Poney Schleich

Rédigé par Natalie Decker
poney schleich

Sportif comme un Warmblood, gentil comme un poney : le poney de selle allemand.

Ce poney allemand est souvent qualifié de « Warmblood miniature ». Son élégance et ses capacités sportives rappellent en effet celles du cheval Warmblood. Sa robustesse et sa gentillesse sont en revanche typiques du poney.

Apparence : quelle est la taille d’un poney de selle allemand ?

La taille au garrot de ce poney est de 138 à 148 centimètres. Cela correspond aux catégories C et D. Il s’agit d’un poney de sport moderne et bien musclé. Son apparence générale rappelle celle d’un cheval de selle classique. L’animal ressemble quasiment à un Warmblood miniature.

Un dos solide et une bonne position en selle

La petite tête expressive et les grands yeux amicaux de cet animal sont typiques du poney. Ses oreilles sont relativement petites, tandis que ses naseaux sont grands et larges. Son encolure est large, de longueur moyenne et s’affine vers la tête.

Cet équidé se caractérise par un garrot prononcé et des épaules inclinées. Sa morphologie permet une bonne position en selle. Son poitrail est suffisamment profond. Son dos et sa croupe se distinguent par une bonne musculature.

Un poney élégant aux couleurs diverses et variées

Pour un poney, son apparence est inhabituellement élancée et noble. Des membres sveltes, des articulations puissantes et une queue pas trop haute viennent renforcer l’harmonie de l’image générale de ce poney. Les couleurs de sa robe vont du noir au gris en passant par le bai et l’alezan. En principe, toutes les couleurs de robe et tous les motifs sont autorisés.

poney de selle allemand
Une petite tête et des yeux vifs sont typiques du poney de selle allemand.

Caractère : sportif et gentil avec les enfants

Ce poney revêt l’apparence accueillante d’un poney et l’esprit sportif et combatif d’un grand cheval. Il est considéré comme un animal simple et extrêmement gentil. Les jeunes cavaliers s’entendent particulièrement bien avec lui.

Un caractère semblable à celui d’un Warmblood

Mais bien qu’il se caractérise par son calme et sa sensibilité, ce poney ne doit pas être sous-estimé. Sa motivation et son entrain en font un poney de compétition très apprécié.

Son caractère rappelle en général celui d’un cheval Warmblood. En effet, si ce poney allemand est très porté sur la compétition et l’exercice, il est aussi calme et sensible. En raison de sa grande gentillesse à l’égard des enfants, ce poney convient parfaitement pour permettre aux enfants et aux adolescents de pratiquer l’équitation en sport ou en loisir.

Ce poney convient aux enfants, aux adolescents et aux adultes légers. Le poids que cet animal peut porter dépend entre autres de son niveau d’entraînement et de sa constitution. La selle et les compétences du cavalier jouent également un rôle important.

En règle générale, un poney de selle allemand ne doit pas être chargé à plus de 20 % de son propre poids. Pour un poids de 330 kilos, cela donne une limite de 66 kilos.

Lors des compétitions, la race est normalement montée par des enfants et des adolescents jusqu’à 16 ans. Toutefois, des cavaliers plus âgés peuvent également être admis au niveau régional.

Un poney utilisé pour le sport et pour l’attelage

En raison de sa motivation et de son aptitude au saut, ce poney convient à toutes sortes d’activités sportives. Il est polyvalent et peut être utilisé dans différentes disciplines sportives telles que le saut d’obstacles, le dressage et le concours complet d’équitation.

Dans son allure de base, ce poney fait preuve de rythme et d’agilité. Le pas est relativement long, le trot est vif et le galop a une phase de projection clairement reconnaissable. Ce poney polyvalent peut ainsi être utilisé pour des courses d’endurance et des promenades en calèche, mais aussi pour des sports de compétition.

