20 mars 2019 - Actualisé 09 mai 2019

Voyager avec son chat

Voyager avec son chat nécessite une bonne organisation

La pension pour chats est surpeuplée, le voisin sympathique n’a pas le temps, la famille habite trop loin, tous les amis sont en vacances... Quand on veut voyager avec son chat, de nombreux facteurs peuvent vite transformer les vacances en une expédition compliquée. Les propriétaires d’animaux de compagnie n’ont bien souvent que deux possibilités : abandonner les vacances planifiées et rester tranquillement chez eux avec leur petit compagnon, ou tout « simplement » emmener leur chat avec eux en voyage. Tant que vous restez en France et que vous passez toute la durée de vos vacances ou de votre voyage d'affaire dans le même logement, emmener votre chat avec vous n’est pas un réel problème, à condition que le propriétaire du logement accepte les animaux de compagnie. Pour les vacances avec plusieurs escales ou les voyages d’affaires stressants, vous devriez dans l'idéal ne pas emmener votre animal avec vous.

Voyager à l'étranger avec son chat peut s'avérer particulièrement difficile : les règles d'entrée de certains pays, qui requièrent des certificats de bonne santé à jour, des registres de vaccination précis et des mois de quarantaine compliquent les vacances avec des animaux de compagnie. Bien sûr, toutes ces prescriptions sont probablement raisonnables et réfléchies. Après tout, elles contribuent également à la santé de tous les animaux domestiques. Pour le propriétaire de l'animal, cependant, elles représentent de nombreuses contraintes.

De quoi faut-il s'occuper avant de partir en vacances avec son chat ?

Si vous souhaitez emmener votre chat avec vous à l'étranger, renseignez-vous longtemps à l'avance sur les conditions d'entrée du pays. Vous pouvez en parler à votre vétérinaire qui sera en mesure de faire les vaccinations nécessaires immédiatement. N'oubliez pas également de vous renseigner pour savoir si les chats sont autorisés à séjourner sur votre lieu de résidence (hôtel, maison de vacances, appartement). Vous ne pouvez pas compter sur les grands yeux charmeurs de votre chat pour faire fondre le propriétaire de votre location. Presque tous les hôtels et centres de vacances sont intransigeants sur leurs règles de vie et ne font en principe aucune exception.

Chat gris aux yeux jaunes assis dans une valise

Règles de la quarantaine pour les chats

Si vous souhaitez voyager avec vos chats, vous devez impérativement vous informer sur les règles d'entrée dans le pays concerné. Certains pays hors de l'UE, tels que l'Australie et la Nouvelle-Zélande, ont mis en place une réglementation plus stricte concernant l'entrée de chats. Pour se préparer, les chats doivent passer un certain temps en station de quarantaine. Cela ne devrait vraiment être accepté que si vous déménagez dans le pays. Un séjour de quelques semaines ne justifie guère les difficultés auxquelles un chat est exposé pendant la quarantaine. Les stations de quarantaine sont stériles et ne tiennent aucun compte des besoins individuels des chats. Il arrive très souvent que des animaux meurent pendant la quarantaine et les maîtres ont alors très peu d'options, ce qui en fait un procédé de torture pour l'homme comme pour l'animal. Les frais de quarantaine sont également à la charge du propriétaire de l'animal.

La rage chez le chat

On dit qu'un animal infecté par la rage tombe malade dans les six mois. Par conséquent, la maladie devrait se déclarer en quarantaine. Passé ce délai, la maladie ne risque plus se déclarer. La Norvège et la Suède ont également maintenu leur politique de quarantaine pendant de nombreuses années. Mais les propriétaires d'animaux de compagnie peuvent désormais y voyager l'esprit tranquille : cette obligation a été levée il y a 5 ans. Toutefois, toute personne souhaitant partir en vacances avec son chat doit s'attendre à d'autres complications en Norvège et en Suède : les chats étrangers ne doivent pas être âgés de moins de 1 mois et doivent subir un traitement contre le ver solitaire dans les dix jours précédant leur entrée dans le pays. En outre, les Scandinaves exigent un test sanguin permettant de détecter les anticorps antirabiques. Le test sanguin doit avoir lieu au moins quatre mois après la vaccination antirabique. Un certificat vétérinaire officiel doit être délivré dans les dix jours précédant l’entrée.

Conditions d'entrée d’un chat dans un pays étranger

Dans la plupart des autres pays européens, si vous possédez un certificat de bonne santé officiel datant de moins de dix jours et que le chat a été vacciné contre la rage au cours de la dernière année, cela suffit. Les vaccinations contre la grippe du chat, le typhus félin et la leucose devraient de toute façon aller de soi pour tout propriétaire de chat. Il n’y a que les propriétaires de chats irresponsables qui exposeraient leur animal au risque d’attraper une maladie, voire d'être tué par cette maladie, alors qu’il est tout à fait possible de l’éviter.

