Gland de chêne : toxique pour le chien ? This article is verified by a vet

Un gland est toxique pour le chien

Faites toujours attention lorsque vous promenez votre chien, car les glands, les noix et autres peuvent être toxiques !

Vous aussi, vous avez joué avec des glands dans votre enfance ou vous les utilisez en automne pour décorer votre maison ? Alors, vous pensez certainement qu’il n’y a rien de mal si votre toutou joue avec ces fruits. Mais attention : les glands ne sont pas du tout inoffensifs pour la santé de votre chien !

Les glands sont-ils toxiques pour les chiens ?

S’il arrive à votre chien de manger des glands lors de ses promenades, vous devriez dès à présent lui interdire d’en consommer. En effet, ces fruits, ainsi que les feuilles et l’écorce du chêne contiennent des tanins. Cette substance est nocive, et les glands sont donc toxiques pour le chien.

Il s’agit de tanins amers qui servent à la plante à se protéger des animaux. Ils sont dangereux pour les chiens, mais aussi pour d’autres animaux comme les chats, les vaches ou les chevaux.

Il suffit de cinq à dix glands ingérés pour intoxiquer un chien de dix kilos.

Contrairement aux glands, les châtaignes ou les pommes de pin ne sont pas toxiques pour votre chien. Néanmoins, elle ne sont pas comestibles et il faut également rester prudent car votre chien pourrait les avaler.

Les glands pas mûrs sont très toxiques pour le chien

Symptômes : quels sont les signes typiques d’une intoxication au tanin chez le chien ?

Dans tous les cas, les glands sont toxiques pour le chien. La sévérité des symptômes dépende de la quantité ingérée. Celle-ci déterminera si votre chien est intoxiqué et dans quelle mesure.

Les symptômes suivants sont typiques d’une intoxication chez le chien :

  • Diminution de l’état général (faiblesse) et fatigue
  • Perte d’appétit et soif intense
  • Salivation et nausées
  • Troubles gastro-intestinaux tels que vomissement, diarrhée (avec présence de sang) et constipation du chien

Si votre chien a ingéré une grande dose de tanins, ceux-ci peuvent endommager le foie et les reins de votre chien intoxiqué. En conséquence, les muqueuses de votre chien (par exemple la muqueuse buccale et celle des yeux) deviennent jaunes, ce que les vétérinaires appellent la jaunisse (ictère).

Les cellules hépatiques endommagées ne peuvent plus éliminer suffisamment d’acides biliaires, qui s’accumulent alors dans le sang sous forme de colorants jaune-brun. Une insuffisance rénale peut être fatale à votre chien en peu de temps !

Comment soigner un chien qui a mangé des glands toxiques pour lui ?

Votre chien a mangé des glands de chêne et vous constatez des signes d’intoxication ? Alors consultez rapidement un vétérinaire ! Le traitement effectué par celui-ci consiste à le faire vomir à l’aide de médicaments ou à pomper son estomac afin d’en évacuer les restes de glands toxiques pour les chiens.

Si l’état de la circulation sanguine de votre chien est préoccupant, le vétérinaire peut également prendre d’autres mesures pour lui sauver la vie. Étant donné que les toxines peuvent endommager le foie et les reins de votre chien, il est également conseillé de le placer sous surveillance vétérinaire pendant quelques jours. Le vétérinaire pourra ainsi contrôler quotidiennement le fonctionnement de ses organes vitaux à l’aide d’analyses de sang et traiter votre chien à temps en cas d’anomalies.

Dans les articles suivants vous trouverez plus d’informations sur les mesures à prendre en cas d’intoxication chez votre chien et les autres plantes toxiques: L’empoisonnement chez le chien et Plante toxique pour le chien

Attention en forêt : les glands sont toxiques pour les chiens

Attention : en plus d’être toxique pour le chien les glands peuvent provoquer une occlusion intestinale !

Outre le fait qu’ils soient toxiques pour le chien, les glands peuvent également provoquer une occlusion intestinale (iléus) chez votre chien. Si votre chien mange des glands entiers, ils peuvent rester coincés dans son intestin.

Si le gland entrave la digestion ou s’il endommage la paroi intestinale et les vaisseaux sanguins qu’elle contient, votre chien peut en mourir !

Les signes importants d’une occlusion intestinale sont des douleurs soudaines au niveau de l’abdomen combinées à des malaises et une crise d’angoisse.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
5 min

Chien qui tousse : symptômes, causes et traitements

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'un problème de santé touchant le système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.
5 min

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.
4 min

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis (gale des oreilles du chien) appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.