L’élevage d’un poney de selle allemand est relativement simple. Il est recommandé de le faire vivre en stabulation libre. Cela permet à ce poney sensible et gentil d’être non seulement au contact de ses congénères, mais aussi de faire beaucoup d’exercice à l’air libre. Pendant la saison froide, cet animal développe un pelage d’hiver chaud et protecteur.

Combien coûte l’entretien d’un poney ?

Les coûts d’hébergement d’un poney varient considérablement, parfois même d’une région à l’autre. Une place dans une écurie indépendante coûte par exemple environ 300 euros par mois. Mais le prix d’un box dans une grande écurie avec manège couvert, marcheur, etc. peut atteindre 600 euros ou plus.

À cela s’ajoutent les frais courants pour les friandises, le vétérinaire et le maréchal-ferrant. La plupart des propriétaires de chevaux souscrivent en outre une assurance responsabilité civile pour chevaux et éventuellement une assurance hospitalisation.

L’équipement de base comprend du matériel et des produits d’entretien, un licol, une corde et un bridon. Ces accessoires doivent être renouvelés de temps en temps.

Certes, le poney de selle allemand est une race plutôt svelte. Mais comme d’autres poneys, il mange beaucoup. La quantité de nourriture doit donc impérativement être adaptée au niveau d’activité de l’animal.

Si ce poney reste trop longtemps dans son enclos ou s’il mange trop d’herbe, il risque de prendre des kilos, ce qui est susceptible d’engendrer des problèmes de santé. De plus, le risque que le poney développe une douloureuse fourbure est accru.

Combien de temps vit un poney de cette race ?

Dans l’ensemble, cette race est considérée comme robuste. Grâce à sa résistance physique et mentale, ce poney atteint souvent un âge avancé s’il bénéficie de soins appropriés. Son espérance de vie est d’environ 20 ans.

Il est toutefois important que cet animal intelligent qui aime se dépenser soit suffisamment sollicité. Il n’est donc pas recommandé de le faire évoluer uniquement dans un box.

Le poney de selle allemand est une race relativement jeune. Elle est élevée en Allemagne depuis le milieu des années 60. L’objectif était de répondre au besoin croissant de jeunes chevaux de selle. En effet, grâce à la prospérité croissante, mais aussi aux livres, films et séries sur les chevaux, de nombreux enfants et adolescents se sont découverts une passion pour le sport équestre.

Quelles sont les races dont descend ce poney ?

Les races à l’origine de l’élevage étaient des poneys de sport britanniques, en particulier le Welsh. Mais les poneys à l’état sauvage de Rhénanie-du-Nord-Westphalie comptent également parmi les ancêtres de cet animal.

Grâce à différents programmes de croisement, les éleveurs ont tenté de créer une race ayant le tempérament sportif d’un cheval de selle et le caractère doux d’un poney. Lors de la phase d’amélioration, on utilisait entre autres des chevaux tels que l’Arabe et le pur-sang.

Une race de poney très appréciée

En l’espace d’une vingtaine d’années seulement, un élevage ciblé a donné naissance à un cheval de sport de petite taille qui a remporté de grands succès dans les compétitions sportives de poneys. La race compte désormais parmi les poneys les plus populaires.

Achat : combien coûte un poney de cette race ?

Le prix d’un poney de selle allemand dépend entre autres de son état de santé, de son pedigree et de son niveau d’entraînement. Le prix d’un poney en bonne santé, bien dressé et ayant reçu des soins appropriés se situe généralement dans la moyenne des quatre chiffres. Les animaux ayant déjà remporté des succès dans des compétitions peuvent toutefois être nettement plus chers.

En revanche, des poulains sans papiers peuvent parfois être achetés pour moins de 1 000 euros. Il est toutefois fortement déconseillé de faire de telles prétendues bonnes affaires. En effet, le passeport équidé comprenant le certificat généalogique est obligatoire dans l’UE.

