Puppy yoga : une nouvelle tendance controversée

Rédigé par Natalie Decker
Un séance de puppy yoga

Lors du Puppy yoga, d'adorables chiots gambadent dans la salle. Cette pratique est critiquée par les défenseurs des animaux.

Le Puppy yoga, ou yoga avec des chiots, est un nouveau sport canin à la mode venu des États-Unis et de Grande-Bretagne et qui séduit de plus en plus de personnes en France. Les jeunes chiens se défoulent dans la salle pendant que les participants font leurs postures – les caresses et les câlins avec les chiots sont évidemment recommandés. Mais les défenseurs des animaux critiquent ce buzz sur les réseaux sociaux.

Comment pratiquer le puppy yoga ?

De Vienne à Paris, de Londres à Munich : le Puppy yoga conquiert les grandes villes européennes. Ce nouveau sport à la mode est proposé dans des studios spéciaux, où les participants se retrouvent pour pratiquer ensemble. Mais il existe une particularité : pendant que les yogis font leurs asanas, comme la posture sur les épaules, le chameau ou le bateau, des petits chiots mignons se baladent dans la salle.

Les chiots qui gambadent entre les tapis de yoga apaisent les participants, leur apportent la bonne humeur et stimulent ainsi leur « Qi », l’énergie vitale.

Puppy yoga sur TikTok et Instagram

Chez la plupart des prestataires du Puppy yoga, câliner, caresser, prendre des photos et filmer les animaux font partie du programme. Cela n’est pas étonnant : le pelage doux, les grands yeux et les petites babines des chiots sont irrésistibles.

Le Puppy yoga associe deux thèmes qui fonctionnent toujours sur les réseaux sociaux : le yoga ou le bien-être, et les chiots. Les yogis espèrent donc obtenir beaucoup de vues et de likes en postant leurs photos et vidéos de ces cours de yoga originaux sur Instagram, TikTok et autres.

Une petite pause et on continue

Pendant que les participants choisissent les meilleures photos pour leurs publications, les petits chiens font généralement une pause avant le début du cours suivant. En effet, les bébés chiens ont besoin de beaucoup de sommeil.

Il est donc possible que les chiots fassent une sieste pendant le cours de yoga au lieu de poser pour des photos ou de faire des câlins aux yogis.

Le Puppy yoga est apparu il y a quelques années aux États-Unis et en Grande-Bretagne. Depuis 2023, les photos et les vidéos de ce nouveau sport à la mode se répandent de plus en plus sur les réseaux sociaux. De nombreux influenceurs et sportifs ont également essayé le Puppy yoga, comme par exemple les footballeuses du FC Bayern Munich.

La télévision, les magazines et les journaux ne cessent de parler de cette tendance de fitness adorable. En conséquence, de nouveaux prestataires apparaissent, notamment dans les grandes villes où de nouveaux studios ne cessent de s’ouvrir.

Pratiquer le puppy yoga relaxe les participants grâce aux exercices d’étirement et de relaxation. Et en plus, les chiots font un excellent contenu pour les réseaux sociaux.

En outre, les personnes souffrant d’anxiété peuvent trouver un soulagement dans les séances de Puppy yoga. Effectivement, le contact avec les animaux est souvent bénéfique. Après tout, les bienfaits de la thérapie canine sont connus depuis longtemps.

Un moyen de socialiser les chiots ?

Et qu’en est-il des mini-yogis à quatre pattes ? En participant à la séance de yoga, les chiots sont confrontés à différents stimuli environnementaux, ce qui leur permettrait de bien se socialiser. C’est du moins ce qu’affirment les prestataires de Puppy yoga. Est-ce vrai ? Les défenseurs des animaux ont des doutes à ce sujet.

Quelles critiques peut-on faire à l’encontre du Puppy yoga ?

Comme d’autres sports canins, par exemple les courses de chiens de traîneau, le yoga avec chiots est controversé.

Les défenseurs des animaux attirent l’attention sur le fait que chaque chiot est différent. Alors que certains apprécient les nombreuses caresses pendant le Puppy yoga, d’autres sont plutôt effrayés ou dépassés. Pour les chiots sensibles, la participation à un cours de yoga peut provoquer une surcharge sensorielle.

De plus, si les petits chiens comprennent qu’ils ne peuvent pas compter sur leur personne de confiance pendant les séances trop intenses, cela nuit à leur socialisation. Les défenseurs des animaux indiquent également que les petits chiots peuvent se blesser lorsqu’ils courent autour des participants durant la séance de yoga.

Protection des animaux

De nombreux défenseurs des animaux s’opposent à l’utilisation des animaux à des fins commerciales, à des fins de divertissement ou comme équipement sportif. Dans ces situations, c’est toujours leur utilité pour l’homme qui prime, et non le droit des animaux.

D’où viennent les chiots ?

De nombreux prestataires de Puppy yoga indiquent qu’ils n’élèvent pas eux-mêmes les chiens. Ils travaillent généralement avec des éleveurs dont ils empruntent les animaux âgés de quelques semaines pour leurs cours de yoga. Cela signifie que les petits ont déjà fait un trajet fatigant en voiture avant d’entrer dans la salle de yoga et de participer à un ou plusieurs cours successifs.

