Les flatulences chez le chien This article is verified by a vet

flatulences chez le chien

Les flatulences sont un symptôme que l’on peut observer chez les chiens de tous âges et de toutes races. Elles ne sont pas seulement gênantes pour le chien mais dérangent également les maîtres. Dans cet article, vous trouverez tout ce qu’il faut savoir sur les flatulences chez le chien et ce que vous pouvez faire pour les éviter et favoriser sa bonne santé.

Quel danger représentent les flatulences chez le chien ?

La plupart du temps, les ballonnements chez le chien sont plus gênants que réellement dangereux. Pourtant, ils sont fortement désagréables pour votre chien et ils peuvent avoir des causes très graves. C’est pourquoi vous devez toujours prendre au sérieux les flatulences si elles persistent.

Causes : d’où viennent les flatulences ?

Certes, des maladies graves et des intoxications aiguës peuvent également provoquer des flatulences, mais la plupart du temps, elles sont causées par des aliments mal digérés. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment des légumes secs tels que les pois et les haricots, des fruits non mûrs et des aliments à forte teneur en sucre. Cela peut entraîner des problèmes gastriques et perturber le transit et l’appareil digestif de votre animal.

Si votre chien mange trop rapidement ou si vous avez changé son alimentation de manière trop brusque, il en résulte souvent des flatulences. Il se peut même que votre chien soit allergique à certains composants de la nourriture (par exemple les protéines de volaille) ou qu’il souffre d’une intolérance alimentaire. Par exemple, les aliments riches en céréales provoquent souvent des ballonnements chez les chiens intolérants au gluten. Là aussi, la digestion de votre animal peut s’en retrouver perturbée.

Découvrez notre sélection d’aliments pour chien sans céréales !

Outre les causes liées à l’alimentation, des maladies peuvent également entrer en ligne de compte. Parmi elles, on retrouve par exemple les infections par des vers, des Giardia, des bactéries ou des virus. Les maladies intestinales chroniques telles que le syndrome du côlon irritable, le syndrome du trouble digestif ou la maladie inflammatoire de l’intestin entraînent, outre des douleurs abdominales générales, une formation accrue de gaz.

Les autres symptômes qui accompagnent les flatulences

En fonction de l’ampleur, des bruits de clapotis et de bulles peuvent émaner du ventre du chien, en plus des signes typiques comme les gaz et les mauvaises odeurs. Peu à peu s’ajoutent ensuite des problèmes de pression, des douleurs et une position recroquevillée. Enfin, tout cela entraîne également une perte d’appétit chez votre chien.

Si les gaz ne peuvent pas s’échapper suffisamment de l’estomac et des intestins, il peut se produire une accumulation dangereuse de gaz dans le système gastro-intestinal (météorisme) se traduisant par un gonflement du ventre. Consultez alors immédiatement votre vétérinaire, car l’air peut provoquer un dangereux retournement de l’intestin ou de l’estomac.

Un tel retournement se caractérise par de fortes coliques spasmodiques et de fortes douleurs. La position dite de prière en est un signe typique et devrait toujours être identifiée comme un signe d’urgence.

Vous devez donc absolument vous souvenir de la position suivante :

  • Votre chien tend ses pattes avant loin vers l’avant.
  • Ses pattes arrière se tiennent normalement.
  • Il reste dans cette position.

Puisque les flatulences chez le chien sont généralement dues à une mauvaise alimentation, d’autres troubles comme la diarrhée, la constipation, les vomissements et la perte de poids sont également des symptômes possibles.

flatulences chiens
Il arrive aussi que les chiots et les jeunes chiens souffrent déjà de flatulences.

Diagnostic : quand faut-il consulter un vétérinaire en cas de flatulences ?

Si votre chien a des flatulences une fois de temps en temps, cela ne doit pas vous inquiéter. Mais s’il a des flatulences pendant plusieurs jours ou si d’autres symptômes s’y ajoutent, une visite chez le vétérinaire est vivement recommandée.

En tant que maître, vous donnerez déjà au vétérinaire des indications précieuses pour le diagnostic en lui apportant des informations sur les habitudes alimentaires de votre animal et une description précise des symptômes. Cette anamnèse est suivie d’un examen général de votre chien.

Un examen des selles et éventuellement une analyse sanguine viendront compléter le diagnostic. Une radiographie ou une échographie peuvent également être nécessaires.

Traitement : que faire si mon chien a des flatulences ?

En règle générale, les flatulences occasionnelles ne nécessitent pas de traitement spécifique.

Toutefois, si le problème devient plus fréquent, les mesures suivantes peuvent être utiles :

  • En cas de troubles aigus, favorisez l’expulsion des gaz par des massages du ventre et beaucoup d’exercice.
  • En cas de symptômes à long terme, un changement ciblé d’alimentation aide dans la plupart des cas. Donnez à votre chien une alimentation légère pendant plusieurs jours. Du poulet cuit et du riz non assaisonné conviennent à cet effet. Répartissez plusieurs petits repas sur la journée afin de soulager le système gastro-intestinal de votre animal déjà fortement sollicité.
  • Vous pouvez lutter contre les intolérances et les allergies alimentaires en appliquant des régimes spéciaux. Ceux-ci ne doivent toutefois être utilisés qu’après consultation de votre vétérinaire.
  • Si une maladie intestinale chronique est à l’origine des flatulences, l’utilisation ciblée de médicaments permet de soulager le côlon de votre chien.

 Pronostic : quelles sont les chances de guérison en cas de flatulences ?

Comme dans la plupart des cas, le pronostic dépend fortement de la cause des flatulences. S’il s’agit d’une intolérance alimentaire ou d’une infection bénigne, elles peuvent généralement être traitées rapidement par un traitement ciblé.

Plus rarement, des maladies graves peuvent également provoquer des flatulences chez le chien. Mais celles-ci entraînent généralement d’autres symptômes plus sérieux.

Prophylaxie : peut-on prévenir les gaz chez les chiens ?

Une alimentation saine et équilibrée permet de prévenir de manière ciblée les flatulences chez le chien. Un coup d’œil sur la liste des ingrédients permet d’en savoir plus sur les composants tels que le gluten, le sucre ou les protéines de lait.

Vous pouvez également prévenir les flatulences par la façon dont votre chien se nourrit. Par exemple, en surélevant la gamelle de votre animal, il avalera moins d’air en mangeant. Les gamelles avec une fonction « anti-glouton » ainsi qu’une répartition de la nourriture sur trois repas soulagent en outre le système gastro-intestinal.

Lors des promenades, veillez bien à ce que votre animal n’ingère pas d’excréments ou de déchets. Cela peut entraîner une augmentation de la formation de gaz et une infestation de parasites.

Examinez donc régulièrement les selles de votre chien. Cela permettra de diagnostiquer rapidement une infestation de vers et de la traiter avec un traitement vermifuge ciblé.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
6 min

La toux du chien

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'une maladie du système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.
4 min

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis (gale des oreilles du chien) appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.
6 min

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.