Où adopter un chaton ?

adopter un chaton

Vous souhaitez accueillir un chat dans votre foyer ? Toutes nos félicitations ! Une période excitante et merveilleuse s'annonce pour vous. Mais où adopter un chaton ou un chat ? Si les possibilités sont nombreuses, toutes les offres n'ont pas les mêmes avantages et inconvénients.

Où adopter un chaton : se poser les bonnes questions

Pas d’inquiétude, il n’y a pas de « règles à suivre » pour adopter le chat de ses rêves. Tout dépend de vos préférences et de vos souhaits :

  • Si vous avez une idée très précise de l'apparence et du caractère de votre futur compagnon, un chat de race provenant d'un éleveur est probablement ce qu'il vous faut.
  • Si l'apparence n'est pas très importante pour vous et que vous souhaitez faire une bonne action, vous devriez alors adopter un chat dans un refuge pour animaux.
  • Les coûts jouent également un rôle dans cette décision : un chat de race issu d'un élevage peut rapidement coûter plusieurs centaines d'euros. En revanche, les refuges pour animaux demandent une somme moins élevée.

Soyez certain de ce que vous souhaitez en adoptant un chat. Préférez-vous les chats de race noble ou êtes-vous parti de l’idée d'acheter un chat adulte avec un caractère bien trempé ? Le chat de vos rêves est-il de nature plutôt calme ? A-t-il une réelle force de caractère ? Est-ce un jeune chaton ? Peut-être cherchez-vous tout simplement un nouveau compagnon de jeu pour vos chats ?

Trouver un chat de race chez un éleveur

Vous êtes intéressé par une race de chat en particulier ? Alors nous vous conseillons les élevages professionnels. En optant pour un élevage, vous saurez exactement quel chat vous allez adopter, pas uniquement du point de vue de l’apparence. Les directives d’élevage prennent en compte les caractéristiques physiques mais aussi le trait de caractère des chats. Les chats de race orientale par exemple sont vifs et communicatifs alors que les British Shorthair sont plutôt de nature calme.

Malheureusement, tous les éleveurs de chats ne sont pas sérieux, le choix de l'élevage doit donc être fait avec soin. Les éleveurs responsables ne se soucient pas seulement de faire perdurer la race, mais aussi du bien-être et de la santé de leurs animaux.

Un élevage correct avec un logement adapté aux chats, des soins vétérinaires réguliers et une nourriture de qualité ne sont pas gratuits. Les éleveurs sérieux investissent des sommes relativement importantes dans leur "chatterie". Cela explique pourquoi un chat de race coûte souvent plusieurs centaines d'euros.

Ces points sont associés à un élevage de chats sérieux :

  • L'appartenance à un club d'élevage. Ce n'est qu'en tant que membre d'un club que l'éleveur obtient les papiers qui prouvent qu'il s'agit vraiment d'un chat de race.
  • Le nombre de portées est limité, afin que l'éleveur ait suffisamment de temps pour s'occuper de tous les animaux.
  • Il y a des pauses dans la reproduction pour que la mère puisse se reposer. Cela signifie parfois aussi que vous devez attendre quelques semaines, voire quelques mois.
  • Pour que les chatons soient bien socialisés, il est préférable de les élever au sein d'une famille.
  • Si l'éleveur a une bonne relation avec ses animaux, il pourra vous en dire beaucoup sur le caractère de votre futur animal.
  • Les éleveurs sérieux n'ont rien à cacher : vous pouvez non seulement voir les chatons, mais aussi rencontrer les parents.
  • L'hébergement des félins est propre et adapté à leurs besoins.
  • Les chatons ne doivent pas être âgés de moins de 12 semaines avant que vous ne les rameniez chez vous. Avant d'être remis, les chatons sont vaccinés, pucés, vermifugés et munis de papiers complets.
  • Un éleveur responsable fait examiner les parents pour détecter d'éventuelles maladies héréditaires.

Comment reconnaître les éleveurs de chats peu sérieux ? Voici quelques points de repère :

  • Les chats sont annoncés comme "chats de race sans papiers"
  • Un hébergement peu hygiénique et non adapté aux chats
  • Les animaux eux-mêmes semblent malades et mal entretenus
  • Les parents ne peuvent pas être vus
  • Les vendeurs exercent une pression, par exemple en disant que le chaton doit partir de toute urgence
  • Les chatons sont donnés avant l'âge de 12 semaines
  • Les vaccins nécessaires manquent

Malheureusement, il existe aussi des brebis galeuses dans l'élevage félin, les "multiplicateurs". Chez eux, le profit est clairement au premier plan. Le sort des animaux leur importe peu.

