Dormir avec son chat : une bonne idée ?

Dormir avec son chat : une bonne idée ?

Avoir un chat dans son lit n'est pas toujours agréable.

Il est commun que les maîtres dorment avec leurs chats. Cependant, quand il s'agit de savoir s'il est plutôt bon ou mauvais de laisser notre chat partager notre lit, les opinions divergent fortement.

Dans cet article, votre magazine zooplus vous présente les avantages et inconvénients liés au fait de dormir avec son chat. A vous de peser le pour et le contre et de vous faire votre propre avis !

Dormir avec son chat : quels avantages ?

Les chats ont un effet bénéfiques sur leurs humains. Dormir avec son chat renforce vos liens. Le ronronnement et la proximité de votre boule de poils exercent un effet apaisant sur le système nerveux. Ce n’est pas sans raison que l‘on dit que les célibataires vivant en compagnie d’un chat sont davantage relaxés que les célibataires sans animaux à moustaches.

Les partisans du lit partagé avec un chat le défendent car ils en sont convaincus : les chats favorisent le sentiment de paix intérieure, leur maître est plus calme et apaisé. Lorsqu’un chat s’endort sur la couette ou qu’il vient réveiller son maître en sautant sur le lit (parfois pour lui rappeler où se trouve la gamelle), cela exerce des effets positifs sur le bien-être général.

Comme les chats aiment avoir chaud, le lit de leur maître est naturellement un endroit tentant pour dormir. Leur humain a pour ainsi dire le rôle de bouillotte vivante pour un chat.

Les arguments contre cette pratique

Il existe cependant quelques arguments en défaveur du fait de dormir avec son chat. Tout d'abord, l'hygiène joue un rôle.

Votre chat peut laisser de nombreux poils dans votre lit. Mais ce n'est qu'un exemple, et si ce chat est un animal d'extérieur, il ramène généralement toutes sortes de saletés de ses promenades. Car même si les chats sont des animaux très propres, votre boule de poils n'élimine certainement pas chaque grain de poussière lors de sa toilette. D'ailleurs, il risque de se nettoyer d'abord dans votre lit.

Bon à savoir :  les personnes souffrant d'allergies ou d'asthme feraient mieux de renoncer à la compagnie de leur chat au lit. Les félins n'ont pas non plus leur place dans un lit d'enfant.

En dormant avec votre chat, vous risquez également d’attraper certains parasites. Si votre chat est vacciné et vermifugé régulièrement, cela est moins problématique. Toutefois, des parasites peuvent atterrir dans votre lit si votre chat d’extérieur est en contact avec des félins infestés. Tout contact rapproché peut alors rendre la transmission possible, du chat à l’homme.

Des études ont aussi montré que les propriétaires de chats dont le matou dort dans leur lit dorment moins bien que les propriétaires de chiens, par exemple. Cela s'explique surtout par le fait que les chats s'adaptent moins au rythme journalier de l'homme. Ils sont surtout actifs la nuit et tôt le matin, c'est-à-dire lorsque nous, les humains, dormons profondément.

dormir avec son chat
Les chats dorment environ 16 heures par jour.

Comment faire pour que mon chat ne dorme plus dans mon lit ?

La meilleure méthode pour éviter que votre chat ne dorme dans votre lit est de l'en empêcher dès son plus jeune âge. Dès son arrivée chez vous, lorsque tout est encore nouveau pour votre boule de poils, il se peut que votre chat cherche à se coller à vous, surtout la nuit. Si vous cédez à ce moment, il sera d'autant plus difficile d'y mettre fin par la suite.

Si vous laissez votre chat dormir dans votre lit, mais que vous constatez à présent que cela vous empêche de dormir, lui faire changer ses habitudes risque d'être plus compliqué.

Pas de chat au lit : les techniques d'éducation

Mais contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible d'éduquer les chats. Pour cela, la cohérence associée à une bonne alternative de couchage et à du renforcement positif sont essentiels.

