Chien croisé : qu’est-ce que c’est ?

Un chien croisé Labradoodle

Le labradoodle, croisement du labrador retriever et du caniche, est considéré comme l'un des premiers chiens hybrides.

La tendance actuelle est aux chiens croisés. Quelle est la particularité de ces quadrupèdes ? Nous vous apportons les réponses à toutes les questions que vous pourriez vous poser avant d’adopter un chien hybride.

Comment obtient-on un chien croisé ?

Un chien croisé (ou hybride) est issu de deux parents appartenant à des races différentes. Ce sont ces parents de race pure qui les distinguent des autres mélanges plus difficiles à discerner. Cependant, ils restent des chiens bâtards au sens strict du terme. Lorsque l’accouplement a pour but de combiner certaines caractéristiques des parents, on parle de chien hybride ou de designer dog.

Le Labradoodle comme précusseur

Les chiens croisés sont à la mode depuis quelques années. Le précurseur a été le Labradoodle, une nouvelle race de chien : un croisement entre le labrador retriever et le caniche (caniche se dit doodle en anglais). Il était destiné à réunir les qualités des deux races et à devenir un « chien d’assistance pour les personnes allergiques. »

Wally Conron, « l’inventeur » du labradoodle, regrette aujourd’hui le croisement ciblé des races et dit avoir libéré « le monstre de Frankenstein ». Car autour de la tendance des chiens hybrides, beaucoup de gens flairent une source d’argent facile. Ce qui peut nuire à leur nature et à leur santé.

Quelle sont les différences entre les chiens croisés et les designer dog ?

Tous les Designer Dog sont des chiens croisés. Mais tous les chiens hybrides ne sont pas des Designer Dog. Un chien hybride peut en effet naître par hasard. Par exemple, lorsqu’une chienne reproductrice en chaleur s’échappe de chez elle pour aller rencontrer le mâle du jardin voisin. Si la chienne est un bichon maltais et le mâle un teckel, il en résulte un croisement qui comporte des caractéristiques des deux parents.

Les Designer Dogs, en revanche, incarnent un élevage ciblé. Tout dépend de la volonté des propriétaires. Si les voisins affirment neuf semaines plus tard vouloir croiser les qualités de Waldi, le teckel, avec le caractère unique de Molly, la chienne bichon maltais, le chien hybride deviendra un Designer Dog.

Les chiens hybrides ont-ils une meilleure santé que les pures races ?

Les chiens croisés peuvent être en meilleure santé que les chiens de race à la première génération. Cela est dû à l’effet d’hétérosis. Il représente une amélioration de la santé lorsque des gènes complètement inconnus se rencontrent.

Ce n’est toutefois que partiellement vrai. Les chiens croisés ne sont que rarement soumis à des tests d’élevage, obligatoires pour les chiens de race. Ils ne doivent pas passer de sélection (autorisation d’élevage) et les éleveurs font généralement de l’élevage sans passer par un club canin. Des chiens de pure race présentant des déficits de santé peuvent alors se retrouver dans un élevage de chiens hybrides. Leurs descendants peuvent être malchanceux et avoir des problèmes de santé provenant de leurs deux parents.

Viennent s’ajouter à cela les éventuels problèmes de santé qui peuvent résulter de ce mélange. Les problèmes de pelage et de peau du labradoodle en sont un exemple, car ce chien combine deux types de pelage différents. Ceux-ci ne s’harmonisent pas toujours entre eux. Des problèmes dentaires peuvent également en résulter lorsque la dentition étroite du caniche rencontre la dentition plus large du retriever.

Le chihuahua papillon, croisement entre un chihuahua et un chien papillon, combine lui aussi les maladies des deux races. Comme le glaucome et des shunts hépatiques.

Adoption : à quoi faut-il faire attention avant l’achat ?

Vous devez veiller à ce que les chiots soient élevés avec bienveillance. C’est le cas pour tout achat de chiot. Vous devez pouvoir rendre visite aux chiots dans leur foyer et y rencontrer les parents. Un éleveur sérieux ne veut pas simplement vendre, mais savoir où ses protégés vont atterrir. C’est pourquoi il vous posera aussi des questions.

Informez-vous sur les maladies typiques de la race des parents et demandez à l’éleveur s’il a pris des précautions en matière de santé. Si ce dernier ne peut pas vous répondre correctement, il vaut mieux ne pas acheter de chiot.

Il est recommandé que le chien vienne vivre chez vous au plus tôt à l’âge de neuf semaines. Il sera alors vermifugé plusieurs fois, vacciné et emménagera avec un passeport européen pour animaux de compagnie. Ne vous laissez surtout pas tenter par des prix démesurés.

Souvent, les « éleveurs de chiens hybrides », qui ne disposent d’aucun savoir-faire en matière de génétique ou de standards de race, proposent des chiots qui coûtent plus cher que les animaux avec pedigree issus d’un élevage sérieux. Ils s’enrichissent grâce à l’engouement pour les hybrides. Souvent sans accorder autant d’importance à la santé, au type et au caractère.

Les croisés combinent-ils le meilleur de deux races ?

