Comment bien tondre son chien ?

un vétérinaire tond un bichon maltais

Un brossage régulier de la fourrure fait partie des soins que doivent recevoir les chiens. Selon la race, elle doit être brossée au moins une fois par semaine, et plus souvent encore durant les périodes de mue. En été, de nombreux propriétaires se demandent s’ils doivent couper la fourrure de leur chien. La coupe est-elle bénéfique à votre compagnon à quatre pattes ? Et si oui, à quoi faut-il faire attention ?

La fourrure de chien : poil de couverture et sous-poil

Chez certaines races de chiens, la fourrure se constitue d’un poil de couverture et d’un sous-poil. D’autres race en revanche, comme le bichon maltais et le Yorkshire terrier, ont une fourrure à structure monocouche, et donc pas de sous-poil.

Le poil de couverture protège d’éléments externes comme le soleil, la pluie ou la saleté, et est plus long que le sous-poil. Le sous-poil est plus court, et protège surtout du froid. Durent la mue au printemps, les chiens perdent une grande partie de leur sous-poil. Pour que la fourrure du chien puisse remplir ses fonctions correctement, les bons soins sont indispensables.

Quand ne faut-il pas tondre un chien ?

Les chiens qui possèdent un sous-poil ne doivent pas être tondus. Le coupe retire le poil de couverture, et donc également sa fonction protectrice. De plus, il ne reste plus que le sous-poil, ce qui peut entraîner une croissance excessive de cette couche, et donc un feutrage. Dans le cas d'une tonte qui n’est pas réalisée par un professionnel, une alopécie post-coupe peut également survenir, c'est-à-dire la perte de poils ou la croissance de touffes de poils de couverture à certains endroits. Il vaut donc mieux utiliser la brosse ! Un brossage intensif de la fourrure du chien retire le sous-poil mort, stimule la circulation sanguine, et assure que l'air pénètre entre les deux couches de poils.

Quels chiens peuvent être tondus ?

Les chiens avec un pelage monocouche peuvent toujours être tondus. Veillez à ne jamais couper complètement la fourrure de votre animal, car, sans fourrure, sa peau n'est pas protégée contre les rayons UV et les parasites. Chez les animaux âgés ou malades, qui ont des soucis lors de la mue, une tonte de la fourrure peut cependant être utile. Avant de vous décider à tondre, vous devriez toujours tenir compte du type de pelage et de l'état de santé de votre compagnon à quatre pattes. Demandez conseil à un toiletteur pour chiens ou à un vétérinaire en qui vous avez confiance.

Comment puis-je tondre mon chien ?

Pour rendre la tonte aussi facile et sans stress que possible pour le chien, il suffit de suivre quelques règles de base. Demandez d'abord à un propriétaire de chien expérimenté ou votre salon de toilettage de vous montrer comment utiliser la tondeuse. Avec les chiens tranquilles, cependant, il suffit de bien suivre les instructions et d’avoir une certaine compréhension du chien, ainsi que beaucoup de patience.

Si vous voulez tondre votre chien, vous devriez d'abord l'habituer à rester immobile. Apprenez-lui à se tenir tranquille sur une table ou sur le sol pendant longtemps - même lorsque son maître ou sa maîtresse s'approche avec une machine qui fait du bruit. Avec de l’entrainement, vous créerez un climat de confiance et une bonne base !

Ensuite, il s’agit de choisir le bon peigne. Cela dépend de la longueur des poils de votre chien. Les kits de tontes contiennent souvent plusieurs brosses à effiler, que vous pouvez essayer et utiliser selon vos besoins. En cas de doute, choisissez le peigne le plus grand - vous pourrez toujours re-couper si ce n’est pas parfait.

Il est recommandé de brosser les zones emmêlées avant la tonte. Ainsi, la tondeuse glissera sans problème dans le poil.

Afin de rendre la tonte aussi indolore que possible, vous devez toujours tondre dans le bon sens. Déplacez la tondeuse avec précaution et sans pression de la tête de votre chien vers l’arrière de son corps, suivant ses besoins soit seulement sur des zones définies, soit sur tout le corps.

Vous trouverez la tondeuse adaptée à votre chien dans notre magasin zooplus.

Articles les plus utiles

La toux du chien

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'une maladie du système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.