Outre l'accouplement aléatoire des chats, ils négligent les soins de santé, une alimentation saine et une socialisation suffisante.

Les animaux des multiplicateurs ne sont d'ailleurs pas forcément moins chers que les chats de race issus d'un élevage sérieux. De nombreux éleveurs ont compris que le prix est un critère de qualité et ont adapté leurs tarifs en conséquence.

 

L'adoption en animalerie : bientôt interdite

Incroyable mais vrai ! Vous pouvez adopter le chat de vos rêves même dans une animalerie proche de chez vous. Plutôt pratique, non ?

Cependant, vous ne connaissez pas les animaux que les animaleries vous proposent. Vous n’avez aucune information sur la provenance ou le caractère de l’animal. À côté de cela, les animaleries font toujours plus de place pour d’autres animaux, qui vivent déjà dans des espaces très exigus. Soyez conscient que lorsque vous achetez un chaton en animalerie, vous encouragez cette politique.

La demande des chats d’animalerie est non négligeable et ce, même si les animaux sont plus coûteux qu’en refuge, qu’ils ont rarement des papiers d'identité et qu’ils n’ont pas bénéficié des conditions d’élevage optimales qu’offre un éleveur professionnel.

Cet ensemble de points négatifs est à l'origine d'un texte de loi visant à interdire cette pratique. Ainsi, à partir du 1er janvier 2024, les animaleries ne pourront plus proposer de chats à la vente, et la présentation de chatons en vitrine ne sera plus tolérée.

adopter un chaton

Les annonces de particuliers

Vous pouvez également adopter un chaton auprès d’un particulier. De nombreuses personnes doivent se destituer de leurs animaux en raison d’un déménagement, d’une allergie ou pour des raisons professionnelles.

Au lieu de les emmener dans des refuges, ils cherchent souvent eux-mêmes la famille idéale pour accueillir leur boule de poils. Ils passent une annonce sur internet ou dans les petits journaux locaux. En tant qu’acheteur, vous avez la possibilité d’en connaitre beaucoup sur les habitudes et le caractère du chat en question. Ne soyez pas étonné que ces personnes vous examinent à la loupe ! Elles veulent elles aussi trouver le meilleur foyer pour leur chat. Souvent, les particuliers demandent une contribution financière et un contrat de protection lors de l’acquisition du chaton.

Attention aux petites annonces

N'achetez qu'à des personnes que vous connaissez personnellement. Les offres sur les sites de petites annonces peuvent cacher des reproducteurs ou des vendeurs d'animaux illégaux qui se font passer pour des particuliers.

Adopter un chat dans un refuge pour animaux

Tous les ans, des milliers de chats sans-abri se retrouvent dans les refuges pour animaux. Mais tous ne sont pas des chats perdus. Souvent, ils sont directement remis par leur maître ou y atterrissent après la mort de leurs propriétaires. C’est justement en automne et en hiver ainsi que peu après Noël que le nombre d’occupants augmente considérablement dans les refuges. On y trouve un vrai mélange de différentes races. Qu’ils soient jeunes ou plus âgés, vous trouverez de tout, des chats de race ou de gouttière, à poils courts ou à poils longs, calmes ou plus vifs !

Contrairement aux idées reçues, les chats de refuge ne sont en aucun cas « fous » ou « déséquilibrés ». Évidemment, vous trouverez aussi des chats peureux ou agressifs envers d’autres chats. Les chats de refuge n’ont pas spécialement un mauvais caractère ! Les épreuves de la vie les ont menés au refuge afin que vous puissiez les retrouver. Leur séjour en refuge représente une situation temporaire.

Les chats finissent au refuge pour des raisons très diverses et dans la plupart des cas, le chat lui-même n'est pas en cause. Voici quelques raisons :

  • Des portées non planifiées, surtout au printemps et en automne.
  • Les chats qui ont été offerts comme cadeau, surtout après les fêtes.
  • Des animaux errants
  • Maladie grave ou décès du propriétaire
  • Allergie aux poils de chat
  • Grossesse de la propriétaire
  • Problèmes de comportement comme la peur, l'agressivité ou la malpropreté

Les employés et bénévoles des refuges connaissent très bien leurs protégés et peuvent vous parler de leur caractère et de leurs préférences. Un entretien approfondi vous permettra de savoir quel chat vous convient le mieux.

