Mon chien mange de l’herbe : pourquoi ? This article is verified by a vet

chien qui mange de l'herbe

Si votre chien mange parfois de l'herbe, ce n’est pas anormal. Mais ce comportement peut cacher des pathologies plus inquiétantes.

Plusieurs théories circulent sur les raisons pour lesquelles les chiens, tels des moutons, se mettent parfois à manger de l’herbe au cours de leur promenade quotidienne. Est-ce un comportement normal ou représente-t-il un danger pour la santé du chien ?

Pourquoi les chiens mangent-ils de l'herbe ?

Carences en nutriments, comportements dominateurs ou nausées sont autant d’observations que les propriétaires de chiens font quand leur animal se met soudainement à manger beaucoup d’herbe.

Les rumeurs selon lesquelles les chiens mangent de l'herbe pour vomir sont particulièrement tenaces. Des études ont toutefois révélé que nos compagnons à quatre pattes qui vomissent après avoir ingéré de l'herbe ne sont finalement que peu nombreux.

Mais alors, pourquoi arrive-t-il aux chiens de brouter de l'herbe ?

1. Soif

Même si cela n’est pas forcément visible au premier coup d'œil, une grande quantité d'eau réside dans les plantes. Si votre chien est très assoiffé, elles peuvent constituer une ressource précieuse à un instant où il en a grandement besoin. Il est particulièrement important que votre compagnon à quatre pattes ait la possibilité de boire à tout moment.

2. Corps étrangers ingérés

Les chiens réagissent souvent instinctivement lorsqu'ils ont avalé un corps étranger. En mangeant de l'herbe, celle-ci peut alors embaumer l’objet coincé pour mieux l’emmener dans l’intestin et finalement l'éliminer, avec aussi peu de dommages internes que possible.

La choucroute est souvent utilisée pour favoriser le transit quand des corps étrangers sont ingérés, car elle a les mêmes effets et engendre moins de risques.

3. L’ennui

S’il arrive à votre compagnon de s'arrêter telle une vache dans un pré lors de ses promenades quotidiennes, c’est qu’il s’ennuie : les chiens ont eux aussi besoin d’être stimulés.

Si vous souhaitez offrir un peu de nouveauté à votre chien et à vous-même, n'hésitez pas à essayer différents sports canins !

chien qui mange de l'herbe
Si un chien mange de l'herbe, cela signifie la plupart du temps qu'il s'ennuie.

4. Le stress

Quand un chien est stressé, il lui arrive aussi de grignoter de l'herbe. Ce faisant, il peut d'une part absorber les sucres contenus dans l'herbe et faire remonter son taux de glycémie. D'autre part, le fait de mâcher favorise également la libération d'endorphines (hormones du bonheur).

5. Les problèmes de transit

Les chiens sont connus pour être capables d’ingérer toutes sortes d’aliments, notamment les os et les poils. Même si certains régimes alimentaires comme le “BARF” préconisent ce type d’aliments, ils sont toutefois plus difficiles à digérer que les aliments conventionnels, secs comme humides.

Pour faciliter la digestion de ces tissus particulièrement durs, les chiens mangent une certaine quantité d'herbe en réaction.

Mon chien mange de l'herbe : quels dangers ?

L'ancêtre de nos compagnons à quatre pattes, le loup, mangeait déjà régulièrement de l'herbe, et il continue de le faire : ce comportement n'est donc pas seulement acquis, il est ancré dans les gènes.

On peut ainsi en déduire que manger de l'herbe est un comportement naturel chez le chien, et donc, que vous ne devriez pas systématiquement interdire à votre chien d’en consommer.

Trois dangers mortels

Manger de l’herbe ne présente en général  pas de danger pour la santé de votre chien. Dans les cas suivants cependant, il est fortement conseillé d’en interdire la consommation :

1. Risque d'empoisonnement

Attention : de nombreux agriculteurs utilisent des engrais, des herbicides ou des pesticides dans les champs qu’ils exploitent (la culture du maïs est particulièrement concernée). Si votre chien ingère ce type de produit dans les plantes qui y poussent, il risque une grave intoxication.

Certaines plantes produisent également des substances toxiques destinées à les protéger de la prédation par les animaux. Les premiers signes d'une intoxication chez le chien sont une salivation importante et des vomissements.

chien qui court dans l'herbe
Attention : le colchique n'est qu'une des nombreuses plantes toxiques qui peuvent être dangereuses pour votre chien.

2. Occlusions intestinales

La quantité de verdure ingérée joue également un rôle décisif. Si votre animal ne mange que quelques brins d'herbe, cela n'est généralement pas inquiétant.

Mais si votre chien arrache des touffes entières, terre comprise, et qu’il mange beaucoup d'herbe en très peu de temps, il y a danger. En effet, une forte accumulation d'herbe dans l'estomac peut, dans le pire des cas, provoquer une dangereuse occlusion intestinale (iléus).

3. Blessures

Toutes les herbes ne se ressemblent pas. Là où certains types d'herbe sont courts et doux, d'autres sont tranchants et durs. Votre chien ne devrait pas manger ces dernières, car les bords tranchants peuvent blesser les muqueuses particulièrement sensibles de la bouche ou de l'intestin.

Les chiens peuvent aussi s'étouffer avec des herbes dures qui peuvent se coincer dans la gorge et rendre la respiration de votre chien difficile. Si votre chien présente des difficultés respiratoires et que vous ne pouvez pas retirer les brins coincés dans sa gueule, vous devez absolument faire appel à votre vétérinaire !

Un chien peut-il assimiler les nutriments des plantes ?

Le chien n'est pas un carnivore pur, mais il consomme en grande partie des aliments d'origine animale. C'est pourquoi ils ont eux aussi besoin d'une petite part de végétaux dans leur ration. En règle générale, les chiens peuvent digérer de nombreux aliments végétaux comme les concombres ou les carottes.

En revanche, l'intestin de nos compagnons à quatre pattes digère moins bien l'herbe, ce qui explique que vous puissiez trouver des brins d'herbe entiers ou des morceaux, y compris des mucosités, dans les selles de votre chien. Parfois, des brins d'herbe restent accrochés à l'anus, ce qui explique pourquoi ils se frottent de temps en temps sur le sol avec leur derrière.

Conclusion : quand faut-il intervenir ?

En résumé, vous pouvez retenir que ce n'est pas toujours un mauvais signe si votre animal de compagnie se comporte parfois comme un herbivore et pâture un peu de verdure : dans la plupart des cas, ils mangent de l'herbe pour passer le temps ou pour stimuler leur transit.

Toutefois, si votre chien semble particulièrement stressé lorsqu'il broute ou s'il présente des symptômes de douleur, c’est que quelque chose ne va pas. Dans ce cas, mieux vaut prévenir que guérir : consultez votre vétérinaire !

Si vous n'êtes pas sûr que votre chien absorbe suffisamment de nutriments dans son alimentation, vous pouvez également consulter un nutritionniste pour chiens.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
6 min

La toux du chien

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'une maladie du système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.
4 min

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis (gale des oreilles du chien) appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.
5 min

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.