Comprendre le langage des chevaux

langage chevaux

Pour comprendre son cheval, il faut être attentif à son langage corporel.

Chiens, chats ou encore rongeurs, les animaux ont leur propre langage et communiquent entre eux à l'aide de postures et de sons variés. Il en va de même pour les chevaux, qui ont aussi leur propre façon de communiquer. Vous souhaitez découvrir les secrets du langage des chevaux ? Découvrez comment comprendre votre animal grâce à cet article.

Le langage corporel des chevaux

La première étape pour comprendre le langage des chevaux consiste à observer l'animal dans son ensemble, semble-t-il détendu ou plutôt nerveux ? Puis, on peut se concentrer sur différentes parties de son corps pour en savoir plus.

Que nous dit la position des oreilles du cheval ?

Un cheval aux oreilles raides et rabattues vers l'arrière donne un message d'alerte, c’est un avertissement. S'il s'agit de votre cheval, soyez attentifs à ce qui pourrait le déranger. Si c'est un cheval que vous ne connaissez pas, restez à bonne distance. Un cheval détendu aura les oreilles relâchées, et les tournera de temps en temps en direction des bruits intéressants.

Que signifie le fait qu'un cheval tourne son arrière-train vers vous ?

Chez le cheval, montrer son arrière-train est un avertissement encore plus fort que le fait de plaquer ses oreilles vers l'arrière. S'il se met dans cette position, il va probablement ruer, veillez donc à vous mettre en sécurité. Vous pourrez ensuite essayer de comprendre ce qui l'a poussé à avoir ce comportement. Une douleur ou une gêne peuvent en être la cause.

Les chevaux sourient-ils ?

Parfois les chevaux relèvent leurs lèvres et font une sorte de grimace qui ressemble à un sourire. Mais ce n'en est pas un, c'est simplement une façon pour les chevaux de mieux sentir certaines odeurs. Cette expression faciale est un réflexe olfactif appelé "flehmen" par les experts. Faire cette grimace permet aux chevaux de mieux percevoir les phéromones de leurs congénères.

Que signifient les mouvements de tête des chevaux ?

Si un cheval vous tapote doucement avec sa tête, il vous sollicite, demande votre attention. Peut-être cachez-vous une délicieuse carotte dans votre poche ? En revanche, des mouvements plus saccadés de la tête sont le signe d'une attitude défensive, le cheval pourrait ensuite ruer ou se cabrer.

Les mouvements de pattes comme moyen de communication

Un cheval qui martèle ses sabots au sol le fait généralement pour exprimer son impatience.  Lorsqu'un étalon tape du pied sur le sol ou qu'il gratte avec beaucoup d'insistance, cela fait partie des attitudes typiques du mâle face à la femelle. L'allure appelée "pas espagnol" se base sur ce comportement.

Les expressions sonores du cheval

Que nous dit le cheval lorsqu'il hennit ?

Tout comme les chats qui miaulent, les chevaux hennissent plus souvent lorsqu'ils sont domestiqués que lorsqu'ils vivent en liberté. Le hennissement peut avoir des significations très différentes dans le langage des chevaux. Certains utilisent un doux hennissement pour se saluer. C'est également un moyen de communiquer sur de grandes distances : les juments et poulains se retrouvent plus facilement en hennissant.

Mais c'est aussi un moyen d'annoncer une attaque, et un hennissement strident n'est pas rare chez les étalons nerveux. Ce son peut aussi être utilisé par une jument qui se sent harcelée par un mâle, ou par un cheval qui éprouve de la peur. Avec le temps et de l'entrainement, il est possible de distinguer les nuances subtiles des hennissements de son cheval.

chevaux et communication
Lorsqu'un cheval renifle, c'est le signe que tout va bien.

Pourquoi les chevaux renâclent-ils ?

Lorsqu'un cheval renifle très fort, on dit qu'il renâcle, et dans le langage équestre c'est un signe de détente. Il arrive par exemple qu'un cheval renifle bruyamment après un bon repas, pour montrer qu'il est rassasié et satisfait. D'autres chevaux vont exprimer de cette manière leur joie de retourner au pré après un entraînement ou une promenade. Ils signalent aussi ainsi que tout va bien à leurs congénères, qui pourront renâcler à leur tour en guise de réponse. Des reniflements à intervalles très rapprochés peuvent cependant indiquer qu'un cheval n'est pas très sûr de lui, ou qu'il cherche à attirer l'attention sur un danger. Dans cette situation, le cheval aura une posture bien plus tendue.

Comment interpréter les couinements des chevaux ?

Si un cheval couine, cela peut signifier qu'il est très confiant ou excité. Certains chevaux couinent lorsqu'ils ont leur quart d'heure de folie, qu'ils se cabrent et se défoulent. Dans tous les cas, les chevaux qui couinent doivent être considérés avec prudence, car ils peuvent rapidement avoir une attitude menaçante.

Reconnaitre les troubles du comportement chez le cheval

Les troubles du comportement chez le cheval se traduisent souvent par des mouvements répétitifs, appelés généralement "tic" (Troubles Involontaires du Comportement). Les plus courants sont le tic à l'appui et le tic de l'ours.

Qu'est-ce que le tic à l'appui ?

Lorsqu'il a un tic à l'appui, le cheval tire des objets vers l'arrière en les tenant avec ses incisives, tout en contractant les muscles de son encolure. Il arrive également qu'un cheval contracte les mêmes muscles, mais sans prendre appui sur un objet, on parle alors de tic à l'air. Dans les deux cas, le cheval va émettre un son caractéristique, qui ressemble à un rot. Ces tics sont souvent un signe d'ennui, et touchent particulièrement les chevaux qui ont besoin de beaucoup d'occupations.

Qu'est-ce qu'un cheval exprime avec le tic de l'ours ?

Lorsqu'un cheval se balance d'une patte antérieure à l'autre continuellement, on parle de tic de l'ours. Ce comportement est plutôt observé chez les pur-sang en manque d'activité. Parfois, cela peut aussi s'expliquer par un stress psychologique ou un manque de fourrage. Ce tic n'est pas dangereux pour la santé, mais montre que le cheval manque de stimulations extérieures. Il est alors important d'offrir plus de liberté et d'exercice à son animal pour le soulager.

Être attentif et patient pour comprendre les chevaux

Pour devenir "celui qui murmure à l'oreille des chevaux", il faut être très patient et apprendre à connaître son cheval. Pour comprendre votre compagnon à quatre pattes, ayez toujours une vision globale des situations et de votre cheval. La combinaison des différents signaux qu'il vous communique est la clé pour saisir le langage des chevaux.

Découvrez notre sélection de produits pour chevaux sur la boutique en ligne zooplus !

Articles les plus utiles