30 janvier 2018 - Actualisé 28 août 2018

Poisson-clown

En coopération avec Tetra
poisson-clown

On désigne communément par « poisson-clown » les deux des espèces d’amphiprions les plus connues : le poisson-clown du Pacifique (Amphiprion percula) et le poisson-clown à trois bandes (Amphiprion ocellaris). Dans le langage courant, on qualifie souvent de poissons-clown toutes les espèces de la catégorie des amphiprions. Ce sont des espèces de poissons d’eau de mer, endémiques de l’océan pacifique et de l’océan indien, qui ne sont à ce jour pas menacés d’extinction.

A quoi ressemble le poisson-clown?

Les poissons-clown ou amphiprions mesurent entre 7 et 15 centimètres de long. Ainsi, le rapport longueur / largeur de ces poissons peut aller jusqu’à 2,5. Selon son espèce, le poisson-clown peut être de couleur noire, orange, jaune ou rouge. Certains présentent même des tâches ou des rayures.

Le poisson-clown à trois bandes (Amphiprion ocellaris) est reconnaissable par sa couleur orangée très lumineuse et par ses trois bandes blanches verticales. La bande du milieu présente une protubérance vers la tête du poisson. Le poisson-clown du Pacifique (Amphiprion percula) est reconnaissable aux fines bandes noires qui délimitent les trois bandes blanches présentes sur son corps. Les deux espèces d’amphiprions ont des nageoires bordées de noir. On retrouve également des poissons-clowns à trois bandes de couleur noire.

Les poissons-clowns présentent une particularité concernant leur sexe et leur reproduction. En effet, les poissons de cette espèce naissent toujours mâles. Ce n'est qu'à un âge avancé qu’un poisson-clown peuvent devenir femelle. Ces espèces de poissons vivent en banc. Le poisson-clown le plus âgé et au statut le plus élevé se trouve à la tête du banc. Il s’agit en général d’une femelle, qui est suivie par le deuxième poisson-clown le plus âgé et du plus haut rang : le mâle reproducteur. Si la femelle meurt, le mâle le plus âgé prend sa place devient femelle. Le deuxième mâle le plus âgé du banc de poissons-clowns devient alors le mâle reproducteur.

poisson-clown

Quelles espèces d’amphiprions existe-t-il ?

Les amphiprions appartiennent à la famille des Pomacentridae et sont subdivisés en 29 espèces distinctes, regroupées en 5 catégories (Actinicola, Amphiprion clarkii, Amphiprion ephippium, Paramphiprion, Phalerebus). Les espèces d’amphiprions les plus connues sont le poisson-clown (l’Amphiprion percula et l’Amphiprion ocellaris), qui s'est davantage fait connaître du grand public de par le film Le Monde de Nemo.

D’autres espèces d’amphiprions sont également très appréciés en aquariophilie, comme les poissons-clowns à selle (Amphiprion ephippium), mesurant environ 12 cm de long, présentant une tâche noire sur le flanc et une bande blanche sur la tête. Les poissons-clowns à deux bandes (Amphiprion bicinctus), dans les tons d’orange et de brun, mesurant environ 10 cm, jouissent également d’une grande popularité auprès des aquariophiles. Cette dernière espèce est endémique de la mer Rouge.

Quel est l’habitat naturel du poisson-clown ?

On retrouve les amphiprions dans les régions tropicales comme le bassin Indo-Pacifique, touchées par des courants chauds du nord ou du sud, comme par exemple au large des côtes d’Australie, de Chine, du Japon, d’Indonésie, de Taiwan, de Thaïlande, d’Inde, de Malaisie ou encore des Philippines. La région de la Papouasie-Nouvelle-Guinée est la plus riche en poisons-clowns, toutes espèces confondues. Autour de Madang, on retrouve une dizaine d’espèces de poissons-clowns, et environ huit espèces sur l’île d’Entrecasteaux. Dans d’autres régions, comme par exemple à Guam, dans l’ouest du Pacifique, ou proche de l’île de Lizard à la grande barrière de corail, cinq espèces sont répertoriées. Dans la mer Rouge, on retrouve deux espèces, dans les Comores plus qu’une seule. On ne retrouve plus aucun poisson-clown sur les côtes de Hawaii.

Les zones de répartition du poisson-clown du Pacifique et du poisson-clown à trois bandes sont bien distinctes. Alors que le poisson-clown du Pacifique nage au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le poisson-clown à trois bandes évolue dans les eaux de l’ouest du Pacifique et du nord de l’Australie.

