La leishmaniose chez le chien

chien berger allemand qui se roule dans l'herbe sous un ciel nuageux ou le soleil commence à se coucher

La leishmaniose est une maladie infectieuse transmise par des petits insectes appelés phlébotomes, et est souvent mortelle chez les chiens. Apprenez comment protéger votre chien et comment détecter et traiter la maladie lorsqu'elle se déclare.

Qu'est-ce que la leishmaniose ?

Enfin les vacances ! Mais l'impatience à l’idée des longues promenades sur la plage et des douces soirées d'été se transforme rapidement en panique lorsque les maîtres de chiens apprennent l'existence de la redoutable leishmaniose. Cette maladie infectieuse souvent mortelle, transmise par les moustiques, est l'une des maladies tropicales les plus connues chez le chien. Comme les phlébotomes ou les Psychodidaes, qui transmettent les pathogènes de la leishmaniose, préfèrent les climats plus chauds, la maladie est particulièrement répandue au sud de la latitude 45. Mais les chiens des régions plus au nord peuvent également être touchés par la maladie, par exemple s'ils étaient en vacances avec leur famille dans le sud, ou s'ils ont été amenés du sud par des associations de protection des animaux. En effet, il faut au moins deux mois, souvent plusieurs années après une infection au Leishmania pour que la maladie se déclare chez le chien.

Découvrez tous les produits pour oiseaux sur la boutique zooplus

Comment se transmet la leishmaniose chez le chien ?

Les agents pathogènes de la leishmaniose, du nom du médecin tropical écossais William Boog Leishman, sont des parasites unicellulaires du sang. Ils sont généralement transmis par une piqûre de phlébotome ou de Psychodidae, qui infecte le chien avec la dangereuse leishmaniose lorsqu'il suce du sang. Mais la transmission peut également se faire par transfusion sanguine ou par contact avec un chien infecté. Dans le cas d'un contact, la transmission n'est toutefois possible que si le chien sain présente une lésion cutanée ouverte et que cette lésion a été directement en contact avec des ulcères ou des fistules de chiens malades. Après une infection, la leishmaniose se niche dans les cellules des tissus (macrophages/cellules mangeuses). Là, ils se multiplient et attaquent progressivement les ganglions lymphatiques, la rate, la moelle osseuse, le foie et d'autres organes de l'animal.

Effets du changement climatique

Les phlébotomes qui propagent la leishmaniose en Europe se trouvent principalement dans la région méditerranéenne. Le risque de piqûre d'un moustique porteur est donc plus élevé dans le sud de la France, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Croatie, en Grèce et en Turquie que dans les autres régions plus froides du continent. Cependant, en raison du changement climatique, le phlébotome des sables a également pu se propager dans des régions où il ne se trouvait pas auparavant. Attraper la leishmaniose est donc également possible en dehors de ces régions de vacances, même si cela reste relativement rare. En plus de la Méditerranée européenne, le phlébotome et le Psychodidae sont présents dans certaines parties de l'Amérique du Sud, au Mexique, en Asie du Sud-Est et en Afrique.

Comment protéger mon chien de la leishmaniose ?

Aux vues de la propagation croissante des phlébotomes et des Psychodidaes, il est peu utile de conseiller aux propriétaires de chiens d'éviter les régions ou le risque d'infection est élevé. Et puis, qui a envie de devoir renoncer à ses vacances bien méritées au bord de la mer ? Au lieu de cela, pour protéger son chien contre la leishmaniose, il est préférable de réduire le risque de piqûre sur place. Si vous emmenez votre chien en vacances dans les régions du sud, vous pouvez, par exemple, lui mettre un collier protecteur. Il dégagera une odeur spéciale qui repoussera les moustiques, les puces et les tiques. Il existe également des produits pour chiens qui agissent de manière similaire à nos sprays anti-moustiques.  La partie sans poil du museau, les paupières et, chez les jeunes chiens, l'estomac ou les organes génitaux sont particulièrement attirants pour les phlébotomes et doivent être « pulvérisés » avec précaution.

