02 janvier 2018 - Actualisé 13 août 2018

Prendre le train avec son chat

prendre le train avec son chat

Prendre le train avec son chat

Peu de chats se réjouissent de quitter l’environnement qui leur est familier. Mais en cas de déménagement ou de long voyage, votre félin devra inévitablement voyager ! Dans ce cas, prendre le train avec son chat est une des solutions priviléfiées par les maîtres n'ayant pas de voiture. Est-ce possible ? Bien sûr ! Avec quelques conseils, voyager avec son chat en train, métro, bus ou tram ne vous posera plus aucun problème.

En train avec son chat : la préparation

Lorsqu’il s’agit de voyager avec son chat, le plus important, c’est la sécurité : pour vous, votre chat et les autres passagers. Dans les transports en commun, seuls les cages et paniers de transport ou les sacs de transport en tissu adaptés au type de transport sont acceptés.

Plus votre chat sera familier avec la cage de transport, plus il sera détendu lors du trajet. Voilà pourquoi il est préférable de l’habituer à temps à la cage de transport. Au lieu de sortir uniquement la cage de transport lors des trajets désagréables en voiture ou pour une visite chez le vétérinaire, déposez de préférence la cage dans l’espace de vie de votre chat plusieurs jours voire semaines avant le départ. Rendez la cage attirante pour votre chat, en y ajoutant de la valériane et de la menthe à chat, cela permettra de détendre les chats nerveux et attirera leur curiosité. Vous pouvez également utiliser des sprays aux phéromones comme Feliway ou Felisept. Ils imitent les hormones du bien-être, celles que le chat libère lorsqu’il frôle les surfaces de son territoire. Essayez d’intégrer la cage aux jeux quotidiens. Dès que la peur de cette grande boîte à l’odeur désagréable aura disparu, vous pourrez essayer d’y attirer votre chat à l’aide d’un jouet, d’une canne à pêche ou d’une friandise. Souhaitez-vous proposer un repas à votre félin dans le panier de transport ? Dans ce cas, il est important, dans un premier temps, de ne pas fermer la porte afin votre chat de ne sente pas à l’étroit ! Il doit pouvoir quitter la cage quand bon lui semble. Enfin, récompensez-le avec une petite friandise.

prendre le train avec son chat

 Le train avec son chat : en route

Enfin, c’est parti ! Dans l’idéal, vous avez habitué votre chat à sa cage de transport et vous l’y avez fait entrer sans grande difficulté. Désormais, vous entrez dans le bus ou dans le train et vous êtes vraisemblablement la seule personne qui voyage avec un chat. Selon la durée du voyage, vous et votre chat êtes exposés à de nombreux odeurs et bruits. Il fait peut-être même très chaud ou très froid… Votre chat a toutes les raisons d’être nerveux ! Mais comment calmez-vous au mieux votre félin dans une telle situation ?

Faites attention, toutes les personnes n’aiment pas les chats et certaines peuvent être sujettes à des réactions allergiques. C’est pourquoi votre chat devrait rester dans sa cage de transport durant l’intégralité du trajet. Selon le caractère de votre chat, il risque de s’ennuyer ou de se plaindre bruyamment pendant le voyage. Résistez tout de même à l’envie d’ouvrir la porte de la cage de transport ou de prendre votre chat sur les genoux pour le calmer. Les chats sont des animaux agiles et peuvent s’échapper rapidement, devenant un danger pour les passagers. Contentez-vous de caresser votre chat à travers les barreaux de la cage et de le calmer à voix basse.

En fonction de la durée du trajet, vous allez sûrement vouloir donner à boire ou une petite friandise à votre chat. Du fait du stress que les voyages génèrent, tous les chats n’apprécient pas boire durant le trajet. Malgré la soif, beaucoup de chats refusent d’avaler quoique ce soit. Les animaux de nature confiante pourront boire à l’aide d’une seringue sans aiguille, remplie d’eau. Entrouvrez légèrement la fermeture éclair du sac de transport et faufilez-y votre main. Veillez à ne pas vous blesser si votre chat griffe ou feule. Encore une fois, dans le train avec son chat, la sécurité prime : ne laissez pas votre chat s’échapper !

En fonction de la météo et de la période de l’année, il peut faire très froid dans les transports en commun. Une couverture disposée sur la cage de transport protègera votre chat des courants d’air. Toutefois, tous les félins n’aiment pas voyager dans le noir. De nombreux sacs de transport, comme le Technicolor par exemple, présentent plusieurs ouvertures recouvertes d’un filet en nylon qui peuvent se fermer et s’ouvrir selon les besoins, et qui vous permettent d’avoir toujours un œil sur votre petit compagnon. Très pratique !

Après le voyage

Enfin, vous êtes arrivés ! Après le trajet, votre chat sera probablement un peu fatigué et instable sur ses pattes. Donnez-lui le temps de se reposer. Calmez votre compagnon et laissez encore quelques jours la cage de transport dans la maison, si possible. Ainsi, votre chat aura l’opportunité de retourner dans sa cage et de s’y amuser, avant de repartir pour un prochain voyage. Prendre le train avec son chat n'a désormais plus aucun secret pour vous.

Nous souhaitons un bon voyage à vous et à votre chat !

Articles les plus lus

Les maladies de la peau chez le chat

Quelles sont les maladies de la peau chez le chat ? Découvrez comment prendre soin de la peau et du pelage de votre chat afin de prévenir toutes sortes de maladies et de problèmes cutanés.

La stérilisation et la castration du chat

La castration du chat tout comme la stérilisation du chat permettent d'éviter que vos chats ne se reproduisent. Une intervention chirurgicale des plus utiles pour les chats d'extérieur !