04 janvier 2018 - Actualisé 28 septembre 2018

Alimentation adaptée pour chien stérilisé

chiot de race Border Collie, la gueule dans sa gamelle

Stériliser son chien a pour but d’empêcher l’éventuelle de reproduction de ce dernier : jusque-là, rien de bien nouveau. Mais saviez-vous qu’une stérilisation a des effets sur tout l’organisme de votre compagnon à quatre pattes ?

L’obésité, conséquence de la stérilisation

Des études prouvent que les chiens castrés souffrent plus fréquemment d’obésité que les animaux non stérilisés. Ce sont avant tout les chiennes qui ont tendance à prendre du poids après l’intervention. Le risque de prise de poids est deux fois plus élevé chez une chienne stérilisée que chez une chienne non stérilisée. Mais on observe aussi un petit bourrelet superflu chez les mâles, après une castration. À quoi cela est-il dû ?

Besoins énergétiques réduits VS plus d‘appétit

Après une stérilisation, l’équilibre hormonal tout entier se modifie, y compris le métabolisme de votre animal. La disparition des hormones sexuelles, les œstrogènes, augmente la sensation de faim chez la chienne. Avant la stérilisation, la présence de ces hormones participait de manière significative à la régulation de l‘appétit et du métabolisme. Sans les œstrogènes, il est normal pour la chienne de ressentir une sensation de faim plus importante. Cela devient problématique, car l’activité de votre fidèle compagnon diminue après la stérilisation. Une baisse d’activité s’accompagne naturellement D’un besoin énergétique moindre. Sinon, c’est la prise de poids assurée.

Il en va de même pour les mâles castrés qui se montrent moins actifs. Pour eux, c’est la réduction de l’activité sportive qui influe sur leur prise de poids, plutôt que le changement de l’équilibre hormonal.

Mon chien est en surpoids, est-ce grave ?

Le surpoids chez les chiens doit être pris au sérieux. En effet, l’obésité n’est pas seulement un problématique du point de vue esthétique, cette maladie peut faire diminuer significativement l’espérance de vie des chiens. Encore plus fréquemment que chez nous les humains, le surpoids de nos animaux de compagnie mène à de nombreuses maladies comme le diabète sucré, les problèmes cardiovasculaires, les troubles digestifs et les problèmes d’articulations.

Comment éviter le surpoids du chien après une stérilisation ?

Voici une bonne nouvelle : avec une alimentation adaptée aux nouveaux besoins de votre chien, vous pouvez diminuer les risques de surpoids, voire même l’éviter complètement. Il n’est pas conseillé de continuer à donner la même nourriture à votre chien en réduisant sa ration journalière. Il est vrai que le besoin énergétique des chiens diminue après la stérilisation, mais le besoin en vitamines et minéraux reste inchangé. Avec une restriction de quantité, votre chien ingèrera certes moins de calories, mais également moins de nutriments comme le calcium ou le magnésium, essentiels à sa santé. Attention aux carences ! De plus, une ration alimentaire réduite combinée à une sensation de faim plus importante peut donner lieu à des aboiements incessants de votre chien, un moyen de quémander de la nourriture.

La meilleure solution consiste à choisir une nourriture spécifique pour votre chien stérilisé, qui soit moins riche en calories mais qui garantisse toutefois un apport énergétique et nutritionnel optimal, tout en satisfaisant les besoins gustatifs de votre chien.

Quelle nourriture est adaptée au chien stérilisé ?

Il est impossible de fournir une réponse universelle à cette question. Après la stérilisation, chaque chien a un besoin en nutriments différent selon sa race, son âge, son sexe, son degré d’activité et son état de santé. Dans le doute, abordez le sujet avec votre vétérinaire, qui pourra élaborer un programme alimentaire spécifique pour votre chien. En règle générale, la teneur en calories de la nouvelle nourriture de votre chien devrait comporter entre 20 et 30 % de calories en moins que sa nourriture habituelle. A titre indicatif, les chiens castrés et les chiens en surpoids ont besoin d’un apport de 52 calories par kilo. Multipliez ce chiffre par le nombre de kilos que pèse votre chien, et vous obtiendrez une bonne indication sur la quantité de calories dont votre chien a besoin. Si votre chien reste très actif après la castration, son besoin énergétique sera bien entendu plus important.

Nourriture prête à l’emploi ou plutôt cuisine maison ?

En principe, il faut procéder au moins de changement dans les habitudes alimentaires de votre chien que possible. Si jusqu’à présent, votre chien avait l’habitude de consommer de la nourriture toute prête, sous forme de croquettes ou de boîtes, continuez ainsi. Nourrir votre chien avec des repas faits maison juste après sa castration pourrait constituer un changement trop important dans ses habitudes. Sans oublier le fait que ce n’est pas la solution la plus pratique pour les maîtres.