Certes, la plupart des prestataires affirment ne travailler qu’avec des éleveurs responsables et visiter les élevages au préalable. Il n’est toutefois pas exclu que des chiots issus de trafic soient utilisés dans le cadre du Puppy yoga.

Adopter un chiot, ce n’est pas faire son shopping

De plus, les défenseurs des animaux craignent que les buzz sur les réseaux sociaux, comme le Puppy yoga, n’alimentent encore plus la demande déjà élevée de petits chiots. Les races les plus concernées seraient les races à la mode comme les carlins, les spitz nains et les bouledogues français, dont certaines caractéristiques pour lesquelles ils ont été sélectionnée s’apparentent à de la maltraitance animale.

Les défenseurs des animaux appellent depuis longtemps les amis des chiens à adopter un chien dans un refuge plutôt que d’acheter un chiot chez un éleveur. Mais des tendances comme le Puppy yoga semblent aller à l’encontre de leurs efforts : elles font augmenter la demande de chiots de certaines races, alors que les refuges sont souvent si pleins qu’ils sont obligés de refuser des chiens.

Puppy yoga avec des chiens de refuge ?

D’ailleurs, le puppy yoga a peu de chance d’être pratiqué avec les chiens de refuge. Dans de nombreux établissements, il manque du personnel pour conduire les animaux au studio de yoga et les récupérer ensuite. De plus, de nombreux défenseurs des animaux sont critiques vis-à-vis de ce nouveau sport à la mode pour les raisons déjà évoquées.

Quel est la différence avec le Dog yoga ?

Il ne faut pas confondre le Puppy yoga avec le Dog yoga, établi depuis des années déjà.
Du point de vue de la protection des animaux, il n’y a aucun problème à intégrer son propre chien (adulte) dans la pratique du yoga à la maison, tant que ses besoins sont respectés.

Conclusion : informez-vous au préalable

Si vous souhaitez essayer le Puppy yoga, vous devez vous informer au préalable : d’où viennent les chiots ? Combien de temps sont-ils sollicités par jour et combien de pauses leur sera-t-il accordé ? En cas de doute sur le bien-être des chiots dans le studio de yoga, il est préférable de ne pas participer.


Natalie Decker
Profilbild Natalie Decker (mit Pferd)

« Une vie sans chiot est possible, mais dénuée de sens », disait l’artiste Loriot. Je suis entièrement d’accord avec lui, et j’ajouterai même : « Tout comme une vie sans cheval, chat et lapin ! ». Les petits et grands animaux me passionnent, et j’ai la chance de pouvoir écrire à leur sujet en tant qu’auteur freelance. Avec mes articles, je cherche à sensibiliser les lecteurs à la condition animale et à donner des conseils utiles aux amoureux des animaux.


Articles les plus utiles
5 min

Apprendre à son chiot à rester seul

Les chiens sont des animaux très sociables, qui aiment la compagnie de leur meute. Mais à un moment ou un autre, tous les maîtres sont amenés à laisser leur chiot seul. Il est important d’apprendre à son chien à rester seul très tôt ! En effet, un chien adulte qui n’a jamais été seul vivra cette épreuve avec beaucoup de difficulté et d’angoisse. Apprendre à son chiot à rester seul n’est pas sorcier, cet article vous dit tout sur le sujet !
5 min

Chiot qui mordille : comment agir ?

Au bout de six semaines de vie, même les chiots les plus adorables ont déjà 28 petites dents bien acérées, qu’ils utilisent de manière très efficace. À cet âge-là, leurs dents ressemblent à des pointes d’aiguilles, et leurs morsures ne peuvent pas encore provoquer de graves blessures. Cependant, si vous avez un chiot qui mordille, il est primordial de l'éduquer dès son plus jeune âge pour lui apprendre à ne pas mordre.
8 min

Adopter un chiot dans un refuge

Des millions de chiens à travers le monde n'ont malheureusement pas la chance d'avoir un foyer aimant et la plupart d'entre eux deviennent errants. En France, près de 100 000 chiens et chats sont abandonnés chaque année et nombre d’entre eux finissent dans des refuges, où ils pourront trouver une nouvelle famille aimante.    La plupart des chiens en refuge sont des croisements de races, sans compter les chiennes gestantes, les chiots issus de commerce illégal ou les jeunes chiens qui finissent parfois aussi dans des refuges. Nombre d'entre eux collaborent également avec des associations de protection des animaux à l'étranger afin d’organiser un réseau d’aide aux animaux, notamment pour les chiots en provenance de Roumanie ou d'Espagne, pays dans lesquels le trafic d'animaux est accru. Certains de ces chiens vivent aussi dans des familles d'accueil, rattachées aux refuges. Pour finir, il est tout à fait possible d'adopter un chiot dans un refuge. 

6 raisons d'adopter un chiot dans un refuge