Comment bien voyager avec son chat en voiture ?

kissa autossa

Bien qu’il existe des exceptions à la règle, les chats n’aiment pas voyager en voiture. Chaque déplacement en voiture génère du stress pour ces animaux sensibles car les bruits et les odeurs inhabituels rendent nerveux même les animaux de nature robuste. Cependant, certaines situations obligent de voyager avec son chat, comme par exemple la visite annuelle chez le vétérinaire, un déménagement ou de longues vacances. Votre chat n’apprécie pas le transport en voiture ? Avec un peu de préparation et d’organisation, votre chat n’aura plus aucune raison d’appréhender ces trajets.

Bien voyager avec son chat : les conseils essentiels

Presque aucun chat n’entre volontairement dans une cage de transport. En réalité, l’apparence et l’odeur de la cage leur fait penser aux visites désagréables chez le vétérinaire ou aux longs trajets en voiture. Cependant, les chats doivent être en sécurité lors de trajet en voiture. C’est grâce à une cage de transport en plastique rigide, un panier en osier ou un sac rigide en nylon adaptés au transport que votre chat sera le plus en sécurité. Il peut être tentant d’investir dans des harnais et des laisses pour chat mais ces accessoires ne les protègent pas suffisamment en cas d’accident. De plus, un chat en liberté en voiture peut être à l’origine d’un accident mortel. Il peut très vite sauter sur l’appuie-tête, sur les genoux de ses maîtres ou vouloir se cacher sous les pédales. Privilégiez les cages et les sacs de transport, qui sont homologués et sûrs.

Préparer le trajet avec un chat

La première étape pour un trajet en sécurité est de placer votre chat dans une cage ou un sac de transport. Essayez de rendre la cage plus attirante afin d’aider votre chat à y entrer. Au lieu d’utiliser la cage de transport uniquement lors de visites chez le vétérinaire, vous pouvez la sortir plusieurs jours voire plusieurs semaines plus tôt, et la placer dans l’espace de vie du chat. Les jouets à la valériane et l’herbe à chat rendent l’odeur de la cage plus agréable et calment les chats nerveux. Les sprays phéromones comme Feliway et Felisept ont un effet similaire. Utilisez des petites friandises pour chat et utilisez la cage lorsque vous jouez avec votre petit félin. Ainsi, il apprendra à associer la cage à quelque chose de positif. Dès que la phobie de la cage aura disparu, vous pourrez essayer d’y attirer votre chat à l’aide d’un jouet, d’une canne à pêche ou d’une friandise. Ce qui est important, c’est de ne pas fermer la porte et de veiller à ce que votre chat ne se sente pas à l’étroit. Votre chat doit pouvoir sortir de la cage quand il le souhaite.

Pendant le trajet en voiture

Évidemment, n’entraînez pas votre chat avec ces exercices le jour même du voyage… Avant le trajet, installez votre chat dans le panier de transport et refermez la porte afin qu’il ne puisse pas s’échapper. Pour plus de confort, vous pouvez placer une serviette usée au fond du panier, qui absorbera d’éventuels incidents. Car ce ne sont pas seulement les chats nerveux qui ont des envies soudaines de faire leurs besoins ! De plus, les trajets en voiture peuvent souvent donner des nausées aux chats. D’ailleurs, la cage ou le sac de transport doit être attaché au siège, c’est uniquement ainsi que votre chat sera en sécurité lors de freinages ou d’accélérations. Ainsi, vous évitez de devoir tenir la cage de transport pendant toute la durée du trajet !

Pour que le trajet soit le plus confortable possible pour votre chat, vous pouvez aérer légèrement votre voiture avant le trajet. Pendant le trajet, les fenêtres devront être fermées si la température ambiante de la voiture le permet. La plupart des chats sont fragiles face aux courants d’air… L’ouïe de nos tigres domestiques est en effet très sensible, dans l’idéal il faut éteindre la radio. Dans les situations nouvelles, vous êtes la personne de confiance de votre chat. Parlez calmement à votre compagnon, cela vous permettra de vous détendre tous les deux.

En fonction de la durée du trajet, vous devrez peut-être nourrir votre chat et lui donner à boire. Afin que votre chat ne puisse pas s’échapper, il faudra veiller à ne pas ouvrir la porte de la cage en même temps que la portière de voiture. S’il s’agit d’un trajet de quelques minutes ou quelques heures, laissez votre chat dans sa cage, il se sentira sûrement plus en sécurité.

Après le trajet

Enfin, c’est terminé ! À la fin du trajet, votre chat aura probablement l’air instable. Cela s’estompera surement après quelques minutes, et il voudra probablement se toiletter au calme. Donnez à votre chat le temps qu’il lui faut pour se sentir à nouveau en sécurité. Dans l’idéal, laissez la cage de transport encore quelques jours dans son environnement et répétez le processus d’adaptation.

Bonne continuation à vous et à votre chat !

Articles les plus lus

Les aliments dangereux pour les chats

L’ethnologue et comportementaliste animalier allemand Paul Leyhausen avait déjà su déterminer que l'attirance qu'expriment les chats ne se limite pas aux aliments qui sont bons pour leur santé.

Les plantes non toxiques pour les chats

On voit parfois des chats se rouler dans des plates-bandes soigneusement entretenues. Lorsque l'on s'en approche, on a l'impression que le chat a perdu la raison. Que lui arrive-t-il ? Les légumes verts sont un complément alimentaire important pour nos petits tigres domestiques. Mais certaines plantes de nos maisons et jardins peuvent également intoxiquer les chats.