La particularité des amphiprions réside en le fait qu’ils vivent en symbiose avec les anémones de mer. Les différentes espèces de poissons-clowns ne vivent en harmonie qu’avec une espèce bien précise d’anémone de mer. Alors que de nombreuses espèces de poissons évitent spontanément les anémones, la muqueuse des amphiprions les immunise contre le poison de ces animaux marins. Encore aujourd’hui, il est difficile d’expliquer comment se développe la muqueuse protectrice du poisson-clown. Il est pourtant certain que cette couche n’est pas produite par le poisson. Certaines espèces de poissons-clowns ont besoin d’une période d’acclimatation afin de s’adapter petit à petit à l’anémone venimeuse, tandis que d’autres espèces de poissons-clowns s’y faufilent sans problème.

Ainsi, en se cachant dans leur anémone de mer, les amphiprions se protègent de leurs prédateurs, les Chaetodontidae ou poissons-papillons et les Monacanthidae, ou poissons-limes. L’anémone de mer bénéficie à son tour d’une bonne circulation des eaux, due à l’activité des poissons-clowns. De plus, les tentacules morts des anémones ainsi que leurs restes de nourriture figurent au menu des amphiprions. Pour ce faire, les poissons-clowns colorés attirent leurs prédateurs dans les tentacules des anémones. Ces dernières mangent ensuite les poissons pris au piège. Les poissons-clowns fertilisent également les anémones avec leurs déjections. Enfin, ces poissons colorés vivent selon le principe de la polyandrie, ce qui signifie qu’une femelle est entourée de plusieurs mâles, vivant dans une ou plusieurs anémones de mer différentes. La symbiose entre poisson-clown et anémone de mer dure en général plusieurs années.

Comment nourrir un poisson-clown en aquarium ?

Les amphiprions sont des poissons omnivores. Dans leur habitat naturel, les poissons-clowns peuvent se nourrir aussi bien de végétaux comme les algues et les copépodes, que de crevettes ou le plancton. S’ils vivent en aquarium, il faut accorder une attention particulière à ce que la nourriture des poissons-clowns soit variée, équilibrée, riche en vitamines, d’origine végétale et animale. Sachant que les poissons-clowns ne s’éloignent jamais de leur anémone de mer pour chasser, mais attendent que les proies viennent à eux, ils ont tendance à stocker les excédents de nourriture. Il s’agit d’un instinct naturel. Surveillez ce comportement chez vos poissons-clowns en aquarium

Avoir un poisson-clown en aquarium : quelques conseils

Au préalable, il faut savoir qu’il est difficile de faire vivre des anémones de mer en aquarium, ce que le film Le Monde de Némo suggère d’ailleurs. L’élevage d’anémones de mer est davantage réservé aux personnes initiées, familières avec les particularités des aquariums d’eau de mer.

  • Les amphiprions sont des poissons de banc et ne devraient ainsi jamais vivre seul. Dans l’idéal, faites-les cohabiter avec des congénères, en couple dans un petit aquarium ou en groupe dans un aquarium plus grand.
  • De par la relation d’interdépendance que les amphiprions entretiennent avec les anémones, une des trois anémones suivantes devrait absolument trouver sa place au sein de votre aquarium d’eau de mer : l’anémone magnifique (Heteractis magnifica), l’anémone géante (Stichodactyla gigantea) ou l’anémone de Mertens (Stichodactyla mertensii).
  • Les anémones de mer peuvent également vivre sans poisson-clown, mais sachez que l’inverse est inenvisageable. Les poissons-clowns ont absolument besoin de leur anémone de mer. Toutefois, certaines espèces de poissons-clowns ne sont compatibles qu’avec certaines espèces d’anémones de mer.
  • Le sable corallien dans les aquariums des poissons-clowns fait un bon office de substrat. A l’inverse, n’envisagez pas d’y introduire des coraux vivants. En changeant constamment d’emplacement dans l’aquarium, les anémones risqueraient de causer de graves blessures ou brulures aux coraux.
  • Les anémones de mer sont des espèces relativement sensibles. Afin de faire en sorte qu'elles ne se déplacent pas de manière intempestive, portez une attention particulière à la luminosité (qui devrait être intense), au courant (faible et indirect), au taux en nitrates et phosphore (qui doit rester bas) ainsi qu’au taux en oxygène (qui devrait être élevé) dans votre aquarium. Si vos anémones sont en bonne santé, vous avez la condition sine qua non pour le bien-être de vos poissons-clowns. Lisez aussi notre article "Tester l'eau de son aquarium".
  • Il est important de veiller à ce que la taille de l'anémone de mer soit adaptée au nombre et à la taille des poissons de votre aquarium.  Si l’anémone est trop petite, elle peut dépérir du fait de l’affluence trop importante de poissons. Des conflits peuvent également éclater entre les poissons-clowns.
  • Le poisson-clown à trois bandes présente un comportement pacifique envers les autres poissons, mais les risques de conflits avec d’autres espèces de poissons-clowns persistent. Si vous souhaitez faire cohabiter davantage de poissons, optez pour un aquarium d’une taille plus conséquente.

