L’empoisonnement chez le chien

empoisonnement chien

Tous les parents de chien la craignent : l’intoxication. Bien que les autorités mette souvent en garde contre les appâts empoisonnés, des chiens meurent chaque année en ingérant de la mort-aux-rats et d'autres substances. Grâce à cet article, vous connaîtrez les aliments et les substances susceptibles de causer un empoisonnement chez votre chien et vous saurez à quel moment l’amener chez le vétérinaire.

À quel point un empoisonnement peut-il être dangereux chez le chien ?

La gravité de l’intoxication chez un chien dépend de la dose et du type de la substance toxique. Si votre chien a ingéré une dose importante, en ne recevant aucun traitement, il peut développer une insuffisance cardiaque ou rénale, voire des dommages au foie qui pourront se révéler mortels.

Symptômes : reconnaître un empoisonnement chez le chien

La règle d’or prévaut : c’est la dose qui fait le poison. Plus la dose est importante, plus elle sera néfaste pour votre chien. Les signes suivants sont typiques d’une intoxication chez le chien :

  • Nausées et bave
  • Diarrhées et vomissements (éventuellement avec présence de sang)
  • Des points en sang sur les muqueuses (pétéchie)
  • Du sang dans les urines
  • Troubles du système nerveux central (par exemple des crampes, des tremblements musculaires, des paralysies, une perte de connaissance)

Si la dose ingérée est trop importante et que la prise en charge arrive trop tard, les chiens empoisonnés peuvent mourir des suites d’un empoisonnement.

Premiers secours : attitude à adopter en cas d’empoisonnement chez le chien

Si votre chien a ingéré il y a peu de temps une dose importante de poison, faites-le faire vomir. Vous y parviendrez en lui donnant des cuillerées de sel. Vous pouvez également lui administrer des comprimés de charbon qui lieront le poison ou la substance toxique.

Quand dois-je me rendre chez le vétérinaire ?

Si votre chien montre des signes typiques d’intoxication, consultez le plus rapidement possible un vétérinaire.

Afin qu’il soit préparé au mieux, appelez-le si possible à l’avance et parlez-lui de la possible intoxication de votre chien et dites-lui si vous avez une idée du principe actif ingéré par votre petit protégé, afin qu’il soit traité au mieux. Si votre chien a mangé une plante inconnue ou des pilules, apportez-la/les chez le vétérinaire.

chiot empoisonné

Traitement : un empoisonnement chez le chien peut-il être traité ?

En cas d’intoxication chez le chien, il est important d’agir rapidement. Dès que vous êtes arrivé chez votre vétérinaire, il commencera par les mesures préventives suivantes :

  • Il injectera à votre chien un émétique
  • Le cas échéant, il effectuera un lavage gastrique sous anesthésie
  • Si le vétérinaire identifie le poison, il administrera à votre chien un antidote

Après le traitement causal, votre chien recevra en principe un traitement par perfusion pendant plusieurs jours. Celui-ci est important pour retirer le plus de poison possible du sang. Dans le cas où celui-ci a fortement endommagé les reins, une dialyse sera peut-être nécessaire.

Afin que le vétérinaire puisse réagir le plus tôt possible et éviter des séquelles graves, il hospitalisera votre chien. Durant plusieurs jours, il contrôlera des paramètres comme la fréquence respiratoire, le pouls et l’état des muqueuses. Si votre chien se sent mal, il pourra lui donner un médicament contre les nausées (antiémétique).

Causes : Quels sont les aliments et les substances nocifs pour votre chien ?

On retrouve au sein de notre foyer une multitude d’aliments ou de substances pouvant causer une intoxication ou un empoisonnement du chien. En voici quelques-uns :

  1. Les aliments

Il existe de nombreux aliments susceptibles d’être toxiques pour les chiens. Vous trouverez facilement une liste sur Internet.

  1. Poisons chimiques

Il existe une panoplie de substances chimiques susceptibles d’être dangereuses pour votre chien. Parmi elles :

  • La mort-aux-rats (coumarine)

L’ingestion de mort-aux-rats est l’une des raisons les plus fréquentes d’un empoisonnement chez le chien. La coumarine, qui est présente dans la mort-aux-rats, perturbe la coagulation dans le foie et entraine une hémorragie interne pour les chiens non traités à la vitamine K ou traités trop tardivement.

  • De l’antigel (éthylène glycol)

En hiver, l’antigel est très utile : c’est pourquoi de nombreuses personnes en stockent dans le coffre de leur voiture. Si votre chien venait à rompre le bidon lors d’un voyage en voiture, il pourrait alors ingérer de grosses quantités de ce liquide appétissant et très sucré qui contient une substance toxique : l’éthylène glycol.

  • Les médicaments

Certains médicaments, comme par exemple les analgésiques sous forme de pilules à mâcher, sont un régal pour les chiens. Mais une dose trop élevée de ces médicaments peut intoxiquer votre chien et endommager son foie ainsi que les reins. Éloignez également votre chien des produits phytosanitaires, comme l’hélicide.

  1. Les poisons végétaux

Les plantes vénéneuses : elles sont belles, mais peuvent être toxiques pour les chiens. L’hévéa, le ficus et le poinsettia, entre autres, provoquent de légères intoxications. L’if et ses baies, tout comme le laurier rose sont très toxiques pour les chiens ainsi que le lierre, le ricin et le muguet.

Prévention : voici comment protéger votre chien

Les poisons se nichent presque partout : dans le jardin, dans la maison et dans la nature. C’est la raison pour laquelle il est important de ne jamais quitter votre chien des yeux lorsque vous partez en balade.

Si votre chien ingère une substance inconnue, soyez très vigilant et guettez les signes évocateurs les heures et les jours qui suivent. Placez les aliments toxiques hors de portée de votre chien et stockez-les dans des armoires fermées à clé.

Articles les plus utiles
6 min

La toux du chien

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'une maladie du système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.
4 min

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis (gale des oreilles du chien) appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.
6 min

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.