Alternative à l’achat d’un poney : l’équitation

Si vous ne souhaitez pas acheter tout de suite votre propre poney de selle français ou allemand chez un éleveur ou chez un particulier, vous pouvez envisager de pratiquer l’équitation. Cela vaut en particulier pour les parents d’enfants et d’adolescents qui rêvent d’avoir un poney. Puisque leurs intérêts changent souvent rapidement, une pratique de l’équitation peut représenter une alternative judicieuse à l’achat d’un cheval.


Natalie Decker
Profilbild Natalie Decker (mit Pferd)

« Une vie sans chiot est possible, mais dénuée de sens », disait l’artiste Loriot. Je suis entièrement d’accord avec lui, et j’ajouterai même : « Tout comme une vie sans cheval, chat et lapin ! ». Les petits et grands animaux me passionnent, et j’ai la chance de pouvoir écrire à leur sujet en tant qu’auteur freelance. Avec mes articles, je cherche à sensibiliser les lecteurs à la condition animale et à donner des conseils utiles aux amoureux des animaux.


Articles les plus utiles
8 min

Le Poney

Contrairement à d’autres races de chevaux, les poneys sont facilement reconnaissables par leur apparence physique compacte. Est considéré comme poney tout cheval dont la taille à l’âge adulte est inférieure ou égale à 1,48 m (ou 1,49 m s’il est ferré). Lors de tournois, les organisateurs sont encore plus précis et distinguent les tailles suivantes :
  • catégorie A = taille inférieure à 1,07 m
  • catégorie B = taille comprise entre 1,08 et 1,30 m
  • catégorie C = taille comprise entre 1,31 et 1,40 m
  • catégorie D = taille comprise entre 1,41 et 1,48 m
Le poney a une morphologie assez trapue. Ses pattes et son cou sont plus musclés et plus courts que chez les chevaux de grande taille. Chez de nombreuses races de poneys, la tête, les oreilles et la bouche sont particulièrement petits. La queue et la crinière sont épaisses et fournies, et les nuances de la robe sont très variées : il existe toutes les couleurs de base, et chez certaines races, comme par exemple le Shetland, on trouve même des variantes, comme la couleur pie.

Le plus petit poney au monde

La race de poney miniature Falabella est la plus petite race, avec des poneys mesurant entre 30 et 84 cm au garrot. Affichant 34 cm au garrot, le cheval miniature américain se distingue aussi par sa taille exceptionnellement petite. Cependant, ses proportions se rapprochent de celles des grands chevaux. Un cheval miniature n’est donc pas un poney ni un poney nain.
6 min

Acariens chez le cheval : comment s’en débarrasser ?

Vous vous rendez à l’écurie et constatez que votre animal est particulièrement agité et tape des pattes au sol. Peut-être même que votre cheval se contorsionne de façon presque acrobatique pour se gratter ? Dans ce cas, des acariens pourraient être la cause de ce comportement. Votre cheval souffre peut-être d’allergies ou de troubles respiratoires suite à une infestation d’acariens, vérifiez son état de santé.

Acariens : qu'est-ce que c'est ?

Les acariens sont des arachnides qui parasitent l’homme et diverses espèces animales. Chez le cheval aussi, on trouve toujours un certain nombre d’acariens sur la peau et le pelage. La plupart des espèces d’acariens aiment l’humidité et la chaleur. Il n’est donc pas étonnant qu’ils se multiplient rapidement, surtout par temps humide (automne, passage de l’hiver au printemps). Si le système immunitaire du cheval est affaibli par une mue ou autre et que la barrière cutanée est en outre endommagée par l’humidité, les acariens ont beau jeu. Les chevaux concernés souffrent alors de démangeaisons presque insupportables. Selon la partie du corps concernée, le cheval se frotte ou mordille les endroits qui le démangent. Il en résulte rapidement une perte de poils et des infections secondaires par des bactéries. Votre animal peut également souffrir d’allergies respiratoires, de toux et de réactions allergiques.