14 mars 2018 - Actualisé 27 mars 2019

La rupture du ligament croisé chez le chien

Rédigé par la vétérinaire Amelie Krause
rupture du ligament croisé chez le chien

La rupture du ligament croisé antérieur compte parmi les problèmes orthopédiques les plus fréquents chez le chien. La rupture du ligament croisé chez le chien est rarement causée par un accident ou par une mauvaise chute. En effet, dans la plupart des cas, les chiens souffrent d’une dégénérescence lente et progressive qui mène à la rupture du ligament croisé antérieur.

Les causes de la rupture du ligament croisé chez le chien

Les ligaments croisés font partie de l’appareil ligamentaire du genou, aussi appelé « grasset ». Les ligaments antérieurs et postérieurs permettent une certaine stabilité. Ainsi, les ligaments croisés permettent d’éviter toute torsion du tibia vers l’intérieur, le déplacement du tibia par rapport au fémur et une hyperextension du grasset. Le ligament antérieur subit davantage de sollicitations et est donc plus souvent sujet aux ruptures.

Chez le chien, la dégénérescence des ligaments croisés ainsi que la prédisposition génétique représentent les principales causes de la rupture du ligament croisé. Bien que les causes de la dégénérescence des ligaments croisés n’aient pas encore pu être explicitées clairement, on parle souvent du mauvais alignement des membres, de problèmes circulatoires dans les ligaments, de maladies articulaires dégénératives et d’inflammations articulaires.

La dégénérescence liée à l’âge et le surpoids fragilisent les ligaments et contribuent à augmenter le risque de rupture. Dans certains cas, quelques fibres du ligament se déchirent. Ceci peut se résorber par la cicatrisation, toutefois, ces déchirures sont accompagnées par une perte de stabilité et d’élasticité. Une rupture partielle peut évoluer et aboutir à une rupture totale du ligament croisé. Très souvent, le ligament croisé du grasset opposé se rompt également, puisqu’une dégénérescence et une sursollicitation des ligaments a rarement lieu sur un seul grasset. Dans de nombreux cas, le ménisque est également mis à mal. Il est possible qu’il se rompe également ou qu’il soit abimé dû à l’instabilité constante dans le grasset. La rupture du ligament croisé a rarement lieu suite à une hyperextension du genou ou à un faux mouvement. D'ailleurs, il est plus probable que ce genre d'accident arrive aux jeunes chiots. Les chiens de races de grande taille comme les Labrador, Golden Retriever ou Rottweiler présentent des prédispositions à la rupture du ligament croisé.

Symptômes

Le principal symptôme d’une rupture traumatique du ligament croisé est caractérisé par la manifestation de fortes douleurs après la rupture ainsi que la boiterie fortement marquée du chien. Dans les cas de rupture partielle du ligament croisé ou de ruptures minimes de fibres articulaires, le chien boîte pendant quelques jours. Cette boiterie peut tout à fait disparaitre. Les ligaments présentant ce genre de lésions peuvent rompre à tout moment, même sans impact violent, suite à quoi la boiterie sera plus marquée. Lors de la marche et lorsqu’il est assis, le chien soulage alors sa jambe dont le genou est douloureux. Assis, il tend son membre sur le côté, et lorsqu’il marche, il pose à peine la patte au sol. De plus, l’articulation du genou est enflée et échauffée. Si le ménisque est également touché, il n’est pas rare que cela entraîne une boiterie importante.

Diagnostiquer une rupture du ligament croisé

Une rupture du ou des ligament(s) croisé(s) se diagnostique par les remarques que vous rapportez au vétérinaire, par les symptômes de votre chien et par l’examen orthopédique qu’il effectue lors de la consultation. Les vétérinaires peuvent effectuer plusieurs tests différents lors de l’examen orthopédique. Le test appelé « signe du tiroir » s’avère très fiable et met facilement en évidence la rupture d’un ligament croisé. Ce test met en lumière une instabilité entre le fémur et le tibia. L’exécution du test de compression tibiale est plus facilement réalisable que le précédent, en particulier pour les chiens présentant des cuisses très musclées. De plus, un test d’extension peut être réalisé, tout comme un test de stabilité rotationnelle. Les procédés d’imagerie médicale comme les radiographies, les IRM et les scanners peuvent donner des informations supplémentaires sur l’endommagement de l’articulation. 

Traitement d’une rupture du ligament croisé

 

Il existe une série de traitements différents afin de soigner la rupture d’un ligament antérieur. Dans le cas d’un traitement conservateur (sans chirurgie), on tentera de redonner ses fonctions à l’articulation du genou en rendant les appuis indolores, à l'aide de médicaments, de séances de kinésithérapie, de beaucoup de repos et d'une nourriture adaptée. Ce type de traitement est uniquement indiquée pour les chiens légers et de petite taille.

Il existe de nombreuses techniques chirurgicales différentes à considérer, suite à la rupture du ligament croisé du chien. Toutes ont comme point commun le rétablissement de la stabilité du genou. Il existe des techniques qui consistent en le fait d’utiliser un substitut au ligament croisé pour renforcer la capsule articulaire. Des tissus de conjonctifs sont ainsi prélevés sur le corps du chien, ils peuvent également être remplacés par des prothèses. Par ailleurs, il existe une variété de méthodes agissant sur le fonctionnement mécanique de l’articulation, qui consiste en le fait de dévier les forces agissant sur celle-ci. Toutes les techniques chirurgicales présentent leurs avantages et inconvénients. C’est la raison pour laquelle il est judicieux de déterminer quelle méthode conviendra le mieux à votre chien.

Prévenir une rupture des ligaments croisés

Les maîtres de chiens de grande taille, prédisposés à cette pathologie, devraient porter une grande attention à l’équilibre du régime alimentaire de leurs compagnons. Il est indispensable d'éviter que votre chien prenne du poids, car ses articulations et ses ligaments croisés devront supporter une charge plus importante. Les compléments alimentaires pour la santé articulaire peuvent présenter de nombreux avantages pour votre chien.

zooplus, vous propose une série de compléments alimentaires pour les os et articulations de votre chien ainsi qu’une sélection de nourriture pour ses problèmes articulaires.

Articles les plus lus

La contraception du chien et de la chienne

Contraception du chien et de la chienne : quels moyens existent pour éviter une gestation ? Quels sont les moyens de contraception pour chien mâle ? Votre magazine zooplus vous donne ses conseils.

Les maladies infectieuses chez le chien

Elles sont minuscules et se trouvent partout autour de nous : les bactéries ! Bien que certaines bactéries soient sans danger, d'autres peuvent provoquer de graves maladies infectieuses chez le chien

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.