Adopter un chiot dans un refuge

En coopération avec Pedigree
chiot à adopter dans un refuge

Vous souhaitez adopter un ou plusieurs chiots dans votre foyer ? Pourquoi ne pas adopter un chiot dans un refuge ? 

Y-a-t-il des chiots dans un refuge ? 

Des millions de chiens à travers le monde n'ont malheureusement pas la chance d'avoir un foyer aimant et la plupart d'entre eux deviennent errants. En France, près de 100 000 chiens et chats sont abandonnés chaque année et nombre d’entre eux finissent dans des refuges, où ils pourront trouver une nouvelle famille aimante.   

La plupart des chiens en refuge sont des croisements de races, sans compter les chiennes gestantes, les chiots issus de commerce illégal ou les jeunes chiens qui finissent parfois aussi dans des refuges. Nombre d'entre eux collaborent également avec des associations de protection des animaux à l'étranger afin d’organiser un réseau d’aide aux animaux, notamment pour les chiots en provenance de Roumanie ou d'Espagne, pays dans lesquels le trafic d'animaux est accru. Certains de ces chiens vivent aussi dans des familles d'accueil, rattachées aux refuges. Pour finir, il est tout à fait possible d'adopter un chiot dans un refuge. 

6 raisons d'adopter un chiot dans un refuge 

Vous souhaitez adopter un chiot ? Pensez aux refuges qui sont remplis d'animaux plein d'affection : 

Jeunes chiens issus de croisements  

De nombreuses personnes ne cherchent pas à adopter une race spécifique, mais plutôt à offrir une nouvelle vie à un chien. Pour cela, mieux vaut adopter dans des refuges, même si vous souhaitez adopter un chiot. Vous soutiendrez non seulement le refuge financièrement, mais vous permettrez à un nouvel animal d'être pris en charge. Les refuges débordent de chiens affectueux, vous trouverez sans aucun doute celui qui saura vous toucher en plein cœur. 

Petit conseil 

Les refuges ont des années d'expérience en termes d'adoption. Ils connaissent le caractère de leurs protégés, même s'il s'agit de chiots ou de jeunes chiens. Ils sauront vous guider vers un animal qui vous correspond et vous donneront des conseils pour bien préparer son arrivée. 

Chiots issus du refuge : une socialisation réussie 

Comme les éleveurs, les refuges s'occupent également de sociabiliser les chiots, en les habituant à leurs congénères et aux Humains, grâce notamment aux familles d'accueil.  

Bilan de santé inclus 

Peu importe leur race, âge, sexe ou taille : les chiens des refuges sont vaccinés, vermifugés et soumis à un check-up complet avant d'être proposés à l'adoption. En cas de maladie chronique par exemple, les adoptants sont prévenus en amont afin de prendre les dispositions nécessaires. 

Aider les animaux dans le besoin 

Lorsque vous adoptez un chiot auprès d'une association, vous ne faites pas que lui offrir une nouvelle vie : vous soutenez également les autres protégés du refuge. 

Valoriser le bien-être animal 

Les refuges réalisent un travail formidable grâce à leurs employés et bénévoles. En y adoptant un animal, vous les soutenez également. 

Œuvrons ensemble pour le bien-être des petits protégés 

Vous souhaitez soutenir la cause animale au quotidien ? Des fabricants comme Pedigree collaborent avec les refuges et associations dans le monde entier. Par exemple en 2021, Pedigree est venu en aide à plus de 100 associations et a fait don de 3 millions de repas aux animaux des refuges. Les dons seront mis à disposition entre juillet 2021 et juillet 2022. 

chiot à adopter

Chiots issus de refuges VS de particuliers 

"C'est bien beau" diront certains cynophiles, "mais pourquoi ne pas adopter un chiot auprès d'un particulier ? Eux aussi ont besoin d'un foyer aimant, et internet regorge de chiots à adopter". Ce n'est pas une très bonne idée ! 

Certains particuliers proposant des chiots à l'adoption se préoccupent moins des soins à leur apporter et souhaitent simplement gagner un peu d'argent. 

Mieux vaut donc privilégier une association ou un refuge. De plus, en soutenant l'achat auprès de particuliers, vous encouragez la reproduction. 

La recherche du chiot qui vous correspond 

Les chiots d'un refuge sont tous complètement différents. Demandez conseil aux bénévoles afin de rendre visite à ceux susceptibles de vous convenir, que ce soit chez les familles d’accueil ou au refuge. 

