. Parmi les produits spécialement adaptés aux chiens sensibles, il existe des croquettes favorisant la digestion ou des aliments complets à base de flocons fins.

Afin d’alléger l’organisme, veillez dans tous les cas à répartir la ration quotidienne de votre chien en plusieurs petits repas et à laisser gonfler la nourriture dans de l’eau chauffée à 50°C environ avant de la lui servir.

Royal Canin Digestive Care Maxi

Royal Canin CCN Digestive Care Maxi

  • Aliment complet pour chiens adultes (à partir du 12ème mois) ayant une digestion sensible
  • Favorise la qualité des selles
  • Fibres alimentaires sélectionnées : les fibres solubles et insolubles peuvent améliorer la qualité des selles
  • Prébiotiques : aident à soutenir une flore intestinale saine et équilibrée
  • Contient des protéines L.I.P très digestes

La bonne quantité

Si les troubles digestifs de votre chien persistent malgré ces mesures, assurez-vous que le type d’aliment et la quantité de nourriture donnés sont adaptés à votre compagnon. Pour connaître la bonne quantité à donner, vous pouvez vous référer aux instructions du fabricant au dos de l'emballage ou aux recommandations de votre vétérinaire. Vous avez trouvé un type d’aliment que votre chien digère bien ? Essayez, dans la mesure du possible, d’être fidèle à cet aliment. Si, pour une quelconque raison, vous deviez changer la nourriture de votre compagnon, introduisez le nouvel aliment à petites doses, de manière très progressive : la transition se fait idéalement sur 7 à 10 jours.

Attention aux friandises !

Ce sont les erreurs alimentaires les plus fréquentes ! Si de nombreux maîtres accordent de l’importance à la qualité du repas principal de leur animal, ils ont tendance à oublier que les friandises peuvent également être à la cause des problèmes de digestion. Un conseil : laissez les friandises de côté pendant quelques semaines et observez si votre chien souffre toujours des mêmes problèmes digestifs. S’il ne montre aucun signe de maladie, ne lui donnez cette fois qu’un seul type de friandise. Ainsi, vous saurez rapidement quelles friandises votre chien digère et lesquelles il ne digère pas.

Mon chien a-t-il des vers ?

Une autre question importante est celle du vermifuge. Quand et avec quel produit avez-vous vermifugé votre chien pour la dernière fois ? Il faut savoir que bon nombre de produits courants ne traitent que certains types de vers : le chien n’est alors pas tout à fait débarrassé des parasites. Parfois, l'infestation est telle qu’un seul traitement ne suffit pas pour tout éradiquer. En cas de diarrhées chroniques, le vétérinaire procède systématiquement à l’examen des excréments du chien. Cela lui permet de dépister une infestation parasitaire, mais aussi d’identifier la présence d’éventuels organismes unicellulaires dans l’intestin. Pour éliminer de tels parasites, il faut parfois des produits spéciaux.

Vous avez déjà tout essayé, sans résultat ?

Toutes les causes « traditionnelles » ont été éliminées, néanmoins, les troubles digestifs persistent ou réapparaissent. Que faire ? Poursuivez les recherches avec votre vétérinaire. Il existe un grand nombre d’analyses qui peuvent être utiles dans cette situation. La liste des organes pouvant être à l’origine des problèmes étant longue, du tube digestif à la glande thyroïde, la recherche est malheureusement fastidieuse. En effet, il existe des croquettes spéciales digestion permettant de soigner presque toutes les maladies organiques chroniques. Votre vétérinaire sera à votre disposition pour vous conseiller sur la bonne nourriture et la bonne méthode d'alimentation.

Troubles digestifs chez le chien : quelques conseils

  • Si votre chien est sujet à des vomissements, outre la diarrhée, vous devez consulter un vétérinaire dans les plus brefs délais. Diarrhées et vomissements pourraient rapidement déshydrater votre chien, risquant ainsi d’entraîner une dégradation de son état de santé.
  • Si le chien est vif et a un comportement normal et que le trouble digestif n'est pas grave, il n'est pas absolument nécessaire d'aller chez le vétérinaire. Dans ce cas, faites jeûner votre chien pendant une journée pour que l'estomac et les intestins puissent récupérer. Cependant, il est important de le faire boire pendant le jeûne !
  • Une fois que la diarrhée est terminée et que les selles de votre chien sont redevenues normales, réintroduisez petit à petit son alimentation classique : ici aussi, la transition se fait idéalement sur 10 jours. Consultez votre vétérinaire pour savoir si vous pouvez commencer ce retour à la normale.

Articles les plus utiles

La toux du chien

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'une maladie du système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.