Refusez toute tentative de votre chat d'aller au lit (même pendant la journée) par un "non" ferme en le retirant du lit. Dans le meilleur des cas, placez ensuite votre petit compagnon dans son panier et félicitez-le avec des mots et des friandises. Si vous continuez à le faire systématiquement, votre chat comprendra que sa place est dans son panier.

Dernier recours : fermer la porte de la chambre

Si tout cela ne porte pas ses fruits ou si le chat se faufile désormais en cachette dans le lit alors que vous dormez déjà, la seule solution est de le bannir de la chambre à coucher. Dans ce cas, vous devez probablement vous préparer à passer quelques nuits très agitées.

Votre chat ne comprendra certainement pas pourquoi la chambre à coucher est soudain devenue une zone interdite. Malheureusement, ici aussi, il faut rester ferme. Après quelques nuits, votre chat devrait s'habituer à cette nouvelle situation.

Offrir son propre nid douillet à votre chat

Parmi le choix quasiment infini de couchages pour chat comme les paniers, coussins, niches ou couvertures, vous trouverez sans aucun doute le modèle sur lequel votre chat appréciera passer de douces nuits, et sûrement une grande partie de ses journées !

Si depuis tout petit ou depuis son adoption, vous faites comprendre à votre chat qu’il lui est interdit de dormir sur votre lit, il acceptera cette règle et vous vous épargnerez de nombreux soucis. Ainsi, dans l’idéal, mettez au point cette règle dès le départ et offrez à votre compagnon un lieu de repos douillet, où il prendra plaisir à se reposer et à flâner.

Dans son propre couchage, votre chat se sentira protégé jour et nuit et sera à l’abri des courants d’air. Un lieu de repos spécialement aménagé pour votre chat est indispensable à son bien-être.

Dans la mesure du possible, offrez-lui différentes possibilités de dormir dans votre appartement. En effet, il se peut que votre chat préfère se coucher au soleil le matin et à proximité du chauffage le soir. S'il a le choix entre plusieurs possibilités, il trouvera certainement un endroit adapté à chacune de ses envies.

Articles les plus utiles
5 min

10 signes que mon chat m’aime

Le chat est un animal changeant et mystérieux. Parfois, il montre beaucoup à ses maîtres qu'il les aime. D'autres fois, il le montre très peu. Généralement, le chat exprime son amour de manière plus subtile que son camarade le chien. Alors, comment savoir si mon chat m’aime ? Ceux qui connaissent bien les chats seront néanmoins capables de reconnaître clairement les signes de leur amour. Plus vous ferez confiance à votre instinct, mieux vous serez en mesure de voir et de ressentir à quel point votre cher petit chat vous aime. Se demander « Est-ce que mon chat m'aime ? » revient à se demander si votre chat est heureux. Car si vous faites en sorte que votre chat soit heureux en votre présence, c'est déjà faire en sorte qu'il vous aime. Et, même en votre absence, votre chat peut être heureux s'il est certain que vous allez revenir. Cette confiance est également en quelque sorte un signe d’amour, comme chez le chien.
7 min

10 choses à savoir avant d’adopter un chat

Les chatons sont très mignons, aucun doute là-dessus. Si mignons, que beaucoup de gens peuvent adopter un chaton sans avoir réfléchi suffisamment en détails à ce qu'implique la vie avec un chat. Mais les mignons chatons deviendront bien vite des chats adultes avec des besoins, et qui vous accompagneront pendant les 15 à 20 prochaines années. L'adoption d'un chaton ou d'un chat adulte doit donc être bien considérée ! Ces « 10 choses à savoir avant d’adopter un chat » vous aideront à prendre la bonne décision.
12 min

La cohabitation entre chien et chat

« Ils sont comme chien et chat » :  lorsque vous entendez cette expression, vous supposez qu'il ne s'agit pas des meilleurs amis ! D’où vient ce mythe selon lequel chiens et chats sont des ennemis ?