Adopter un chat VS adopter plusieurs chats

Adopter un chat VS adopter plusieurs chats

Le mythe du chat solitaire est fermement ancré dans l'esprit de beaucoup de gens. Mais est-ce vraiment représentatif du comportement social de nos animaux ? Sont-ils vraiment plus heureux dans un foyer où ils vivent seuls plutôt qu'avec d'autres chats ?

Le chat à l'état sauvage

Dans la nature, les petits chats sont souvent solitaires. En effet, les proies du chat sont si petites qu'ils n'ont pas besoin de chasser à plusieurs. En tant que chasseur furtif, le chat s'approche de sa proie en silence et l'attrape d'un seul bond. Les souris et les oiseaux qu'ils attrapent ressemblent plus à de petites collations qu'à des repas complets. Si un groupe de chats devait se battre pour une même proie, des estomacs grondant se feraient vite entendre. En raison de leurs habitudes de chasse, les chats sont qualifiés de « chasseurs solitaires » : ils chassent (et vivent) souvent seuls.

La vie de chat à proximité des humains

Cependant, le comportement social des chats change au contact des humains. Les chats sauvages n'ont généralement aucun contact avec les humains. Ils sont très différents des chats errants ou des chats de ferme semi-sauvage. Les chats domestiques passent toute leur vie dans un foyer humain et adaptent ainsi leur comportement social à ces conditions de vie particulières. Contrairement aux petits chats sauvages, les chats domestiques ont accès à une grande quantité de ressources ; il y a toujours assez de nourriture pour tout le monde. Ainsi, dans les fermes et dans des familles, les chats peuvent vivre en groupe paisiblement sans manquer de nourriture, et construisent même des amitiés solides. L'image du chat solitaire est depuis longtemps dépassée !

De plus, on sait maintenant que la structure sociale d'un groupe de chats est très différente de celle d'une meute de loups. L'espace de vie au moins partiellement restreint et l'accès constant à la nourriture font que les chats ne forment pas une hiérarchie absolue. Leur hiérarchie dépend de l'heure et de l'endroit : celui qui domine le soir peut être renversé dès le lendemain matin.

Adopter un deuxième chat

La vie dans une maison est également extrêmement différente de celle des chats sauvages ou semi-sauvages. L'espace de vie est extrêmement réduit : au lieu de plusieurs kilomètres carrés, les chats disposent de 30 à 100 mètres carrés. Le fait que la nourriture soit disponible 24 heures sur 24 ne compense pas la monotonie d'une vie en intérieur. Les chats sont des chasseurs. Ils doivent donc être encouragés et mis au défi.

Pour qu'un chat soit heureux, il a besoin de variété, d'endroits où grimper et où se cacher, ainsi que d'un lieu où se détendre et faire la sieste. Un deuxième chat apporte souvent cette variété dans la vie terne du chat domestique. Enfin quelqu'un avec qui jouer ! Enfin quelqu'un qui comprend le langage corporel du chat ! Lorsque vous êtes absent la majeure partie de la journée, un deuxième chat est le complément idéal pour votre famille. Bien sûr, avant d’adopter un deuxième chat, il faut penser à quelques préparatifs : il doit y avoir suffisamment de ressources pour les deux animaux. Il vous faudra un deuxième bac à litière, une deuxième couverture, et éventuellement un arbre à chat plus grand.

Les problèmes dans un foyer à plusieurs chats

Les chats ont tous des caractères différents. Comme pour les humains, la bonne cohabitation de plusieurs chats dépend de l'alchimie entre eux. Même les amitiés fortes entre plusieurs chats peuvent être brisées lorsque vous adopter un deuxième chat, ou même troisième ou un quatrième. Au lieu de se toiletter et se câliner entre eux, ils se mettent à se battre. Parfois, deux chats qui avaient une amitié forte s'éloignent sans raison apparente. C'est souvent dû à un changement dans leur environnement : déménagement, naissance d’un bébé ou séparation.

La vie quotidienne est souvent plus compliquée avec plusieurs chats qu'avec un seul chat. Mais cela ne signifie pas nécessairement que votre chat sera plus heureux seul.

Trouver le bon deuxième chat

La bonne cohabitation entre vos chats dépend moins du nombre de chats que vous avez que de leurs personnalités. Bien choisir son nouveau chat est donc essentiel pour une cohabitation harmonieuse de vos animaux. Les plus petits groupes de chats sont souvent vus comme plus stables, mais cela dépend vraiment de comment les chats s'entendent entre eux. Qui se ressemble s'assemble : la cohabitation d'un chat âgé et calme avec un chaton vif peut être source de stress et de frustration. Cependant, l'emménagement de deux chatons au même comportement chez un chat plus âgé est idéal. Si vous avez trois chats qui ont bien trouvé leurs marques, un quatrième chat pourrait apporter plus d'agitation que d'équilibre à votre foyer.

Un chat noir, un chat noir et roux et un chat gris, blanc et crème couchés les uns à côté des autres

Les chats solitaires

Néanmoins, il y a également des chats qui vivent en harmonie avec leur famille humaine et n'éprouvent pas de manque en étant le seul chat du foyer. Peut-être avez-vous déjà essayé d'adopter un deuxième chat, ou peut-être que votre chat vous a tout de suite été présenté comme « n'étant pas fait pour vivre avec d'autres animaux ». Dans tous les cas, c'est vous qui connaissez le mieux votre chat. Vous êtes la seule personne qui puisse décider si vous souhaitez intégrer un nouveau chat à votre famille ou si votre animal est plus heureux seul.

Nous vous souhaitons le meilleur à vous et à votre famille !

Articles les plus lus

Canari

Les canaris sont des oiseaux très facile à vivre : ils se soignent eux-mêmes lorsque vous leur mettez à disposition une petite baignoire, quelques perchoirs de tailles différentes et un os de seiche.

Diamant mandarin

Si vous avez chez vous un couple de diamants mandarins, vous avez sûrement remarqué qu’il ne vous aura pas fallu attendre longtemps pour voir naître des oisillons. En effet, le diamant mandarin est un oiseau qui se reproduit assez facilement et rapidement. Il vous faudra réfléchir en temps voulu si vous avez assez de place et de temps à offrir à tous ces petits oiseaux.

Inséparables ou agapornidés

Du fait de leur petit gabarit, les inséparables sont souvent placés dans des cage bien trop étroites. Ces petites boules d’énergie ont besoin d’un espace suffisamment spacieux pour pouvoir se défouler.