Si vous ne trouvez pas de chiot adapté à vos besoins dans votre région, vous pouvez vous renseigner sur internet, ou contacter une association dans un région voisine. Faites attention sur internet aux chiots issus de commerce illégal, malheureusement de plus en plus nombreux. 

Pour en savoir plus, consultez notre article dédié à l'adoption d'un chiot à l'étranger. 

Adopter un chiot dans un refuge : le placement 

Une fois que vous avez trouvé votre nouveau compagnon pour la vie, le refuge cherchera à vous connaître davantage avant de vous confier l'un de leurs protégés. Ils souhaitent simplement éviter de les retrouver dans un refuge quelques mois plus tard. 

Par conséquent, après un premier échange et votre intérêt manifeste pour l'animal, une première visite aura lieu à votre domicile. Un membre de l'association vérifiera si vos conditions de vie sont adaptées à un chien. Après cette première visite, il sera temps de discuter des formalités de l'adoption. 

À noter que si vous êtes locataire, mieux vaut obtenir une autorisation écrite de votre propriétaire.  

Règlement concernant les chiots des refuges 

Une fois l’adoption mise en route vous recevrez son carnet de santé ainsi que le contrat d'adoption, stipulant que vous devrez faire stériliser/castrer le chien lorsqu'il aura atteint l'âge requis. Si vous ne le faites pas, vous risquez des sanctions financières (variable selon les associations). Le contrat stipule également les conditions de détention et interdit la cession de l'animal à un tiers. 

Un chiot est généralement adoptable à l'âge de 8 semaines. Enfin, les chiots en refuge sont parfois un peu plus onéreux que les chiens plus âgés qui attendent un foyer depuis longtemps. 

De nombreuses associations restent également en contact avec vous plusieurs mois après l'adoption afin de vous prodiguer des conseils et de veiller au bien-être de l’animal. 

À lire : la première visite chez le vétérinaire. 

Êtes-vous prêt à adopter un chiot ? 

En adoptant un animal dans un refuge, vous devenez sa nouvelle famille. S'il provient de l'étranger, vous avez peut-être même sauvé sa vie en l'adoptant. Néanmoins, la décision d'adopter un chiot ou un chien doit être mûrement réfléchie et ne doit pas être prise à la légère. 

Vous vous engagez pour de nombreuses années, et cela engendre des responsabilités. Pensez à prendre en compte les points suivants avant de vous décider à adopter : 

Un chien pour la vie 

Même si l'espérance de vie moyenne des chiens varie selon les races, en décidant d'adopter, vous vous engagez à long terme. Demandez-vous si vos projets de vie peuvent inclure un chien. 

Bien sûr, vous ne pouvez pas savoir ce qu'il va se passer dans plusieurs années. Mais si vous supposez que vous aurez un emploi très prenant dans quelques années et que vous ne serez pas très présent à la maison, mieux vaut repenser votre projet d'adoption. 

Les chiens ont besoin qu'on leur accorde beaucoup de temps 

Jouer, apprendre, aller chez le toiletteur, se promener : un chien demande énormément de temps au quotidien. Il vous faudra le promener plusieurs fois par jour, peu importe la météo. Les chiots et les jeunes chiens en particulier, auront besoin de plus de temps pour leur éducation. Demandez-vous alors : ai-je assez de temps à accorder à un chien ? 

Sortir par tous les temps 

Avoir un chien signifie devoir faire des promenades peu importe le temps. Vous n'aimez pas sortir lorsqu'il fait froid ou quand il pleut ? Dans ce cas, pourquoi ne pas adopter un chien plus âgé qui préfère rester au chaud la plupart de la journée ? 

Pour certaines races, de courtes promenades suffisent si vous les stimulez suffisamment le reste de la journée. 

Les chiens coûtent de l'argent 

L'achat, l'équipement de base mais aussi le toilettage d'un chien coûtent de l'argent. Les croquettes, les friandises et les jouets sont aussi à prévoir dans votre budget mensuel. Pour les chiots, il est également recommandé de fréquenteur une école pour chien. 

N'oubliez pas les frais vétérinaires, au minima pour le rappel de vaccin annuel. Prévoyez également un budget pour les frais imprévus, en cas de maladie par exemple. 

Le nouveau membre de la famille 

Un chien doit s'entendre avec tous les membres et autres animaux du foyer. S'il provient d'un refuge, il faudra lui accorder du temps pour son acclimatation. 