Certains pays, comme la Finlande, insistent sur le fait que le principe actif du vaccin administré doit également être approuvé dans leur pays. Le certificat de vaccination doit être délivré (au moins pour l'entrée en Finlande) en français, anglais et finnois ou suédois. Dans d'autres pays européens, il suffit que le certificat de vaccination contienne des explications trilingues (anglais, allemand et français). Comme les conditions d'entrée changent souvent, vous devez vous informer dès que possible de l'état actuel et commencer immédiatement toutes les démarches et les vaccinations nécessaires si vous planifiez des vacances à l'étranger avec vos amis à quatre pattes. Si vous comptez sur le fait que les conditions d'entrée soient les mêmes cette année que l'année dernière, vous risquez d'avoir une mauvaise surprise et de devoir modifier rapidement vos projets de vacances.

Comment dois-je transporter mon chat ?

Si vous avez réussi toutes ces formalités, la seconde partie de la planification de votre séjour est la suivante : le chat doit être gardé dans une caisse de transport anti-évasion pendant le voyage. Les caisses de transport en plastique sont les meilleures options à cet égard. Elles sont faciles à nettoyer, absolument imperméables et agréables à transporter. Les paniers en osier et les sacs de voyage en tissu doux dotés de trous d'aération peuvent être plus attrayants, mais sont beaucoup moins bien adaptés à un transport plus long. Les paniers en osier sont extrêmement encombrants et les sacs souples ne protègent tout simplement pas suffisamment le chat. Les caisses en plastique conviennent aussi bien aux déplacements en voiture qu'aux transports en avion et en train. (Si vous voyagez en avion avec vos chats, vous devez enregistrer le titre de transport de votre chat à temps auprès de la compagnie aérienne ! Vous pouvez obtenir plus d'informations auprès d'une agence de voyage).

L'équipement pour partir en vacances avec son chat

Bien entendu, les toilettes pour chats font partie de l'équipement de voyage d'un chat. Vous n’avez pas nécessairement besoin de transporter un grand bac à litière en vacances : des petites toilettes de voyage sont pratiques et tout aussi efficaces. De la litière pour chats, un bac à litière, des sacs en plastique, des boîtes d'aliments humides, des aliments secs, des friandises, des gamelles pour la nourriture et l'eau, des brosses et peignes, une couverture, un coussin et des jouets doivent également être emportés à titre de précaution. Peut-être que vous ne trouverez pas les aliments habituels de votre chat sur place ou que tout sera beaucoup plus cher. Passer à un type de nourriture inconnu pourrait aller constituer un problème supplémentaire. Le métabolisme d'un chat est lent à s'adapter à de nouveaux aliments. Si vous prévoyez de rester à l'étranger pendant longtemps, transitionnez doucement d'une nourriture à une autre sur une période d’au moins une semaine pour préserver l'estomac de votre animal. La proportion de nourriture habituelle est lentement réduite, tandis que la proportion de nouveaux aliments augmente. Ainsi, l'organisme du chat a suffisamment de temps pour s'adapter au nouvel aliment.

Pendant le voyage

Si vous voulez voyager avec votre chat, vous devez faire très attention : certains chats ne tolèrent les trajets en voiture que sous certaines conditions. Ils peuvent être pris de nausées sévères, et sont tendus et très nerveux. Si votre chat vomis en voiture même lors de courts trajets ou s'il est anxieux, essayez lui faciliter la tâche. Un vétérinaire peut vous recommander un tranquillisant que votre chat tolérera bien et qui lui permettra de dormir tranquillement pendant plusieurs heures.

Chat noir assis sur un banc en bois entre sa caisse de transport et un sac à dos

Une telle mesure est dans l'intérêt de l'animal et permet également au propriétaire du chat de partir en vacances sans stress. Les chats moins sensibles peuvent être rassurés par la simple présence de leur maître. Mais même si un chat aime voyager et qu'il n'a pas peur, il ne faut pas le laisser en dehors de sa cage de transport durant le trajet. Les chats en liberté aiment grimper un peu partout dans véhicule ou distraire le conducteur. Laisser son chat sortir de sa caisse est irresponsable et pose un grand danger pour les humains comme pour l'animal. En cas d'accident, le chat est également beaucoup mieux protégé dans sa caisse de transport. S'il n'est pas bien attaché sur le siège arrière, il risque d'être projeté à travers l'habitacle en cas de freinage brusque ou de collision par l'arrière. Un tel incident peut provoquer la panique chez un chat, ce qui constitue une menace supplémentaire pour les occupants du véhicule.