Hélas, cela n’est qu’une question de chance. Quoi qu’il en soit, les meilleurs spécimens d’une race donnée restent généralement entre les mains des éleveurs de la race en question. Comme pour la santé, il faut être clair. Si les descendants peuvent hériter du meilleur de leurs parents, les « mauvaises » caractéristiques ou les caractéristiques indésirables peuvent également leur être transmises. Un autre exemple, le malinois croisé staff, regroupe deux races énergétiques. Ce qui a pour conséquence une nécessité accru de dépense énergétique. Cela ne peut pas convenir à tous les futurs propriétaires de chiens.

Pourquoi un croisement ne constitut pas une race à part entière ?

En croisant un caniche avec un berger allemand, par exemple, on obtient un paquet de surprises : une fourrure longue ou bouclée, qui tient soit du berger allemand, soit du caniche. Les possibilités sont nombreuses. Si l’on mélange à nouveau des hybrides, la surprise est encore plus grande. Les descendants peuvent par exemple ressembler complètement à des caniches. C’est pourquoi il est difficile de justifier le croisement de chiens croisé de la génération F2 en disant « combiner le meilleur de deux races. »

Un chien croisé peut toutefois devenir une race à part entière au fil du temps. C’est par exemple l’objectif de l’élevage de labradoodles australiens. Dans ce cas, on ne parle plus d’un chien hybride. Toutefois, les chemin est parfois long pour obtenir une reconnaissance officielle par la FCI (Fédération Cynologique Internationale).

Des éleveurs ont également croisé l’Irish Water Spaniel et le Cocker Spaniel afin d’obtenir un type uniforme. Un autre exemple est le Kromfohrländer, un hybride de Griffon Vendéen et de Fox Terrier. Cette race présente aujourd’hui un coefficient de consanguinité élevé, car elle est issue d’un petit nombre d’individus.

Les chiens croisés peut devenir une race avec le temps © elaisacaroline / stock.adobe.com
Un chien hybride peut donner naissance à une race. Le Kromfohrländer en est un exemple.

Existe-t-il des designer dogs adaptés aux personnes allergiques ?

Il n’existe pas de chien croisé spécialement recommandé pour les personnes allergiques. Beaucoup d’amateurs de chiens s’interrogent sur l’existence d’un chien hybride hypoallergénique qui ne perdrai pas de poils. C’est difficile à prédire, même dans le cas d’un croisement avec un caniche.

De nombreux chiens croisés au nom finissant par « doodle » (caniche en anglais) perdent les poils qu’ils ont hérité de leur autre parent doté d’un sous-poil. Plus il y a de boucles, moins la perte de poils est importante, en général. Un chien hybride peut être issu de deux chiens à poil dur, comme le berger allemand et le spitz, et perdre des poils en conséquence. Il en va de même pour le husky croisé loup.

Il convient toutefois de ne pas oublier deux choses lorsque vous cherchez un compagnon à quatre pattes qui n’a pas de poils ou qui en perd peu :

  • Soit ces animaux nécessitent beaucoup de soins pour leur pelage. Un caniche, par exemple, doit être tondu régulièrement.
  • Soit ils n’ont pas de poils, mais peuvent tout de même provoquer des allergies.

Quelles sont les alternatives au chien croisé  ?

Il existe plus de 350 races de chiens. Il devrait y en avoir une pour chaque passionné de chiens. Au vu de la saturation des refuges pour animaux, tout amateur de chiens bâtards devrait toutefois se demander s’il est judicieux de faire naître de manière ciblée des croisés supplémentaires.

Le caniche comme alternative

Vous désirez un chien de race ? Que diriez-vous d’un caniche ? Les caniches sont une race de chiens intelligents et faciles à éduquer avec un peu de cohérence. Contrairement à de nombreux hybrides de caniches, ils ne perdent pas leurs poils et sont élevés dans quatre tailles différentes, du caniche toy au caniche royal. Cela peut présenter un avantage si vous êtes allergique aux poils de chien.

Étant donné que les caniches sont reconnus comme une race depuis des siècles, vous trouverez facilement un éleveur responsable en faisant quelques recherches. Si vous préférez tout de même un croisement, vous pouvez adopter un chiot croisé dans un refuge et à la SPA. Là-bas, qu’importe la région, des dizaines de chiens attendent un nouveau foyer plein d’amour.

Articles les plus utiles
8 min

10 signes que votre chien vous aime

Vous avez adopté un chien et vous souhaiteriez savoir s'il vous aime ? Lorsque nous aimons quelqu'un, nous cherchons à savoir s'il éprouve les mêmes sentiments pour nous. Il est donc naturel de vouloir comprendre les signes par lesquels nos amis canins nous montrent qu'ils nous aiment. Mais les chiens ont des moyens différents des nôtres de montrer leur amour, et ils ne peuvent pas exprimer « je t'aime » avec des mots. Mais ils trouvent d'autres façons de nous montrer à quel point ils nous aiment, et il est plus facile que vous ne le pensez de reconnaître ces signes. La capacité de comprendre le langage de nos chiens bien-aimés sommeille en chacun de nous.

5 min

Dormir avec son chien : bon ou mauvais ?

Comme pour beaucoup de sujets, les opinions sur la question « Peut-on dormir avec son chien dans le lit ? » sont très diverses. Les contre-arguments peuvent peser plus lourd que Médor sur votre couette. Si vous avez adopté un chien et que vous n'arrivez pas à faire un choix, voici quelques avantages et inconvénients pour vous aider à décider si vous souhaitez laisser dormir votre chien dans le lit ou non. De toute façon, votre chien s'adaptera à votre opinion, car au final, vous êtes le chef.