Comment éviter les piqûres de phlébotome

Les phlébotomes sont attirées par la lumière jaune-orange (principalement produite par les ampoules classiques), il est donc judicieux de couvrir les fenêtres et les portes de moustiquaires. Notez également que les moustiques sont nocturnes et ont besoin de plusieurs minutes (sans être dérangés) pour aspirer le sang. Ils mordent principalement donc leurs victimes la nuit pendant leur sommeil. Durant la période d'activité des moustiques (du crépuscule jusqu'à l'aube), il vaut mieux garder les chiens à l'intérieur. Si vous devez vraiment le sortir, faites une promenade dans les endroits où il y a beaucoup de vent, par exemple devant la plage. Les phlébotomes sont extrêmement sensibles au vent et vivent principalement dans les allées abritées des maisons ou dans les forêts et les zones humides.

Existe-t-il un vaccin contre la leishmaniose ?

Il n'existe aucun vaccin qui empêche l'absorption des agents pathogènes de la Leishmaniose. Cependant, un vaccin qui réduit considérablement le risque d'infection active et de leishmaniose (CaniLeish®) a été approuvé en 2011 en Europe. Il s'agit d'un vaccin avec adjuvant qui soutient le système immunitaire du corps dans la lutte contre les Leishmania à l'aide de protéines parasitaires et d'un adjuvant. Le risque que votre chien contracte activement la leishmaniose et en meure peut être évité dans environ 90 % des cas grâce à ce nouveau vaccin.

Découvrez tous les produits pour oiseaux sur la boutique zooplus

Calendrier de vaccination et mesures de précautions

En principe, tous les chiens en bonne santé peuvent être vaccinés dès l'âge de six mois. Toutefois, avant d'utiliser le vaccin, il faut s'assurer qu'il n'y a pas d'infection de leishmaniose non découverte. Si le résultat de l'analyse sanguine est négatif, la première injection peut être effectuée. La vaccination est ensuite répétée deux fois, avec trois semaines d'intervalles. Ensuite, un rafraîchissement annuel du vaccin est suffisant pour maintenir l'effet. Les effets secondaires du vaccin contre la leishmaniose sont comparables à ceux des vaccins classiques. Des réactions locales peuvent parfois survenir autour de la zone piquée, comme un gonflement, une rougeur ou un durcissement, mais elles disparaissent habituellement après deux jours. En raison des protéines étrangères contenues dans le vaccin, des réactions temporaires telles que la fièvre, la douleur ou la fatigue peuvent également survenir.

Dois-je faire vacciner mon chien contre la leishmaniose ?

Pour les chiens dont les propriétaires passent beaucoup de temps dans les régions où les phlébotomes sont particulièrement présents, une vaccination contre « Leishmania infantum » est tout à fait indiquée. Des études ont montré que 93 % des chiens vaccinés ne présentent aucun symptôme lorsqu'ils sont infectés par Leishmania infantum. L'efficacité élevée et les effets secondaires relativement faibles pèsent en faveur d'une vaccination. Cependant, vous devez bien sûr vous assurer à l'avance que votre chien est en bonne santé et qu'il tolèrera bien le vaccin. Demandez à votre vétérinaire si la vaccination est recommandée pour votre chien. Les mesures de préventions mentionnées ci-dessus, telles que l'utilisation d'un collier protecteur et d'une moustiquaire doivent être prises malgré la vaccination. En effet, le vaccin permet « seulement » que votre chien ne contracte pas la leishmaniose, mais il n'empêche pas les moustiques de piquer et de transmettre d'autres agents pathogènes.

Comment savoir si mon chien est déjà atteint de leishmaniose ?

Ce qui est compliqué avec la leishmaniose, c'est que la maladie ne se déclare que plusieurs années après la piqûre d'un moustique pathogène. Avant que les premiers signes de leishmaniose ne deviennent visibles, les vacances dans le sud ne sont plus qu'un lointain souvenir. La longue période d'incubation ainsi que la variété mondiale de souches de Leishmania infantum, chacune avec des caractéristiques et des tableaux cliniques différents, font que les symptômes ne sont souvent pas ou très tardivement attribués à une infection par la leishmaniose.