Température de l'eau et taille de l'aquarium

L’aquarium des poissons-clowns et des anémones de mer devrait avoir une contenance d’environ 200 litres. Les poissons-clowns sont certes de mauvais nageurs, qui ne s’éloignent que rarement de leur anémone de mer, mais ces dernières ont besoin d’un minimum de place.

La température de l’eau devrait dans l’idéal être comprise entre 23 et 28°C afin de correspondre aux températures des eaux tropicales. Les valeurs du pH doivent être comprises entre 8,0 et 8,4 et celles de la dureté entre 0 et 32 °fH (titre hydrotimétrique). Dans tous les cas, il est impératif de disposer d’un aquarium d’eau de mer. Cela signifie, d’une part, que l’eau de l’aquarium doit être salée, et que d’autre part, elle devra être nettoyée par l’utilisation d’un osmoseur. Dans aucun cas les amphiprions ou les anémones de mer ne devraient vivre en eau douce.

Peut-on avoir des poissons-clowns dans son aquarium ?

Les amphiprions font partie des rares poissons de mer qui peuvent vivre en aquarium. Dans leur jeu de séduction, les mâles poissons-clowns dansent pour la femelle. Ensuite, le mâle nettoie le lieu de reproduction au pied de l’anémone (qui peut être une pierre plate par exemple). C’est ici que la femelle déposera ses œufs, que le mâle viendra ensuite fertiliser. Durant le premier jour, les œufs sont de couleur jaune orangé. A partit du troisième jour, ils prennent une couleur brunâtre et deviennent plus clairs voire transparents au fil du temps, jusqu’au jour de l’éclosion. Le mâle joue un rôle indispensable : il ventile les œufs à l’aide de ses nageoires afin qu’ils restent dans une eau fraîche et riche en oxygène.

Après environ une semaine, les œufs éclosent. Durant les premiers jours, les larves des poissons-clown sont des organismes planctoniques. Ce stade larvaire dure environ 2 semaines, durant lequel les larves restent bien protégées, au pied de l’anémone. Ensuite, les jeunes partent à la recherche de leur propre anémone. A partir du 12ème jour, seules les larves de crevettes artémias fraîchement écloses et la nourriture en poudre à base de phytoplancton conviennent à l’alimentation des larves poissons-clowns.

poisson-clown

Quelle est l’espérance de vie des amphiprions ?

Dans les océans, les amphiprions peuvent atteindre l’âge de dix ans. Cependant, en aquarium, leur espérance de vie est estimée à cinq ans. Ces poissons ne sont pas particulièrement fragiles, tant qu’ils vivent dans un aquarium à eau de mer et que les conditions essentielles à leur bien-être, citées plus haut, sont respectées. Du fait que les poissons-clowns doivent absolument vivre conjointement avec une anémone de mer, espèce vulnérable et exigeant grande attention, avoir des poissons-clowns chez soi est davantage réservé aux aquariophiles expérimentés.

Ceci est également lié au fait qu’un aquarium d’eau de mer soit absolument nécessaire, qui n’est pas forcément adapté comme premier aquarium, du fait de la dépense financière que cela représente et de l’expérience nécessaire à son bon fonctionnement.

Où trouver des poissons-clowns pour mon aquarium ?

Dans l’idéal, vous retrouverez des amphiprions dans des animaleries spécialisées en aquariophilie. Certaines boutiques en ligne vendent également des poissons d’eau salée. A vous de choisir la manière dont vous souhaitez vous procurer vos poissons.

Pour la plupart des espèces de poissons-clowns, vous devrez débourser entre 20 et 25€. Les espèces de poissons-clowns les plus rares peuvent coûter jusqu’à 50€.

Retrouvez tous les accessoires d'aquariophilie et toute la nourriture pour vos poissons sur votre boutique zooplus.

Articles les plus lus

Les maladies de la peau chez le chat

Quelles sont les maladies de la peau chez le chat ? Découvrez comment prendre soin de la peau et du pelage de votre chat afin de prévenir toutes sortes de maladies et de problèmes cutanés.

La stérilisation et la castration du chat

La castration du chat tout comme la stérilisation du chat permettent d'éviter que vos chats ne se reproduisent. Une intervention chirurgicale des plus utiles pour les chats d'extérieur !