Dans un refuge bien géré, vous ne recevrez pas, en tant que débutant, un chat avec des problèmes de comportement.

Souvent, les chats du refuge sont vaccinés, vermifugés et castrés. Mais parfois, les jeunes chats sont remis à la condition qu'ils soient castrés à partir d'un certain âge.

Les soins de santé, la castration, la nourriture, tout cela a naturellement un coût. C’est pourquoi les chats de refuge ne sont pas offerts mais plutôt remis contre une petite contribution.

Ce montant s’élève souvent à une centaine d'euros, ce qui ne couvre pas le séjour du chat dans le refuge mais évite plutôt les décisions non réfléchies et permet d’acheter de la nourriture équilibrée pour chat, des médicaments ou des accessoires pour les chats qui résident dans le refuge.

Dans certains refuges, vous devez remplir un formulaire de renseignements avant l'adoption. On vous demandera par exemple si vous avez un logement ou un revenu régulier.

Certains établissements effectuent également un contrôle avant et après l'adoption à votre domicile. Le refuge veut simplement s'assurer que vous êtes réellement en mesure de vous occuper de votre chat dans de bonnes conditions.

De nombreuses associations travaillent avec des familles d'accueil privées et n'ont pas de refuge pour animaux.

Avant de pouvoir voir l'un des chats pouvant être placés, vous devez prendre rendez-vous avec la famille d'accueil concernée. Il n'y a pas de visites spontanées possibles, cette solution est donc un peu plus compliquée pour les personnes intéressées.

En revanche, les animaux de refuge vivent en famille jusqu'à leur placement. Les familles d'accueil ont souvent un lien très étroit avec les animaux et peuvent vous donner des informations précises sur le caractère du chat et vous donner de précieux conseils, même après le placement.

Refuge ou élevage : à vous de décider !

Nombreuses sont les possibilités qui s’offrent à vous pour acheter un chat. Il est nécessaire de bien réfléchir à vos envies et à la vie que vous pourrez offrir à votre chat. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à faire connaissance avec votre boule de poils. Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir !

Pour davantage de conseils, consultez la catégorie Adoption de votre Magazine zooplus !

Articles les plus utiles
5 min

10 signes que mon chat m’aime

Le chat est un animal changeant et mystérieux. Parfois, il montre beaucoup à ses maîtres qu'il les aime. D'autres fois, il le montre très peu. Généralement, le chat exprime son amour de manière plus subtile que son camarade le chien. Alors, comment savoir si mon chat m’aime ? Ceux qui connaissent bien les chats seront néanmoins capables de reconnaître clairement les signes de leur amour. Plus vous ferez confiance à votre instinct, mieux vous serez en mesure de voir et de ressentir à quel point votre cher petit chat vous aime. Se demander « Est-ce que mon chat m'aime ? » revient à se demander si votre chat est heureux. Car si vous faites en sorte que votre chat soit heureux en votre présence, c'est déjà faire en sorte qu'il vous aime. Et, même en votre absence, votre chat peut être heureux s'il est certain que vous allez revenir. Cette confiance est également en quelque sorte un signe d’amour, comme chez le chien.
7 min

10 choses à savoir avant d’adopter un chat

Les chatons sont très mignons, aucun doute là-dessus. Si mignons, que beaucoup de gens peuvent adopter un chaton sans avoir réfléchi suffisamment en détails à ce qu'implique la vie avec un chat. Mais les mignons chatons deviendront bien vite des chats adultes avec des besoins, et qui vous accompagneront pendant les 15 à 20 prochaines années. L'adoption d'un chaton ou d'un chat adulte doit donc être bien considérée ! Ces « 10 choses à savoir avant d’adopter un chat » vous aideront à prendre la bonne décision.
12 min

La cohabitation entre chien et chat

« Ils sont comme chien et chat » :  lorsque vous entendez cette expression, vous supposez qu'il ne s'agit pas des meilleurs amis ! D’où vient ce mythe selon lequel chiens et chats sont des ennemis ?