Si vous pouvez observer les signes suivants chez votre chien, et que votre vétérinaire a déjà éliminé d'autres maladies comme causes possibles, demandez-lui d'effectuer un test sanguin et des prélèvements de tissus par précaution. C'est la seule façon de détecter l'agent pathogène de la leishmaniose et d'établir un diagnostic fiable.

tique accrochée à un chien vue de très près

Symptômes de leishmaniose chez le chien :

  • Diarrhée / perte d'appétit / fièvre (au début souvent par vagues)
  • Perte de poids
  • Apathie / Inertie / Boiterie
  • Changements de la peau et du pelage
  • Plaies cutanées ouvertes et qui cicatrisent mal
  • Des éruptions cutanées sur l'arête du nez, sur le bout des oreilles et autour des yeux (grandes écailles blanches et grasses, sans démangeaisons)
  • Perte de poils
  • Maladie des yeux
  • Saignements de nez
  • Ganglions lymphatiques enflés
  • Ventre douloureux
  • Sang dans les selles
  • Croissance excessive des griffes

Quels traitements sont possibles après un diagnostic ?

Comme de nombreuses autres maladies, la leishmaniose doit être diagnostiquée le plus tôt possible afin d'améliorer ses chances de guérison. Dès que vous remarquez des changements ou l'un des symptômes cités ci-dessus chez votre chien, consultez immédiatement un vétérinaire. Si elle n'est pas traitée, la leishmaniose entraîne la mort dans les douze mois (généralement à cause d'une insuffisance rénale). De plus, les chiens malades ayant des plaies ouvertes peuvent infecter non seulement d'autres animaux, mais aussi les humains. Les nourrissons de moins de deux ans ou les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont particulièrement à risque.

Découvrez tous les produits pour oiseaux sur la boutique zooplus

Thérapie médicamenteuse

Si votre vétérinaire a diagnostiqué la leishmaniose et l'a confirmée avec des échantillons de sang et de tissus, le traitement doit commencer dès que possible. Le traitement vise principalement à soulager les symptômes en renforçant les défenses de l'organisme ou en inhibant le développement de l'agent pathogène. Malheureusement, aucun des médicaments disponibles à ce jour ne permet de guérir complètement la leishmaniose. Une thérapie à vie est généralement inévitable, mais peut représenter des coûts élevés. Malheureusement, les nombreux effets secondaires associés au traitement médicamenteux sont tout aussi inévitables.

Les médicaments les plus connus pour le traitement de la leishmaniose et leurs effets secondaires les plus fréquents sont :

Principes actifs contre la leishmaniose Effets secondaires les plus courants
Glucantime (N-methylglucamine antimoniate) Troubles gastro-intestinaux, gonflement douloureux aux points d'injection
Miltéfosine Troubles gastro-intestinaux
Allopurinol Calculs urinaires (Urolithiasis)

Si le chien développe une résistance aux médicaments cités, le vétérinaire n'a plus qu'une seule option : traitement par antibiotiques, amphotéricine B, aminosidine et anticyclotiques. Le vétérinaire conseillera aussi souvent un changement de régime alimentaire. Par exemple, une alimentation diététique à faible teneur en protéines est recommandée pour un chien traité avec de l’allopurinol.

Vivre avec la leishmaniose

Malgré ces difficultés, un chien infecté par la leishmaniose peut mener une longue vie, à condition que la maladie ait été détectée et traitée à temps. Si vous vous trouvez fréquemment dans des endroits à risque, il est préférable de faire tester régulièrement votre chien pour détecter les agents pathogènes de la leishmaniose ou leurs anticorps. Ainsi, une infection peut être diagnostiquée avant que la maladie ne devienne active, lorsque les organes ne sont pas encore infectés. Les symptômes peuvent alors être très bien atténués par les médicaments, et la propagation des agents pathogènes peut être arrêtée.

Articles les plus lus

La contraception du chien et de la chienne

Contraception du chien et de la chienne : quels moyens existent pour éviter une gestation ? Quels sont les moyens de contraception pour chien mâle ? Votre magazine zooplus vous donne ses conseils.

Les maladies infectieuses chez le chien

Elles sont minuscules et se trouvent partout autour de nous : les bactéries ! Bien que certaines bactéries soient sans danger, d'autres peuvent provoquer de graves maladies infectieuses chez le chien

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.