Voyager avec son chat : attention au coup de chaud

Si vous voyagez avec votre chat dans le sud, surveillez les températures extérieures. Les températures élevées mettent en danger la santé de votre chat et peuvent provoquer un coup de chaleur. Lorsque vous voyagez en voiture avec votre chat, vous devez maintenir une température agréable pendant la conduite, tout en évitant les courants d'air. La prudence est recommandée dans les stations-service et les aires de repos, même si vous vous arrêtez seulement pour boire un café ou faire une petite pause, le véhicule doit être garé à l'ombre et les fenêtres doivent être ouvertes pour laisser entrer de l'air frais dans le véhicule. À la lumière directe du soleil, l'intérieur du véhicule atteint très rapidement des températures dangereuses. Lorsqu'il fait chaud, il faut penser à donner régulièrement de l'eau à votre chat. Une bouteille d'eau et un petit bol en plastique sont faciles à transporter et à manipuler.

Infections et parasites

Chaque destination de vacances a ses pièges, du moins en ce qui concerne la propagation des maladies infectieuses et des parasites. A l'étranger le chat peut entrer en contact avec des agents pathogènes qu'il ne connaît pas en France, ce qui peut provoquer des maladies graves. Par conséquent, chaque voyage à l'étranger nécessite une discussion préliminaire intensive avec votre vétérinaire. Il vous alertera sur les risques possibles, vous proposera des mesures prophylactiques et vous donnera des conseils sur le comportement à adopter sur place. Méfiez-vous de l’eau du robinet : dans certains pays, elle n'est pas potable, et cela vaut pour les humains comme pour nos animaux de compagnie. Un chat tout à fait peut être attaqué par des bactéries intestinales et contracter une diarrhée persistante. La plupart des supermarchés proposent des bouteilles d’eau qui constituent une alternative relativement sûre à l’eau du robinet. Contrairement aux chiens, la plupart des chats en voyage ne pourront pas aller se promener librement, et c'est mieux ainsi : le contact avec d'autres animaux, en particulier les animaux errants, peut entraîner la transmission de maladies.

Deux chatons gris assis sur une valise jaune

Partir pour mieux rentrer chez soi

Si vous souhaitez voyager avec votre chat, vous devez prendre en compte certains risques et certaines dépenses. Bien sûr, il est tout à fait possible d'emmener votre chat en vacances ou pour en voyage d'affaires de dernière minute. Néanmoins, demandez-vous avant de partir s’il n’y a vraiment pas d’autre alternative. En général, les chats préfèrent reste dans un endroit qu'ils connaissent et peuvent faire face à plusieurs semaines de séparation de leurs maîtres sans aucun dommage psychologique durable. Si vous planifiez à temps, vous trouverez certainement une personne attentionnée qui pourra s'occuper de votre chat.

Partir en vacances avec son chat : autres conseils

Si vous ne trouvez personne pour s'occuper de votre chat dans votre entourage, plusieurs autres options s'offrent à vous. Vous pouvez le confier à une pension pour animaux ou à une famille d'accueil. Vous pouvez également faire garder votre chat chez vous, soit par un « pet-sitter » qui séjournera chez vous le temps de votre absence, soit en organisant des visites à domicile. Chacune de ces options a son coût, ses avantages et ses inconvénients. Vous pouvez effectuer une recherche sur internet pour trouver les options qui existent près de chez vous.

Que mettre dans la valise d'un chat :

✓ Le certificat de vaccination

✓ Un certificat de bonne santé officiel

✓ Une caisse de transport

✓ Une couverture et un oreiller

✓ Un bac à litière

✓ De la litière

✓ Des sacs plastique

✓ Des gamelles

✓ De la nourriture sèche et humide

✓ Des friandises et de vitamines

✓ Ses médicaments le cas échéant

✓ Des brosses et peignes

✓ Des jouets

✓ Le numéro de téléphone de votre vétérinaire

Articles les plus lus

Les maladies de la peau chez le chat

Quelles sont les maladies de la peau chez le chat ? Découvrez comment prendre soin de la peau et du pelage de votre chat afin de prévenir toutes sortes de maladies et de problèmes cutanés.

La stérilisation et la castration du chat

La castration du chat tout comme la stérilisation du chat permettent d'éviter que vos chats ne se reproduisent. Une intervention chirurgicale des plus utiles pour les chats d'extérieur !