Par contre, si jusque-là vous avez préparé par vous-même les repas de votre chien ou si vous lui avez donné de la nourriture BARF, c’est-à-dire des aliments crus, vous devriez continuer à procéder ainsi. La teneur en calories et l’apport nutritionnel d’une nourriture maison peuvent être mieux contrôlés.

Pour préparer les repas de votre chien, privilégiez les aliments faibles en calories, tels que les viandes maigres, le fromage blanc, les légumes, le son de blé, les résidus de farine ou la farine d’herbe.

Jetez un œil à la teneur en calories

Si vous souhaitez plutôt avoir recours à de la nourriture prête à l’emploi, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil à la liste des ingrédients et à la teneur en calories affichées sur les étiquettes des produits. Ne vous fiez pas seulement aux mentions « light », « aliment diététique », « weight control », « neutered » ou « faible en calories », car excepté la mention « aliment diététique », les notions ne sont pas protégées par la loi. Il n’existe pas de règlementation qui détermine les critères selon lesquels un produit peut porter les mentions citées ci-dessus. Tout est à l’appréciation du fabricant. Le terme « light » signifie uniquement que les aliments en question contiennent moins de calories que les autres produits du même fabricant. Un expert en nutrition ne qualifierait pas forcément cette nourriture « light » comme étant faible en calories. Pour être sûr de ce que vous vous apprêtez à acheter, regardez de plus près les ingrédients et les teneurs en calories.

Quand et comment procéder au changement d’alimentation ?

De nombreux « experts » conseillent d’introduire une part de la nourriture pour chien stérilisé à la ration de votre chien quelques semaines avant sa stérilisation. Consommer une alimentation moins riche avant l’opération réduirait les risques de prise de poids pour le chien. Ce changement préventif de nourriture n’est pas nécessaire dans tous les cas. Car pour certains chiens, la castration n’a aucune conséquence sur les habitudes alimentaires ou l’activité physique. Si vous pensez que tel est cas, il serait plus judicieux de simplement bien observer votre chien et de le peser régulièrement, pour identifier le plus tôt possible une éventuelle tendance au surpoids et adopter des mesures efficaces le plus tôt possible. Le fait de tâter les côtes de votre chien peut déjà vous donner une indication. Dans l’idéal, vous devez sentir légèrement les côtes de votre chien sous son pelage. Si vous apercevez ses côtes à l’œil nu, cela signifie au contraire que votre chien a un poids insuffisant.

Si toutefois votre chien présente une tendance au surpoids avant même la stérilisation, ou s’il est déjà en surpoids, il serait plus sage de procéder au changement de son alimentation dès que possible, le mieux étant avant l’intervention. Procédez au changement tout en douceur, peu importe si le processus a été commencé avant l’opération ou non. Un changement d’alimentation brusque peut générer un grand stress pour votre chien et engendrer des problèmes de digestion tels que la diarrhée ou la constipation. Il est recommandé d’habituer votre chien à sa nouvelle alimentation par étapes, c’est à dire en ajoutant jour après jour de plus en plus de la nouvelle nourriture et en diminuant proportionnellement la quantité de son ancienne nourriture.

Ne pas oublier de faire bouger son chien castré !

Si vous suivez ces conseils scrupuleusement et faites attention à bien nourrir votre chien en fonction de ses besoins, vous prenez soin de sa santé ! Mais l’alimentation n’est pas le seul facteur qui influence la santé de votre compagnon. Pour prévenir ou réduire le surpoids, seul un changement d’alimentation est insuffisant. En plus de cela, il vous faudra veiller à ce que votre chien se dépense suffisamment. Même les chiens castrés devenus fainéants ont besoin d’une sortie quotidienne. Avec un programme d’activité adapté et les jeux préférés de votre chien, dont vous augmenterez la durée et l’intensité au fil du temps, vous pourrez lui redonner le plaisir de se mouvoir et ainsi faire en sorte qu’il élimine les calories consommées. Votre chien a toutes les chances de rester dynamique et plein de vie après la stérilisation.

Articles les plus lus

L’âge des chats

L'espérance de vie d'un chat dépend de plusieurs facteurs tels que son environnement, sa nourriture, sa sécurité et son niveau d'activité. Découvrez comment calculer l'âge de votre chat !

Les maladies de la peau chez le chat

Quelles sont les maladies de la peau chez le chat ? Découvrez comment prendre soin de la peau et du pelage de votre chat afin de prévenir toutes sortes de maladies et de problèmes cutanés.

La stérilisation et la castration du chat

La castration du chat tout comme la stérilisation du chat permettent d'éviter que vos chats ne se reproduisent. Une intervention chirurgicale des plus utiles pour les chats d'extérieur !