Maladie de peau chez le chien This article is verified by a vet

Des rougeurs sont signe de maladie de peau chez le chien

Une peau écarlate et un pelage dégarni peuvent être les premiers signes d’une maladie de peau chez le chien.

Votre fidèle compagnon se gratte frénétiquement ou des pellicules parsèment son pelage ? Examinez sa peau de plus près et lisez notre article de Magazine spécialisé en santé canine. Vous découvrirez quelles sont les maladies de peau les plus fréquentes chez le chien et comment prendre soin de la peau de votre boule de poils.

Comment éviter les maladies de peau chez le chien ?

L’état de la peau dépend de nombreux facteurs, comme l’alimentation ou les conditions de vie de votre chien.

Pourquoi une bonne alimentation est importante en cas de maladie de peau chez le chien ?

Les acides aminés et les acides gras sont essentiels… et pour cause ! La peau et les organes ont besoin de ces nutriments pour fonctionner correctement. Comme le chien ne peut les produire lui-même, son alimentation doit en contenir suffisamment.

Si votre chien suit le régime BARF (alimentation composée de viande et d’os crus), vous devez absolument calculer ses besoins en nutriments afin d’éviter des carences ou surdosages.

Votre chien souffre déjà de problèmes cutanés ? Alors un changement d’alimentation pour une nourriture spécifique peut faire partie du traitement.

Remarque : les aliments médicalisés et spécifiques peuvent soutenir les fonctions naturelles du corps de votre chien, mais ne peuvent ni guérir ni prévenir les maladies de peau. En outre, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour définir l’alimentation adaptée à votre chien. Vous trouverez des aliments médicalisés et spécifiques pour chien sur la boutique en ligne zooplus.

Quelle est l’influence de l’environnement de vie sur la santé cutanée des chiens ?

Si votre chien est en bonne santé et heureux, sa peau sera également saine. Pour réduire le risque de maladies de peau, veillez donc à adapter l’alimentation et à bien prendre bien soins du pelage de votre chien.

Brossez le pelage après les promenades et donnez un bain à votre chien lorsque la saleté est tenace (en utilisant un shampoing spécial pour chien).

Par ailleurs, une activité physique suffisante et des soins antiparasitaires préventifs sont indispensables à une peau saine. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire pour choisir les meilleurs produits antiparasitaires pour votre chien (colliers, pipettes, comprimés).

Quelles sont les maladies cutanées les plus courantes chez les chiens ?

La peau, le plus grand organe du chien, peut être affectée par de nombreuses maladies. En effet, son état est directement lié à l’alimentation et aux hormones.

Pour vous donner un meilleur aperçu des affections cutanées fréquentes chez les chiens, nous avons constitué le tableau ci-dessous, distinguant les causes infectieuses des causes non-infectieuses :

Causes infectieuses Causes non-infectieuses
Infestation de parasites canins: acariens (aoûtat, gale auriculaire, cheylétielles, …), tiques, puces, poux, dirofilariose (moustiques), leishmaniose canine, démodécie chez le chien, gale du chien Maladies hormonales : hypothyroïdie, syndrome de Cushing chez le chien
Infection bactérienne : Staphylococcus pseudointermedius (le plus fréquent), pyodermite du chien Tumeurs de la peau chez le chien: mélanome, lymphosarcome, mastocytome, carcinome épidermoïde
Mycose cutanée : dermatite à Malassezia, dermatophytose, sporotrichose Blessures : plaies ouvertes, contusions, morsures, échardes
Maladies virales : papillomatose, maladie de Carré Maladies auto-immunes du chien: pemphigus, lupus érythémateux
Alimentation pauvre en nutriments et manque de soins

Les causes mentionnées ci-dessus entraînent généralement une inflammation de la peau. Les chiens souffrant d’allergies alimentaire, aux piqûres de puces ou à l’environnement (dermatite atopique chez le chien) présentent également une peau rougie.

En revanche, une maladie de peau hormonale s’accompagne plutôt d’une alopécie symétrique ou d’un pelage terne chez votre chien.

Une maladie de peau qui dégarnit le pelage d'un chien
Une alopécie et des squames sont souvent aisément reconnaissables.

Quels sont les premiers signes d’une maladie de la peau chez le chien ?

Les signes cliniques (et leur durée) varient selon l’origine de l’affection cutanée : par exemple, les maladies de peau hormonales chez le chien entraînent généralement des signes chroniques (longs et récurrents) tandis que les infections bactériennes sont plutôt aigües (les symptômes apparaissent soudainement).

Les signes les plus courants des maladies cutanées chez le chien sont les suivants :

  • Perte de poils (alopécie chez le chien) ou poils moins épais
  • Inflammation de la peau (dermatite) : la peau gonfle et devient rouge et chaude. Si l’inflammation est d’origine bactérienne, des croûtes de pus se forment. Si la peau s’enkyste, un abcès rond (bouton) apparaît.
  • Formation de hot spots (« points chauds »), des inflammations superficielles et suintantes
  • Apparition de plaques ou eczéma
  • Epaississement et durcissement de la peau (hyperkératose)
  • Démangeaisons et irritations de la peau
  • Formation de pellicules dans le pelage du chien

Quelle est l’anatomie de la peau de votre toutou ?

Une peau saine est essentielle au bien-être de votre chien. C’est pourquoi vous devez prendre au sérieux tout problème cutané et emmener votre animal chez le vétérinaire si vous remarquez un ou plusieurs des symptômes mentionnés précédemment.

La peau du chien est composée de trois couches différentes qui assument des fonctions importantes pour le corps.

L’épiderme constitue la partie protectrice supérieure de la peau. Il est composé de plusieurs couches et cellules. Ces dernières se renouvellent peu à peu, et les cellules mortes sont éliminées sous forme de pellicules.

La couche intermédiaire, le derme, se compose principalement de tissu conjonctif, de vaisseaux sanguins et de glandes sébacées. Ces dernières ont pour rôle de lubrifier la peau et de la protéger des agressions extérieures.

L’hypoderme, la dernière couche cutanée, est formé de tissus adipeux et de vaisseaux sanguins. Il stocke les lipides et régule la température corporelle du chien, contribuant ainsi indirectement à son hydratation.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
5 min

Chien qui tousse : symptômes, causes et traitements

Comme chez l'homme, la toux du chien n'est pas une maladie à part entière, mais un symptôme d'un problème de santé touchant le système respiratoire ou d'autres organes. La toux peut aussi être un réflexe pour protéger l'organisme contre diverses substances, comme les corps étrangers ou irritants. Parfois, on peut confondre la toux du chien avec des tentatives de vomissement ou de régurgitation, des éternuements inversés, des étouffements ou des halètements forts. On distingue la toux sèche sans expectoration (toux non productive) et la toux grasse avec expectoration (toux productive). Les deux types peuvent survenir de façon aiguë ou chronique.
5 min

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien se manifeste par une diarrhée et des vomissements. Le parasite giardia touche principalement les chiots et les chiens au système immunitaire fragile.
4 min

La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

Le parasite Otodectes cynotis (gale des oreilles du chien) appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux. L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés. L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.