La gingivite chez le chien This article is verified by a vet

Un chien sans gingivite

Pour détecter la gingivite chez le chien à temps, il est important de procéder à des contrôles réguliers. Ci-dessus un chien à la dentition saine.

Vous avez des difficultés à supporter la mauvaise haleine de votre chien ? Une consultation chez le vétérinaire est alors recommandée. En effet, la mauvaise haleine peut être due à une inflammation des gencives, connue sous le nom de gingivite. Cet article vous explique les causes de la gingivite chez le chien, mais aussi comment traiter un chien qui en souffre.

Quels sont les chiens qui risquent de souffrir d'une gingivite ?

Dans l'ensemble, chaque chien peut développer ce type d'inflammation, et cela peu importe son âge, sa race ou son sexe. Cependant certains animaux y sont un peu plus sensibles, notamment les chiens de race de petite taille ainsi que les chiens les plus âgés.

Symptômes : Quels sont les signes de la gingivite chez le chien ?

La gingivite peut être locale et ne toucher qu'une partie de la gencive, ou alors générale et s’étendre à toute la mâchoire. Cela peut alors rendre la gencive rouge, gonflée et douloureuse. Mais bien souvent les chiens atteints ne manifestent que quelques rares signes de gêne.

Toutefois, si les gencives sont très enflammées, vous pouvez observer les symptômes suivants chez votre animal :

  • Votre chien mange moins, ou alors mâche plus longtemps qu'auparavant.
  • Ses gencives saignent.
  • Il a mauvaise haleine.

Si l'inflammation s'étend aux zones voisines, c'est l'ensemble de l'appareil dentaire (parodonte) qui est alors menacé. Ce cas de figure peut entrainer le déchaussement et la perte d'une dent. Dans l'éventualité où des bactéries se retrouvent dans la circulation sanguine, cela pourrait même, dans le pire des cas, entrainer une inflammation des valves cardiaques ou des reins.

Un chien souffrant de gingivite
Ce terrier Jack Russell souffre d'une gingivite et d'une parodontite sévères.

Diagnostic : Comment le vétérinaire identifie les problèmes de gencives ?

Pour examiner la dentition de votre animal de compagnie, le vétérinaire tire les babines du chien sur le côté. De cette façon, il peut examiner la face externe et une partie de la face interne des dents de devant.

Une anesthésie peut être nécessaire, si le vétérinaire suspecte un problème de molaires, ou encore si votre chien ne se montre pas coopératif. Ce n'est que de cette manière qu'il peut avoir une vue d'ensemble de toute la cavité buccale et, si nécessaire, procéder à un nettoyage dentaire après l'examen.

Mais, avant cette étape, il vérifie l'état des gencives à l'aide d'une sonde et réalise en parallèle des radiographies pour évaluer la santé de l'ensemble des os de la mâchoire.

Traitement :Comment soigner la gingivite chez le chien ?

Pour pouvoir traiter la gingivite chez le chien, le vétérinaire doit procéder à un nettoyage des dents. Cela se fait généralement après l'examen dentaire. On épargne ainsi à votre chien le stress et les risques liés à une autre anesthésie.

Au cours du traitement dentaire, il élimine le tartre de la surface et des espaces étroits entre les dents. En fonction de la gravité du problème, le vétérinaire prescrira également des antidouleurs et des antibiotiques à votre chien. Ces derniers sont principalement destinés à prévenir les infections bactériennes graves.

Les conséquences d'une gingivite

En faisant contrôler régulièrement la dentition de votre chien, vous pouvez contrer la gingivite à un stade précoce et éviter qu'elle ne s'aggrave.

Cependant, si les gencives sont très inflammées et que d'autres parties de la bouche sont touchées, la bactérie pourrait se propager ailleurs dans le corps de votre chien, ce qui est plus dangereux pour sa santé.

Les causes : Quels sont les facteurs à l'origine de la gingivite chez le chien ?

Une gingivite désigne une inflammation de la gencive. La cause de la gingivite est le plus souvent un mauvais entretien des dents.

La plaque dentaire et le tartre sont généralement responsables de ce phénomène. Ils se forment lorsque des restes de nourriture et des bactéries s'accumulent à la surface des dents.

Plus d'informations sur ce sujet dans l'article : Le tartre chez le chien

Prévention : Comment protéger votre chien de la gingivite ?

La meilleure défense contre la gingivite chez le chien est une bonne hygiène buccale. Un brossage régulier des dents et des contrôles chez le vétérinaire réduisent le risque de tartre et donc de gingivite. Os à macher, accessoires pour le brossage des dents, découvrez comment entretenir la dentition de votre chien dans notre article sur l'hygiène dentaire chez le chien.


Franziska G., Vétérinaire
Franziska G.

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
6 min

La toux du chien

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'une maladie du système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.
4 min

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis (gale des oreilles du chien) appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.
6 min

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.