Certaines races sont plus à l'aise avec les enfants que d'autres, si vous avez déjà des animaux plus âgés, vous pouvez envisager d'adopter un chien adulte. Le sexe et la taille peuvent également jouer un rôle dans leur sociabilisation. Demandez conseil au refuge en cas de doute. 

Un foyer sécurisé pour votre chien 

Avant d'accueillir votre nouveau locataire, assurez-vous que votre maison ne contient pas de danger pour lui. S'il s'agit d'un chiot, retirez les tapis pendant les premières semaines. Instaurez des règles dès le départ afin de commencer son éducation.  

Les chiens occupent votre temps libre 

Au cours des premières semaines, un chiot ne doit pas être laissé seul très longtemps. Même s'il peut rester seul quelques heures, il est important de lui consacrer une grande partie de votre temps libre. 

Conseil : trouvez un pet-sitter qui s'occupera de lui pendant vos absences. Ainsi, votre chiot sera habitué à sa présence et vous pourrez vous partir en toute confiance. 

Conclusion : adopter un chiot dans un refuge 

Êtes-vous prêt à adopter un chiot ? Si oui, vous pouvez contacter une association ou un refuge proche de chez vous afin de vous renseigner sur leurs pensionnaires. Dans le cas où vous cherchez une race en particulier, tournez-vous auprès d'éleveurs réputés. 

Nous vous souhaitons une vie pleine de bonheur avec votre nouveau compagnon ! 

Articles les plus utiles
6 min

10 signes que votre chien vous aime

Vous voulez savoir si votre chien vous aime ? Lorsque nous aimons quelqu'un, nous cherchons à savoir s'il éprouve les mêmes sentiments pour nous. Il est donc naturel que nous voulions pouvoir lire les signes par lesquels nos amis canins nous montrent qu'ils nous aiment. Mais les chiens ont des moyens différents des nôtres de montrer leur amour, et ils ne peuvent pas exprimer « je t'aime » avec des mots. Mais ils trouvent d'autres façons de nous montrer à quel point ils nous aiment, et il est plus facile que vous ne le pensez de reconnaître ces signes. La capacité de comprendre le langage de nos chiens bien-aimés sommeille en chacun de nous. Voici dix signes qui montrent sans aucun doute que le cœur de votre chien bat et sa queue s'agite pour vous. Avant tout, il est important que vous réalisiez que votre instinct est un facteur clé dans la compréhension du langage de votre chien. Tout comme nos chiens se fient entièrement à leurs instincts, nos instincts sont aussi un guide fiable lorsqu'il s'agit de comprendre leur langue. Pour cette raison, la liste qui suit ne prétend pas être exhaustive, et les dix points suivants ne peuvent représenter qu’une ligne directrice approximative. Peut-être votre chien trouvera-t-il d'autres moyens que ceux mentionnés ici pour vous montrer son amour pour vous. Plus votre relation avec lui sera bonne, plus facilement vous pourrez interpréter les signes de son affection pour vous.
5 min

10 signes qui prouvent que votre chien est heureux

« Comment savoir si mon chien va bien ? » « Comment puis-je savoir si je m’occupe bien mon chien et s'il est heureux de la vie qu'il mène avec moi ? » Ce sont des questions auxquelles de nombreux maîtres de chiens sont confrontés. Si votre chien est bien occupé, il est probablement heureux. Une bonne façon de le garder occupé est de passer beaucoup de temps avec lui, notamment en jouant. De plus, et nous n'insisterons jamais assez sur ce point, une alimentation de qualité issue du commerce spécialisé est déterminante pour la bonne santé physique et mentale de votre chien, et donc pour qu'il se sente bien. Comme tous les chiens descendent du loup, ils ont tous un langage très similaire. Le chien communique par le langage corporel et les sons. Tous les chiens, qu'ils aient un museau court ou long, une queue courte ou longue, s'expriment de la même façon. Cependant, il faut noter que certaines races de chiens n'arrivent plus à bien se faire comprendre par les autres chiens lorsque leur apparence est altérée, notamment lorsque leur queue est écourtée.
5 min

Dormir avec son chien : bon ou mauvais ?

Comme pour beaucoup de sujets, les opinions sur la question « Peut-on dormir avec son chien dans le lit ? » sont très diverses. Les contre-arguments peuvent peser plus lourd que Médor sur votre couette. Voici quelques avantages et inconvénients pour vous aider à décider si vous souhaitez laisser dormir votre chien dans le lit ou non. De toute façon, votre chien s'adaptera à votre opinion, car au final, vous êtes le chef.