Que voient vraiment les chiens ? This article is verified by a vet

Contenu validé par un.e vétérinaire
Rédigé par Franziska Gütgemann, Tierärztin
que voient les chiens

Vous lancez une balle à votre chien sans le prévenir et vous vous demandez pourquoi il arrive à l'attraper sans aucun problème ? Ou bien vous vous demandez comment les chiens peuvent voir dans la nuit en étant daltoniens ? En fait, les yeux des chiens ne fonctionnent pas comme ceux des humains. Nous vous expliquons dans cet article les différences entre la vision des chiens et celle des humains et nous vous expliquerons le fonctionnement de la vision du chien.

Les chiens peuvent-ils distinguer les couleurs ?

Les quelques six millions de cônes (cellules sensorielles) de l'œil humain perçoivent les couleurs de manière trichromatique (du latin : tri = trois et chroma = couleur). Cela signifie que nous percevons les couleurs de base, à savoir le rouge, le bleu et le vert.

Si, par exemple, les cônes responsables des couleurs rouge et bleu sont stimulés simultanément, nous percevrons cela comme étant du violet. De la même manière, nous sommes donc capables de percevoir pleins d'autres couleurs, comme l'orange ou le turquoise.

Les chiens perçoivent les couleurs de manière dichromatique (du latin : di = deux). Leur capacité à voir du rouge et du vert est très faible. Ils ne distinguent que le bleu et le jaune. Les chiens vont donc plutôt se baser sur la luminosité des objets, puisqu'ils ont du mal à distinguer les couleurs.

Cela s'explique par la grande quantité de cônes dans la rétine du chien. Ils aident nos animaux à capter la luminosité, plus particulièrement au crépuscule. Les chiens d'aveugle, par exemple, ne peuvent pas voir la couleur d'un feu de circulation. Ils réagissent à la luminosité de la lampe.

Comment perçoivent-ils le mouvement ?

Les cônes présents dans la rétine sont des cellules sensorielles spécialisées dans la lumière. Leur travail consiste à distinguer la lumière de l'obscurité. Les cônes déterminent également la fréquence de scintillement. Ils définissent le point auquel les changements répétés de couleur claire/obscure sont perçus comme une image uniforme et floue. Chez l'Homme, cette fréquence est d'environ dix à soixante stimuli par seconde. Chez les chiens, cette fréquence est nettement plus élevée. C'est pour cela que les chiens perçoivent les objets en mouvement, comme par exemple une balle, bien mieux que nous.

En revanche, les chiens arrivent moins à voir des objets immobiles. Faites le test : cachez-vous dans un endroit sans bouger. Votre chien vous trouvera seulement grâce à son odorat ou si vous bougez. La vision du chien est donc distincte de son ouïe et de son odorat.

Les chiens voient-ils vraiment la nuit ?

Les chiens arrivent à voir au crépuscule et dans l'obscurité puisqu'ils ont un lien de parenté avec le loup. Cela est très important d'un point de vue d'évolution des espèces puisque les loups chassent la nuit et doivent pouvoir percevoir leurs proies.

Comment les chiens peuvent-ils voir dans l'obscurité ? Outre la forte proportion de cônes dans la rétine du chien, cela est possible grâce au Tapetum lucidum (du latin : tapis brillant). Ce sont des structures cristallines, en forme de croissant, situées dans la choroïde. Elles réfléchissent la lumière entrante dans l'œil. Par conséquent, les cellules sensorielles du chien sont davantage sollicitées.

Vous pouvez observer ce phénomène si les phares de votre voiture éclairent un chien errant ou des animaux sauvages comme des cerfs la nuit . Chez les chiens, le Tapetum Ludidum peut prendre les couleurs jaune-vert--bleu.

que voient les chiens

Comment l'œil du chien est-il structuré ?

Les yeux des chiens sont structurés de la même manière que les nôtres. L'organe de la vision du chien est généralement divisé en une section antérieure, moyenne et postérieure :

La peau externe de l'oeil donne sa forme à l'oeil et se compose de la sclérotique blanche et de la cornée transparente, directement devant la pupille. Grâce à sa forte courbure, la cornée contribue également au pouvoir de réfraction de l'oeil, ce qui a une forte influence sur la vision.

La couche médiane de l'oeil est appelée uvée. Elle se divise en trois parties : l'iris, le corps ciliaire et la choroïde (Chorioidea) : L'iris détermine la couleur des yeux du chien et peut rétrécir ou dilater la pupille par ses composants musculaires. Ainsi, l'incidence de la lumière dans l'oeil est régulée. Le corps ciliaire est utilisé pour suspendre la lentille et régler la puissance réfractive. De plus, il produit l'humeur aqueuse, qui d'une part régule la pression intraoculaire et, comme la choroïde, fournir des nutriments importants.

La rétine est constituée de nombreuses couches cellulaires. Les différents types de cellules, y compris les bâtonnets et les cônes, permettent à la rétine ultra fine de percevoir la lumière et les couleurs. Chaque stimulation est transmise au cerveau par le nerf optique. C'est à ce moment-là que le chien arrive à percevoir la lumière et les couleurs.

Les maladies oculaires courantes chez le chien

Malheureusement, les yeux du chien ne sont pas à l'abri de certaines maladies. Il y a certains signes assez courants tel que les yeux rouges ou une vision soudainement réduite. Dans ce cas, une visite chez le vétérinaire est fortement recommandée.

Les maladies oculaires suivantes sont particulièrement fréquentes chez les chiens :

  • le glaucome, qui fait suite à une lésion du nerf optique causé par une augmentation de la pression intraoculaire
  • la cataracte, due à une opacification anormale du cristallin
  • une inflammation parfois douloureuse de l'oeil interne (uvéite)
  • le Cherry-Eye : prolapsus ( ou luxation) de la glande nictitante
  • le relâchement de la lentille (luxation de la lentille)

Articles les plus utiles

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis (gale des oreilles du chien) appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.